L’humain avant tout

Nous sommes, au sein du réseau Unicancer, plus de 20 000 femmes et hommes engagés tous ensemble en faveur d’une médecine humaniste, respectueuse de chacun de nos patients.

Nous agissons pour améliorer continuellement la relation au patient et à ses proches pendant et après son cancer.

En voici quelques exemples concrets.

 

 

 

 

Des robots au service des enfants hospitalisés

LILLE, CENTRE OSCAR LAMBRET ET LYON, CENTRE LEON BERARD

Le Centre Oscar Lambret accueille Avatar Kids : le robot humanoïde NAO permettant aux enfants hospitalisés de garder un lien avec l’école et leurs camarades de classe.

Le projet VIK-e au Centre Léon Bérard vise à maintenir le lien social entre les jeunes hospitalisés pour un cancer et leur entourage, avec trois robots de téléprésence.

Ce projet a reçu un prix Unicancer de l’innovation en 2017, prix coup de cœur du jury.

En savoir plus sur Avatar Kids

En savoir plus sur VIK-e

 

 

 

 

PRETORA en action !

CAEN, CENTRE FRANÇOIS BACLESSE

Un programme d’éducation thérapeutique régional PRETORA en action s’adresse à tous les patients ayant reçu la prescription d’un médicament anticancéreux par voie orale. Le programme leur apprend comment gérer leur traitement à domicile, comment prévenir et détecter la survenue d’éventuels effets indésirables.

En savoir plus sur Pretora

 

Mercredire : comment parler du cancer avec les enfants ?

NANCY, INSTITUT DE CANCEROLOGIE DE LORRAINE

Le groupe de parole Mercredire accompagne les enfants de parents atteints de cancer. Il offre un étayage à la mise en mots. En novembre 2017, le groupe a organisé, pour ses 10 ans, une rencontre avec le grand public avec des témoignages d’enfants et de parents, en partenariat avec la ville de Villers-lès-Nancy et la Métropole du Grand Nancy.

En savoir plus sur les mercredire

Une application pour mieux gérer l’anxiété

NICE, CENTRE ANTOINE LACASSAGNE

SophroCAL est une nouvelle application au service des soins de support pour les patients du Centre Antoine Lacassagne. Les séances de sophro-relaxation associent des textes enregistrés sur un support musical et un accompagnement visuel qui favorise la détente. Lors des séances, les patients vont se familiariser avec des techniques de respiration et de gestion du stress. Cette application est mise à la disposition des patients de trois unités du pôle de médecine.

 

 

Un parcours coordonné pour une prise en charge optimisée du lymphœdème

DIJON, CENTRE GEORGES-FRANÇOIS LECLERC

Le Centre propose des rencontres individualisées, en consultation, mais également à travers des séquences partagées avec d’autres patients. Le but de cette prise en charge est de poser une indication de soins, de les mettre en place au sein du Centre et d’assurer leur suivi par un kinésithérapeute de ville, afin d’aider le patient à vivre avec un lymphœdème.

 

Cancer et travail : enquête auprès des entreprises et patientes

TOULOUSE, INSTITUT UNIVERSITAIRE DU CANCER DE TOULOUSE

 Une enquête a été menée auprès de 503 entreprises d’Occitanie et 818 patientes de l’association « La vie après ». Cette enquête a notamment permis de dresser un état des lieux des pratiques, des difficultés et des besoins d’information dans l’entreprise au sujet du maintien et du retour à l’emploi après une maladie chronique ou un cancer.

 En savoir plus l'enquête cancer et travail

 

Des dessins animés pour rassurer l’enfant en radiothérapie

STRASBOURG, CENTRE PAUL STRAUSS

 La radiothérapie nécessite une immobilité parfaite du patient. Ce défi est plus difficile à relever chez l’enfant, qui peut être particulièrement angoissé face à ce milieu de haute technicité. Le projet KidCalm vise ainsi à rassurer l’enfant, améliorer son confort, son adhésion au traitement et au matériel de contention. Concrètement, le système permet de projeter une vidéo sur l’anneau de l’appareil de radiothérapie grâce à un micro-projecteur, à chaque séance d’irradiation.

Ce projet a reçu un prix Unicancer de l’innovation en 2017, catégorie « l’accompagnement du patient pendant et après le cancer » et prix coup de cœur des salariés.

 En savoir plus sur le projet Kidcalm

 

 

Les débats publics : une approche du patient coacteur de ses soins

MARSEILLE, INSTITUT PAOLI-CALMETTES

 L’Institut organise des débats publics, outils de citoyenneté active et espaces d’échanges démocratiques. En 2017, les patients ont pu débattre avec des professionnels de santé autour de trois sujets : « guérir le cancer », « alimentation et risque des cancers » et « le patient acteur de sa propre surveillance ». Ce projet a été primé en avril 2018 au concours « droits des usagers de la santé ».

 En savoir plus sur le débat public sur le patient comme acteur de sa surveillance

 

Quality Box ! Un programme pour la qualité de vie des salariés, au service des patients

REIMS, INSTITUT JEAN GODINOT

L’Institut développe des actions de prévention des troubles musculosquelettiques et plus largement en faveur de la qualité de vie au travail (ateliers relaxation, yoga , formations à l’ergonomie…). Deux « Quality Box » sont proposées, notamment pour les salariés victimes d’un accident du travail, avec une série de soins et d’activités pour contribuer au recouvrement de leurs capacités physiques au bénéfice du patient.

 Ce projet a reçu un prix Unicancer de l’innovation en 2017, catégorie « ressources humaines ».

En savoir plus sur la Quality Box

 

 

Nos valeurs

    L'humain avant tout                      L'excellence                           L'innovation                          La solidarité