Parmi les profondes mutations qui bouleversent la cancérologie, le développement de la Démocratie en Santé, et notamment de l’Expérience Patient, se veut être une des priorités de la fédération Unicancer ; priorité qui s’inscrit pleinement dans le cadre de la certification V2020 de la Haute Autorité de Santé.

Animés par une volonté permanente d’accroître la qualité et l’accessibilité aux soins, les Centres de Lutte Contre le Cancer (CLCC) défendent un modèle humaniste, évolutif et souple, dans lequel une place grandissante est donnée aux patients et à leurs proches-aidants, tant au niveau de leur perception de la maladie et du système de santé, que de leurs droits.

C’est la raison pour laquelle, début 2020, Unicancer a créé un groupe de travail (GT) sur l’Expérience Patient.

Composé de représentants des CLCC et de la fédération, et coordonné par une ancienne patiente et ancienne aidante, le GT a pour objectifs de :

  • Proposer des fiches repères et des fiches initiatives visant à accompagner les Centres de manière très pratico-pratique ;
  • Organiser des webinaires afin de compléter les fiches et renforcer le déploiement sur le terrain ;
  • Être un relais, notamment, entre les établissements du réseau, l’association Shared Patient Experience (SPX), l’Institut Français de l’Expérience Patient (IFEP) et l’Université de Montréal.

Après un recensement des initiatives menées dans les CLCC et des difficultés rencontrées dans leur mise en œuvre, le GT a initié la production des livrables :

Les fiches repères sont des guides évolutifs sur des thématiques rencontrées de manière récurrente dans les CLCC.

Elles ont pour ambition de faciliter la mise en œuvre de l’Expérience Patient sur le terrain, grâce à la transmission d’outils utilisables et transposables à chaque CLCC.

Les fiches initiatives sont des modèles d’actions spécifiques mises en œuvre dans les CLCC.

Elles ont pour ambition de partager des expériences concrètes et de favoriser la reproduction d’actions déjà expérimentées et éprouvées. 

Le GT s’efforce de traiter les différentes thématiques de manière exhaustive. Pour autant, il revient à chaque Centre d’adapter les éléments transmis en fonction de ses priorités, de ses besoins, de ses moyens ainsi que de la structure et de l’organisation-même de chaque établissement.