L'innovation

Afin de toujours améliorer les traitements et la prise en charge, les Centres sont animés par la culture de la recherche et de l’innovation, dans tous les domaines. Ils investissent dans les équipements technologiques les plus innovants, testent les nouvelles possibilités de la santé connectée et misent sur la recherche.

 

 

Des équipements de pointe

CENTRES DE DIJON, MARSEILLE, MONTPELLIER, NANCY, NICE, ROUEN

Les Centres de Marseille et Montpellier ont acheté un accélérateur linéaire de particules avec IRM embarquée, pour une radiothérapie de précision y compris sur les tumeurs « mobiles », qui oscillent avec la respiration. à Nice, le scanner 4D permet de « filmer » les tumeurs, y compris celles qui bougent avec la respiration, pour bien repérer leurs contours à irradier. Pour la radiothérapie stéréotaxique, Nancy a investi dans un CyberKnife® M6 de dernière génération et Rouen dans un TrueBeam Novalis STx Normand. Enfin, côté imagerie, Dijon s’est équipé du premier TEP Scan numérique français.

Grâce aux marchés mutualisés d'Unicancer, plusieurs machines ont pu être achetées.

En savoir plus sur les équipements de pointe

 

Améliorer le suivi à domicile grâce aux applis smartphone

CENTRES DE LILLE, MARSEILLE, RENNES, TOULOUSE

En 2017, plusieurs Centres ont lancé des applications mobiles. Elles facilitent la vie des patients en rassemblant rendez-vous, dossier médical et contact avec l’équipe soignante. Ces applis sécurisent aussi le retour au domicile via des questionnaires de suivi et l’entrée de constantes médicales : un système très utile pour alerter l’équipe soignante en cas de problème et l’aider à contacter d’abord les patients prioritaires. Toulouse a aussi lancé un projet pilote de suivi à distance, mais via un portail Web, à généraliser potentiellement à toutes ses patientes suivies en chirurgie ambulatoire en sénologie.

En recensant une quarantaine d’applications et autres solutions connectées dans les Centres, Unicancer a posé la base d’un partage de bonnes pratiques.

 

 

Le supermarché virtuel, innovation au service de la prévention

MONTPELLIER, Institut du Cancer de Montpellier

Pour faire réfléchir les jeunes sur l’influence de la publicité, des techniques de vente, et les proches sur les choix alimentaires, essentiels pour la santé et la prévention du cancer, le département de prévention de l’Institut, épidaure, a conçu un supermarché virtuel ludique et interactif.

 

Ce projet a reçu un prix Unicancer de l’innovation en 2017, catégorie « prévention et dépistage ».

En savoir plus sur le supermarché virtuel

 

 

Intelligence artificielle en imagerie médicale

ROUEN, Centre Henri Becquerel

Le logiciel Body Camp AI aide à diagnostiquer la sarcopénie (perte musculaire). L'intelligence artificielle facilite l'analyse des scanners qui nécessite normalement une expertise pointue de radiologue.

Ce projet a reçu un prix Unicancer de l'innovation en 2017, catégorie "organisation et métiers de la recherche".

 

En savoir plus sur le logiciel Body Camp AI

 

 

 

Une fédération de recherche en radiothérapie

NICE, Centre Antoine Lacassagne

Une fédération de recherche sur les interactions des radiations ionisantes de l’Université Côte d’Azur (UCA) associant le Centre Antoine Lacassagne a vu le jour. La Fédération Claude Lalanne rassemble une dizaine de structures et équipes de recherche autour de la recherche en radiothérapie.

 

La recherche des Centres rayonne à l'ASCO

CENTRES DE CAEN, LILLE, LYON, PARIS6SAINT-CLOUD, RENNES, VILLEJUIF

Plusieurs Centres ont présenté leurs recherches au congrès de l’ASCO 2017 (American Society of Clinical Oncology), rendez-vous de la communauté
internationale des cancérologues. Les résultats de l’essai Latitude sur le cancer de la prostate (Gustave Roussy) étaient présentés en conférence
plénière. Tout comme ceux de l’étude Profiler (Centre Léon Bérard), qui propose des traitements ciblés existant en fonction d’anomalies moléculaires détectées. Les Centres de Caen, Lille, Paris-Saint-Cloud et Rennes ont également présenté leurs travaux.

En savoir plus sur les temps forts de l'ASCO 2017

 

 

Réalité virtuelle avant les traitements

CENTRES DE LYON, SAINT-CLOUD

Les traitements en oncologie peuvent être source d’anxiété. Pour la réduire, le Centre Léon Bérard leur propose un casque simulant une plongée sous-marine pour une séance relaxante avant la chirurgie. à Curie, la réalité virtuelle sert avant la pose de chambre implantable, le petit boîtier sous la peau qui sert à administrer la chimiothérapie.

En savoir plus sur la réalité virtuelle avant la chirurgie

 

 
 

 

 

Nos valeurs

    L'humain avant tout                      L'excellence                           L'innovation                          La solidarité