Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle UNICANCER

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

L'essai AcSé crizotinib

AcSé crizotinib est le 1er essai déployé dans le cadre du programme AcSé.

Il s’agit d’un essai clinique conçu pour permettre l’accès au crizotinib à des patients adultes, adolescents ou enfants, atteints de cancer en situation d’échec thérapeutique et qui présentent une altération génétique d’au moins une des cibles du crizotinib (ALK, MET ou ROS1).

L’essai AcSé crizotinib, premier essai clinique du programme AcSé compte, fin 2014, plus de 150 centres recruteurs ouverts dans toute la France, plus de 100 patients inclus dans l’essai et en moyenne 300 tumeurs de patients testées par mois dans les plateformes de génétique moléculaire financées par lNCa.

AcSé crizotinib est un essai clinique conçu pour permettre l’accès au crizotinib à des patients adultes, adolescents ou enfants, atteints de cancer en situation d’échec thérapeutique, qui présentent une altération génétique d’au moins une des cibles du crizotinib (ALK, MET ou ROS1).

Le crizotinib est un médicament anticancéreux d’administration orale, aujourd’hui commercialisé sous le nom de Xalkori® par le laboratoire Pfizer.

Actuellement, sa prescription est autorisée aux seuls patients adultes qui souffrent d’un cancer du poumon présentant une altération moléculaire spécifique, une translocation du gène ALK. Cependant, le crizotinib agit sur différentes altérations moléculaires (ou cibles) qui peuvent être retrouvées dans d’autres cancers.

Débuté en juillet 2013, l’essai AcSé crizotinib permet de traiter des patients présentant une des cibles du médicament. Il est prévu d’inclure jusqu’à 500 patients sur tout le territoire français.

Ces patients sont répartis dans une vingtaine de cohortes, avec une vingtaine de patients attendus dans chacune d’entre elles. Les altérations cibles du médicament sont identifiées grâce à une analyse de biomarqueurs réalisée sur un échantillon prélevé de la tumeur des patients, via des plateformes hospitalières de génétique moléculaire financées par l’INCa.

L’essai AcSé crizotinib est promu par UNICANCER et coordonné scientifiquement par le Pr Gilles Vassal, pédiatre et directeur de la recherche clinique à Gustave Roussy (Villejuif).

Il est cofinancé par l'INCa et par la Fondation ARC pour la recherche sur le cancer. Le laboratoire Pfizer met à disposition gratuitement le crizotinib pendant toute la durée de l’essai clinique.

En décembre 2014, l’essai AcSé crizotinib était ouvert aux inclusions de patients dans 150 hôpitaux, centres de lutte contre le cancer et cliniques.

Plus de 4 000 patients ont pu bénéficier d’une analyse de leur tumeur, une altération moléculaire a été retrouvée pour environ 100 d’entre eux. Après les premiers mois et un démarrage progressif, l’activité des plateformes a atteint un rythme d’environ 300 patients testés par mois.

Fin 2014, 100 patients ont pu recevoir le crizotinib dans le cadre de l’essai. Le recrutement est particulièrement actif chez les patients atteints d’un cancer du poumon avec une anomalie de ROS1 ou MET (54 patients inclus fin 2014) et d’un cancer colorectal avec une anomalie de MET (14 patients).

D’autres cohortes s’adressent à des patients atteints de cancers très rares comme les enfants avec un neuroblastome ou certains sarcomes des tissus mous.

L’essai AcSé crizotinib a démontré ainsi que le programme AcSé répond à son objectif premier qui est de permettre aux patients dans toute la France de bénéficier d’un accès sécurisé à des traitements innovants.

 

 

Le traitement est bien toléré aussi bien chez l’adulte que chez l’enfant. Et pour certains patients en situation d’échec thérapeutique notamment dans le cancer du poumon, le crizotinib a montré des signes d’efficacité très encourageants.

Nous allons poursuivre les efforts de recrutement dans toutes les pathologies concernées afin de définir, c’est notre plus grand souhait, tous les patients qui peuvent bénéficier d’un traitement par crizotinib.

Le Pr Gilles Vassal, pédiatre et directeur de la recherche clinique à Gustave Roussy

 

 

 

Les chiffres clés

Un essai ouvert depuis juin 2013, accessible dans 150 sites

20 cohortes portant sur différents types de cancer

4 000 tumeurs de patients analysées

300 tests de génétique moléculaire par mois

100 patients ont déjà pu recevoir le crizotinib dans le cadre de l’essai

 

Les centres ouverts au recrutement des patients pour l'essai AcSé crizotinib :

CLIQUEZ ICI POUR AFFICHER LA CARTE EN PLUS GRAND

Centres de lutte contre le cancerCentres de lutte contre le cancer

 

CHU-CH

 

Autres établissements de santé

 

Centres en cours d'ouverture