Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle UNICANCER

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

ESMÉ : améliorer la prise en charge des patients à partir des données de vie réelle en cancérologie

Lancé en 2014 par R&D UNICANCER et soutenu par l’ensemble des Centres de lutte contre le cancer (CLCC), le programme ESMÉ (« Épidémio-Stratégie Médico-Economique »), initiative académique, centralise les données de vie réelle des patients traités pour un cancer en France. Pour chaque pathologie ou domaine thérapeutique, la plateforme de données ESMÉ s’appuie sur les données anonymisées documentées par les professionnels de santé des CLCC. Ce programme permet donc de générer des connaissances complémentaires de celles issues des essais cliniques randomisés.

 

 

L’objectif est de décrire au cours du temps l’évolution de la prise en charge des patients et des stratégies thérapeutiques, dans une approche médico-économique à grande échelle. Ainsi, le programme ESMÉ a vocation à devenir un outil potentiel d’aide à la décision en santé.

À disposition de la communauté scientifique et médicale (chercheurs et cliniciens), cette plateforme de données doit permettre de développer des recherches pour améliorer les connaissances sur le traitement des cancers (stratégies thérapeutiques, déterminants et efficience), qui pourront donner lieu à des publications. Elle fournit également des données indépendantes pour soutenir les autorités françaises de santé dans leurs missions d’évaluation des produits de santé.
Le financement du programme ESMÉ repose sur un modèle de développement de partenariats public-privé.

ESMÉ, une plateforme de données unique en France

La constitution d’une base de données ESMÉ est alimentée aujourd’hui à partir de trois sources d’information :

  • la base « patient », centralisant les données disponibles dans les dossiers patient informatisés (DPI) du CLCC;
  • la base « traitement », centralisant les données relatives aux dispensations réalisées par la pharmacie du CLCC;
  • la base « séjour », centralisant les données décrivant les séjours hospitaliers dans le CLCC.

Ainsi, aucune donnée nouvelle n’est créée : ESMÉ permet de structurer dans un format commun les données existantes des 18 CLCC pour mieux les comprendre et les analyser (données rétrospectives longitudinales).
Le programme « sein métastatique » a fait l’objet d’une autorisation de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) et d’une information officielle à un comité de protection de la personne (CPP).

 

Contact

Contact presse : presse@unicancer.fr /  01 44 73 92 66
Equipe ESMÉ : esme@unicancer.fr

 

 

 

 

Des données exhaustives, contrôlées et indépendantes

Le programme ESMÉ s’appuie sur trois caractéristiques majeures :

  • exhaustivité du recrutement : recrutement exhaustif de tous les patients répondant aux critères de sélection dans les établissements participant au programme ;
  • contrôle des données : centralisation des données après un processus de validation rigoureux impliquant un retour systématique au dossier patient et l’intégration de données nativement structurées ;
  • indépendance des résultats : gestion totalement indépendante des partenaires ou des autorités de santé sur le choix des paramètres et des analyses réalisées. Seuls les rapports d’analyses, ne comportant aucune donnée individuelle patient, sont transmis, aux partenaires industriels ou à la communauté scientifique.

Les outils et la méthodologie développés pour la centralisation et l’intégration des données sont gérés à travers une plateforme sécurisée (HADS) spécifiquement développée et administrée par R&D Unicancer. Le correspondant informatique et liberté garantit le bon respect des données centralisées et accessibles des projets ESMÉ.

 

Un mode de gouvernance transparent et indépendant

Le programme ESMÉ est encadré par trois comités. Un comité scientifique ESMÉ (CSE), constitué sur recommandation du comité stratégique recherche (CSR) d’UNICANCER, veille au respect des règles et évalue les demandes d’analyses. Il a pour missions de :

  • définir une stratégie cohérente entre les acteurs impliqués (R&D UNICANCER, ensemble des centres, partenaires publics et privés) ;
  • veiller au respect des règles éthiques et scientifiques indispensables à une utilisation et à une interprétation adaptée aux données recueillies ;
  • veiller au respect des intérêts des différentes entités impliquées dans ce programme, notamment ceux des centres.

Par ailleurs, un comité de déontologie veille au suivi des liens d’intérêt des membres du comité scientifique et des porteurs de projets travaillant sur la base ESMÉ.

Enfin, un comité indépendant international (international advisory board) veille à la politique de publication et au développement des partenariats, notamment avec des structures hors de France.

 

Une plateforme de données à disposition de la communauté scientifique et des pouvoirs publics

La recherche publique est fortement présente dans le programme ESMÉ. À ce jour, 14 projets d’analyse émanant des CLCC sur les données de la plateforme CSM ont été ou sont en cours d’analyse.

Ces projets permettront de décrire l’évolution de la prise en charge entre 2008 et 2013 à partir de l’ensemble des données disponibles pour l’ensemble des patientes de la plateforme. Les différentes thématiques abordées répondent à la nécessité de mieux comprendre certains aspects de l’épidémiologie du cancer du sein métastatique, de la place de certaines stratégies thérapeutiques et de leur impact. Les chercheurs dont le projet a été validé disposent d’un accès sécurisé, temporaire et individuel, aux données ESMÉ pour la réalisation de leurs analyses.

Au-delà de l’amélioration des connaissances, le programme ESMÉ correspond à l’objectif 15 du Plan cancer 3
« d’appuyer les politiques publiques sur des données robustes et partagées ». Il permet aux autorités de santé
d’évaluer dans la vie réelle les stratégies de prise en charge des patients. Quatre premiers rapports d’analyse, ont été envoyés simultanément aux partenaires industriels et aux autorités de santé, dont 3 ont été utilisés pour alimenter des dossiers soumis à la Commission de la Transparence ou  à la Commission Evaluation Economique et de Santé Publique (CEESP).

Développements à venir pour le programme ESMÉ

Le programme ESMÉ a vocation à être étendu à d’autres pathologies cancéreuses et à devenir un outil d’aide à la décision en santé.

Un troisième projet dans le domaine du cancer du poumon non à petites cellules est en phase de faisabilité. Le groupe d’expert a été constitué, et la possibilité de faire participer des établissements hors CLCC est actuellement à l’étude.
Par ailleurs, l’équipe ESMÉ travaille actuellement sur la possibilité d’extension du programme  au cancer de la prostate, aux cancers colorectaux et aux nouvelles immunothérapies du cancer. A moyen terme, la plateforme pourrait également s’enrichir de données biologiques et des données issues de la prise en charge en médecine libérale.

Le programme ESMÉ a pour ambition de constituer la plus grande plateforme de données de vie réelle sur les patients traités pour un cancer en France. Son enrichissement avec des données provenant d’autres structures hospitalières publiques et privées pourrait permettre d’atteindre cet objectif.

 

Actualités

 

Contact

Contact presse : presse@unicancer.fr /  01 44 73 92 66 ou  06 22 19 92 58
Equipe ESMÉ : esme@unicancer.fr