2018

RUBY : essai de phase II évaluant le rucaparib, un inhibiteur PARP, dans le cancer du sein métastatique HER2- chez les patientes présentant un perte élevée d’hétérozygotie.

Congress : ASCO

Authors : A. Patsouris, O. Tredan, L.Campion, A. Gonçalves, M. Arnedos, MP. Sablin, P. Jezequel, M. Jimenez, V. Pezzella, I. Bieche, C. Callens, A.Loehr, D. Nenciu, C. Vicier, F. André

Experts group or program : Médecine personnalisée

 

Les mutations somatiques BRCA1/2, et l’altération d’autres gènes (ex. PALB2, RAD51C) impliqués dans le processus de réparation de l’ADN des cellules rend les tumeurs sensibles aux inhibiteurs de polymérases PARP tels que le rucaparib. L’essai RUBY est conçu pour établir cliniquement que le rucaparib, dont l’efficacité est démontrée dans le cancer de l’ovaire, peut améliorer le taux de réponse objective des tumeurs du sein métastatiques HER2- qui présentent une déficience de réparation de l’ADN par recombinaison homologue. La première étape de l’essai s’est achevée selon le plan statistique prédéfini avec 4 réponses observées sur les 19 premières patientes enrôlées.

 

Abstract non disponible en ligne