Patients

Being treated in a Comprehensive Cancer Center

Find out more about us

Healthcare professionals

Unicancer care and research

Your page

Find a Center

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche

Unicancer research

Find out more

19/05/2020

Unicancer et Bristol Myers Squibb signent un partenariat scientifique sur les données en vie réelle dans le cancer du poumon

Paris, 19 mai 2020 – Unicancer et Bristol Myers Squibb annoncent la signature d’un partenariat scientifique visant à mieux comprendre la prise en charge des patients à partir de leurs plateformes de données en vie réelle : ESME « cancer broncho-pulmonaire » d’Unicancer et I-O Optimise, plateforme internationale sur les cancers thoraciques de Bristol Myers Squibb.

Les données de vie réelle d’ESME ont été collectées entre 2015 et 2018 et portent sur 23 000 patients diagnostiqués ou commençant un traitement pour un cancer du poumon avancé. I-O Optimise regroupe des sources de données de 9 pays, dont celles de la plateforme allemande CRISP, et dorénavant celles de la France avec ESME.

Ces 20 dernières années, grâce aux avancées des connaissances en biologie des tumeurs, l’éventail des options thérapeutiques disponibles s’est considérablement élargi dans les cancers du poumon. Si le rythme soutenu des progrès thérapeutiques en oncologie thoracique est une bonne nouvelle pour les malades, cela s’accompagne d’une complexification des prises de décisions pour les cliniciens comme pour les autorités de santé.

Dans ce contexte, les données en vie réelle reflétant la pratique clinique quotidienne apportent des informations complémentaires aux données recueillies dans le cadre des protocoles d’études cliniques. Les médecins disposent ainsi d’un éclairage supplémentaire pour les prises de décision thérapeutique.

 

I-O Optimise : une plateforme internationale de données en vie réelle

Depuis sa création en 2016, la principale finalité d’I-O Optimise est d’améliorer la prise en charge des patients atteints d’un cancer du poumon ou d’un mésothéliome pleural par une meilleure connaissance des stratégies thérapeutiques, grâce à la collecte et l’analyse des données de vie réelle.

Les sources de données d’I-O Optimise proviennent de multiples registres, cohortes et plateformes hospitalières de 9 pays : Canada, Danemark, Portugal, Royaume-Uni, Norvège, Espagne, Suède, Allemagne et désormais la France.

Avec ce partenariat scientifique, Unicancer et Bristol Myers Squibb ont pour objectif d’évaluer l’impact des nouvelles thérapies dans le cancer du poumon, en particulier de l’immunothérapie.

« L’objectif global de la plateforme ESME est de générer des données épidémiologiques d’envergure européenne en décrivant les stratégies thérapeutiques initiales des patients. Nous sommes ravis de pouvoir nous associer au projet I-O Optimise pour faire avancer la recherche sur le cancer du poumon. » indique le Pr. Jean-Yves Blay, Président d’Unicancer.

« Les essais cliniques permettent d’avoir des données robustes et sont la base de l’évaluation permettant l’accès aux traitements ; mais ils ne peuvent refléter de façon totalement exhaustive les populations de patients traités « dans la vraie vie ». Générer des données en vie réelle pour montrer que les résultats obtenus dans ces essais sont reproductibles et transposables est donc fondamental. De plus, grâce à ce partenariat, Bristol Myers Squibb facilite l’initiation d’études franco-allemandes conjointes ESME - CRISP », poursuit le Dr Nicolas Ozan, directeur médical oncologie hématologie de Bristol-Myers Squibb France.

 

ESME : un dispositif unique de collecte et d’analyse de données de vie réelle

La plateforme ESME « Cancer broncho-pulmonaire » a été lancée en 2015 par Unicancer, unique réseau hospitalier français dédié à 100% à la lutte contre le cancer. Elle rassemble les données anonymisées de plus de 23 000 patients pris en charge dans 30 centres recruteurs (Centres de lutte contre le cancer / CHU / CH)i.

ESME centralise des données sur l’impact des nouvelles thérapies (notamment les immunothérapies) disponibles pour les patients français atteints d’un cancer du poumon à un stade avancé. Ce programme académique indépendant est intégralement financé par des fonds privés.

 

Voir le communiqué de presse

 

Contacts Presse

Adélaide BRION – Unicancer - 01 71 93 67 06 –  a-brion@unicancer.fr