Patients

Being treated in a Comprehensive Cancer Center

Find out more about us

Healthcare professionals

Research and UNICANCER patient management

Your page

Find a Center

The 20 Comprehensive Cancer Centres throughout France

21/03/2012

Appel à projets "Pôles Hospitalo-Universitaires en Cancérologie" : 20 millions d’euros pour deux lauréats, 3 CLCC récompensés

Sélection de deux lauréats pour l'appel à projets Pôles hospitalo-universitaires en cancérologie lancé dans le cadre du Programme investissements d'avenirLe commissaire général à l'investissement René Ricol a annoncé le 20 mars la sélection de deux lauréats pour l'appel à projets Pôles hospitalo-universitaires (PHU) en cancérologie lancé dans le cadre du Programme investissements d'avenir.

Les deux projets, qui ont été retenus ex-aequo pour leurs qualités exceptionnelles, bénéficieront donc d’un soutien de 10 millions d’euros chacun.

Trois centres de lutte contre le cancer, qui font partie de ces projets, ont été récompensés : l'Institut Claudius Regaud pour le projet toulousain CAPTOR, l'Institut Curie et l'Institut Gustave Roussy pour le projet parisien PACRI.

L’appel à projets visait à faire émerger des initiatives innovantes en cancérologie faisant une large place au renouvellement des idées. Il offrait la possibilité aux meilleures équipes scientifiques et médicales françaises de proposer des projets de recherche ambitieux qui pourront regrouper dans un périmètre régional des compétences et une qualité de recherche de niveau international.

 

CAPTOR : Phamarcologie contre le cancer à Toulouse et sa région

À Toulouse, le projet CAPTOR entend développer toutes les composantes de la pharmacologie anti-tumorale, entre autres par la découverte de nouveaux médicaments.

L’atout majeur de CAPTOR est de concentrer sur une même surface de 220 hectares, une vaste plateforme intégrée rassemblant des forces académiques, industrielles, médicales et éducatives, toutes dédiées à la pharmacologie anti-tumorale. Le projet comporte notamment un hôpital de 300 lits dédiés à la prise en charge des patients cancéreux et coordonne le réseau de cancérologie de Midi-Pyrénées (ONCOMIP), qui regroupe 65 établissements labellisés par l'Institut national du cancer (INCA).

CAPTOR va permettre des avancées scientifiques dans en pharmacologie de nouveaux régulateurs du métabolisme, de l'immunité adaptative ou innée, et enfin de l'angiogénèse. Le deuxième axe du projet est centré sur la recherche clinique, ouverte à un réseau régional, avec une mention particulière pour les essais précoces et les études phase III dans les cancers du sein, les leucémies et surtout dans le myélome multiple. Enfin, le projet développera la pharmacologie sociale avec une méthodologie originale intégrant la télémédecine, dans le but de mesurer l'observance et la tolérance, et de développer des bases de données nécessaires aux enquêtes pharmaco-épidémiologiques insuffisamment actives en cancérologie.

 

PACRI : alliance parisienne des instituts de recherche en cancérologie

Le projet PACRI réunit l’oncologie fondamentale, translationnelle et clinique en Ile-de-France qui concentre déjà plus de la moitié de la production scientifique nationale de pointe dans la recherche sur le cancer.

Ce projet contribuera à réduire les frontières institutionnelles entre l’Institut Curie, l’Institut Gustave Roussy, l’Institut Saint-Louis, l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris, les Universités parisiennes, l’INSERM et le CNRS, facilitera l’accès aux technologies et plateformes modernes, établira des stratégies communes pour la collaboration industrielle et la recherche translationnelle et instaurera une politique régionale pour l’éducation et la formation en cancérologie.

Le projet permettra l’exploration scientifique de concepts de rupture pour le traitement du cancer à partir de l’intégration des données génétiques et épi-génétiques sur un grandéventail de types de cancers et à partir de progrès dans le domaine de la biologie cellulaire pour le criblage de composant anticancéreux. PACRI va permettre de démontrer de nouvelles approches thérapeutiques utilisant l'imunothérapie. mais aussi une consolidation des plateformes dédiées à l’(épi-)génétique, à la bioinformatique, à l’immunologie tumorale et au criblage en biologie cellulaire.

Ce projet va permettre la coordination de laboratoires et de centres cliniques d'excellence pour créér un des leaders mondiaux en cancérologie. Cette alliance coordonnera l’éducation des étudiants doctorants et post-doctorants ainsi que la formation continue des oncologistes cliniques au niveau régional et favorisera des échanges internationaux du plus haut niveau.

 

Renforcer la visibilité internationale de la France

Les deux Pôles Hospitalo-Universitaires en Cancérologie joueront un rôle majeur pour la coordination des centres de recherche existants ainsi que pour la valorisation des travaux et le développement de nouvelles technologies dans le champ du cancer, Ils renforceront la visibilité internationale de la France en matière de recherche, d’enseignement et de transfert d’innovations dans les soins du cancer.