Patients

Being treated in a Comprehensive Cancer Center

Find out more about us

Healthcare professionals

Research and UNICANCER patient management

Your page

Find a Center

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche UNICANCER

La recherche UNICANCER dans le Groupe et dans les Centres

Découvrez notre activité

14/09/2017

Radiothérapie de pointe : un nouvel accélérateur linéaire de particules avec IRM embarquée

Les Centres de lutte contre le cancer sont dotés d’équipements médicaux à la pointe de la technologie. Le Centre de Marseille, l’Institut Paoli-Calmettes, vient par exemple d’investir dans un accélérateur linéaire de particules avec IRM embarquée, le MRIdian® Linac,de ViewRay, un équipement de radiothérapie de toute dernière génération. C’est aussi le cas du Centre de Montpellier.

Source : Institut Paoli-Calmettes

Il existe actuellement dans le monde une dizaine d’équipements d’irradiation des tumeurs utilisant l’imagerie par résonance magnétique (IRM) et non plus le scanner, ce qui constitue une innovation techniquement révolutionnaire dans le traitement des patients atteints de cancers. Ces progrès ouvrent en effet la voie à de nouvelles approches thérapeutiques pour des patients présentant des tumeurs mobiles. C’est le cas des tumeurs digestives, du pancréas, du poumon, du cerveau et de la prostate.

Cette radiothérapie adaptative permettra de contrôler la position de la tumeur à irradier avant le traitement, de la suivre pendant la séance, tout en gérant ses mouvements. Les mouvements de respiration sont également pris en compte. L’irradiation s’arrête si le rayonnement sort du champ de la cible à traiter. Les doses de rayonnement se concentrent sur des volumes plus petits, ce qui permet d’épargner les tissus sains environnants et de limiter les effets secondaires et les séquelles. Mieux voir la tumeur pour mieux la traiter. La précision est absolue.

D’un coût de 8,2 millions d’euros, le MRIdian® Linac,de ViewRay sera livré en 2018 pour une mise en service en octobre. Il bénéficie de soutiens financiers à hauteur de :   

  • 1 million d’euros de la Ville de Marseille
  • 1 million d’euros de la Métropole MPM
  • 1 million d’euros du Conseil Départemental 13
  • 270 000 euros de l’ARS Paca
  • 5 millions d’euros de l’IPC (fonds propres)

 

 

Dossier de presse