Patients

Being treated in a Comprehensive Cancer Center

Find out more about us

Healthcare professionals

Research and UNICANCER patient management

Your page

Find a Center

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche UNICANCER

La recherche UNICANCER dans le Groupe et dans les Centres

Découvrez notre activité

22/06/2011

Le CAL fête ses 20 ans de Protonthérapie.

 

 

Le Centre Antoine-Lacassagne (CAL) célébre le 20ème anniversaire du premier traitement en protonthérapie par le Cyclotron Biomédical MEDICYC d'un patient porteur d'un mélanome oculaire réalisé à Nice le 17 juin 1991

 

 

 

Pour cette occasion, un évenement est prévu le 25 juin 2011:

PROGRAMME

9h
Ouverture des portes au public
Début des visites commentées des installations techniques et médicales

10h30
Conférence « La protonthérapie aujourd’hui et demain ».
Pierre Mandrillon, Ingénieur au Centre Antoine-Lacassagne,concepteur du Cyclotron Médicyc.

 

 
 
 
 
  • LE CYCLOTRON MEDICYC

MEDICYC est un cyclotron isochrone qui accélère des ionsH- jusqu’à 65 MeV. Il a été  entièrement conçu et construit par une équipe niçoise dirigée par l’ingénieur Pierre Mandrillon. Le CERN (Genève) a accueilli l’équipe pour la phase R&D qui s’est ensuite réunie au sein du Laboratoire du Cyclotron (LAC) du Centre Antoine-Lacassagne où elle exerce encore aujourd’hui.
Depuis 1991, l’équipe médicale constituée d’ophtalmologistes, de radiothérapeutes et de physiciens médicaux et de leurs collaborateurs, a traité plus de 4300 patients (soit près de 5 % des patients ayant bénéficié de la protonthérapie dans le monde).
Ce Cyclotron MEDICYC a été entièrement financé par la générosité publique. Les patients, notamment les étrangers qui suivent le traitement, bénéficient d’un hébergement spécifique de proximité à la Consolata (propriété de la congrégation des Soeurs Augustines).

 

  • L’AVENIR

 Un nouvel accélérateur supraconducteur, conjointement développé par la Société belge IBA et la société niçoise AIMA DEVELOPPEMENT, (start-up du Centre Antoine-Lacassagne), sera opérationnel fin 2013. Il délivrera des protons de 230 MeV capables d'atteindre des tumeurs à n'importe quelle profondeur dans les tissus. Cet équipement doté d'une tête isocentrique, servira une salle de traitement et sera destiné préférentiellement à l'irradiation des tumeurs de l'enfant et de l'adolescent. Une seconde ligne de faisceaux  sera dédiée à la Recherche, en particulier dans le domaine des nouveaux systèmes d'imagerie et de dosimétrie.

 

  • LE CYBERKNIFE ®

Premier accélérateur linéaire robotisé installé en France, il complète le plateau technique de radiothérapie de haute précision depuis novembre 2006.

 
 
 
 
 
 

Pour aller plus loin