Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle UNICANCER

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche UNICANCER

La recherche UNICANCER dans le Groupe et dans les Centres

Découvrez notre activité

09/03/2017

UNICANCER s’insurge d’une nouvelle baisse des tarifs hospitaliers

UNICANCER, la Fédération des Centres de lutte contre le cancer, s’alarme des conséquences sur les soins en cancérologie de la nouvelle baisse de 1,6% des tarifs annoncée par le ministère chargé de la santé.

Cette année encore, les tarifs pour l’activité hospitalière en médecine, chirurgie et obstétrique (MCO) sont en baisse, faisant peser une forte pression budgétaire sur les Centres de lutte contre le cancer (CLCC). Le ministère des Affaires sociales et de la Santé a en effet annoncé ce 8 mars par communiqué une baisse de 1,6%, combinant la baisse des tarifs de 0,9% et une mise en réserve prudentielle de 0,7%, alors même que l’inflation menace de reprendre en 2017. Les établissements de santé sont les seuls offreurs de soins à supporter le poids de ces mises en réserve qui servent à respecter l’objectif national des dépenses d’assurance maladie (ONDAM), poids qui augmente, année après année, renforçant la pression sur les établissements.

La baisse des tarifs est d’autant plus contraignante qu’elle vient s’ajouter à celles des précédentes années : la diminution cumulée des tarifs depuis 2012 atteint 3,7% (tarifs de l’ancien secteur à dotation globale dit « ex-DG »).

La radiothérapie mise en difficulté

Les Centres de lutte contre le cancer constatent au quotidien que le financement de l’activité hospitalière n’est pas à la hauteur des besoins croissants de la population française, vieillissante, et qu’il comprime leur capacité d’innovation, nécessaire pour faire face à la première cause de mortalité en France.

En cancérologie, c’est en particulier sur la radiothérapie que pèsent les baisses tarifaires successives. À titre d’exemple, la diminution du tarif pour la radiothérapie conformationnelle avec modulation d'intensité (RCMI) était déjà de 5% en 2016 et pourrait être de 6% en 2017, et ce, avant même la prise en compte du gel prudentiel. UNICANCER s’alarme des conséquences de ces décisions tarifaires qui fragilisent l’équilibre économique des CLCC.

 

Contacts presse

Melody Enguix
Chef de projet communication
Tél. : 01 71 93 63 68
E-mail : m-enguix@unicancer.fr