Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle UNICANCER

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche UNICANCER

La recherche UNICANCER dans le Groupe et dans les Centres

Découvrez notre activité

12/11/2015

UNICANCER s’engage dans la campagne de lutte contre l’antibioresistance « Les antibios, juste ce qu’il faut »

Les antibios, juste ce qu’il faut

UNICANCER s'associe à la Fédération hospitalière de France (FHF), à l’association le Lien et à la Société de Pathologie Infectieuse de Langue Française (SPILF) pour lancer une campagne de mobilisation sur le juste usage des antibiotiques intitulée « Les antibios, juste ce qu’il faut ».

Un problème de santé publique La résistance aux antibiotiques fait peser un risque majeur sur nos sociétés, à la fois sanitaire et économique.

En 2050, à l’échelle de la planète et en l’absence de mobilisation dès à présent, les résistances aux antimicrobiens seront responsables de plus de morts que le cancer.

Ce sont des activités entières de la médecine qui pourraient être menacées : chirurgie prothétique, néonatalogie et réanimation, chimiothérapies antitumorales, greffes…

Aujourd’hui, l’Institut National de Veille Sanitaire estime à près de 13 000 le nombre de morts annuelles en France du fait de la résistance aux antibiotiques (étude Burden-BMR).

 

Susciter l’engagement individuel

La maîtrise des consommations d’antibiotiques et la lutte contre l’émergence des bactéries résistantes reposent notamment sur l’engagement des prescripteurs.

En signant une charte individuelle et en l’affichant, les praticiens se mobilisent et sensibilisent leurs patients sur l’importance du bon usage des antibiotiques.

 

Une alliance de partenaires

Aujourd’hui 15 sociétés savantes*, les fédérations de l’hospitalisation (FHP MCO, FEHAP, UNICANCER) et l’Alliance contre le développement des bactéries multirésistantes (ACdeBMR) se mobilisent et rejoignent la campagne est s’appuient sur le réseau CCLINArlin et les référents antibiotiques pour en assurer le déploiement dans les établissements.

Cette campagne est l’une des contributions des médecins exerçants en établissements de santé. Elle complète les actions menées par les autres acteurs de la santé, parfois sous le même slogan (professionnels libéraux de l’inter région Ouest, pharmaciens en Poitou-Charentes, usagers dans le Languedoc-Roussillon).

Elle figure dans les propositions du rapport de Jean Carlet pour la préservation des antibiotiques remis à la ministre le 23 septembre 2015.

 

* Association Française d’Urologie, Société de Pneumologie de Langue Française, Société de Réanimation de Langue Française, Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français, Collège de la Médecine Générale, Collège National des Généralistes enseignants, Société Française de Pédiatrie, Société Française de Neurologie, Société Française de Neurchirurgie, Société Française de Dermatologie, Société Française de Gériatrie et Gérontologie, Société Française d’Anesthésie Réanimation, Société Française de Microbiologie, Société Française d’Hygiène Hospitalière, Groupe de Pathologie Infectieuse Pédiatrique

 

Plus d'informations