Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle Unicancer

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche

La recherche à Unicancer

Découvrez notre activité

31/01/2019

Unicancer en 2019 : relever les défis stratégiques pour la lutte contre le cancer !

Paris, 31 janvier 2019 – A quelques jours de la journée mondiale de lutte contre le cancer du 4 février, Unicancer, le réseau des Centres de lutte contre le cancer (CLCC), présente ses actions pour 2019. Le réseau va continuer d’œuvrer pour répondre aux défis à venir dans les prises en charge oncologiques : mieux prendre en compte les attentes et les retours des patients et continuer de garder une longueur d’avance dans la lutte contre cancer en coordination avec l’ensemble des acteurs de santé dans les territoires. Le plan stratégique Unicancer 2019-2022 en cours de finalisation pour le printemps prochain intègre dès à présent ces enjeux.

 

Première cause de mortalité prématurée en France, les cancers restent en progression constante, avec 400 000 nouveaux cas par an. Les CLCC participent activement à la prise en charge des patients atteints de cancer en accueillant chaque année plus de 500 000 patients. La force du réseau, ce sont notamment des valeurs communes à tous les CLCC et une marque-label partagée, véritable repère pour le patient et garante d’un modèle de prise en charge du cancer unique en France. Ainsi depuis le lancement de cette nouvelle stratégie de marque, et de la nouvelle identité visuelle d’Unicancer, plus des deux tiers des CLCC (et d’autres à venir en 2019) ont fait le choix d’affirmer davantage leur appartenance au réseau Unicancer en l’associant plus étroitement à leur nom.

Mobiliser les pouvoirs publics

La baisse des tarifs en 2018 n’a pas épargné la cancérologie et Unicancer, qui promeut un modèle de financement basé sur la qualité, la pertinence des soins ajusté aux pathologies (voir communiqué de presse) rappelle que la hausse des tarifs devient une nécessité, d’autant que la progression du volume d’activité des établissements de santé est encore appelée à décélérer cette année. Par ailleurs la fédération préconise pour 2019 des seuils d’autorisation en cancérologie plus élevés et plus spécifiques à certaines localisations (ovaires, pancréas…) ainsi qu’un vrai régime d’autorisation pour les établissements associés.

Le patient co-pilote de sa prise en charge

Parmi les évolutions attendues de la prise en charge en cancérologie, la volonté des patients de s’impliquer davantage dans leur parcours de soins est un élément clé auquel le réseau Unicancer va continuer de consacrer ses actions en 2019. « Intégrer le patient à tous les stades de sa maladie, l’impliquer dans les décisions, tenir compte de son retour d’expérience… nous allons continuer d’organiser la mesure des retours patients en définissant des indicateurs sur l’ensemble de la prise en charge » déclare Patrice Viens, Président d’Unicancer. Les CLCC sont déjà équipés de nombreuses applications pour rester « connectés » au patient. « En 2019, nous aurons de nouveaux outils, par exemple l’appli PREMACO (« PREparer MA COnsultation ») ou encore la généralisation d’indicateurs qualité spécifiques à la prise en charge du cancer du sein » précise-t-il.

Les CLCC toujours à l’avant-garde dans la lutte contre le cancer

Les CLCC du réseau Unicancer prônent l’accès à l’innovation rapide, avec des processus de diagnostic des cancers clairs, accessibles et disponibles facilement pour tous. Ils souhaitent continuer à imposer des standards de qualité et de sécurité plus élevés pour leurs patients avec en 2019 de nouveaux équipements de pointe : machines hybrides, IRM embarquée, etc. 

Le réseau va par ailleurs continuer d’innover à tous les niveaux de la prise en charge et de l’organisation avec une inclusion grandissante des patients dans des programmes de recherche innovants, tels que le programme ESME qui concerne aujourd’hui les données de plus de 45 000 patients ou encore la poursuite de l’étude CANTO qui suit pendant 10 ans plus de 10 000  femmes atteintes d’un cancer du sein. Avec l’étude internationale MyPeBS promue par Unicancer, 20 000 femmes sont appelées en France à se porter volontaires pour participer à ce projet unique qui vise à évaluer une stratégie personnalisée de dépistage du cancer du sein.

Un réseau expert dans une logique territoriale

Acteurs de la coordination et le déploiement de filières cancérologiques sur leurs territoires respectifs, les CLCC poursuivront en 2019 le renforcement de leurs liens et de la coordination avec la médecine de ville et structureront les filières de soins depuis le recours jusqu’au diagnostic. « Nous devons proposer des filières de diagnostic, accessibles à tous, même dans des hôpitaux qui ne sont pas dans des métropoles régionales » déclare Patrice Viens.

 

Contacts Presse

Gwendoline Miguel – Unicancer - 01 76 64 78 00 – g-miguel@unicancer.fr