Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle UNICANCER

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche Unicancer

La recherche Unicancer dans le Groupe et dans les Centres

Découvrez notre activité

31/01/2018

Unicancer en 2018 : mobiliser, transformer, innover, chercher… pour, avec et autour du patient !

A quelques jours de la journée mondiale de lutte contre le cancer du 4 février, Unicancer, qui réunit l’ensemble des Centres de lutte contre le cancer (CLCC), présente ses actions concrètes pour 2018. Centrées sur l’innovation et la recherche, ses actions modifieront le paysage de la cancérologie pour les années à venir. Les études prospectives et l’enquête récente d’Unicancer montrent que le patient a changé : plus exigeant, plus connecté et aussi extrêmement concerné par le cancer. Face à ses attentes, Unicancer et les CLCC vont continuer d’œuvrer cette année pour l’organisation et la qualité des soins, la recherche et l’innovation au service du patient.

Mobiliser les pouvoirs publics

Promotion de la santé, lutte contre les inégalités … les thèmes phares de la stratégie nationale de santé (SNS) sont au cœur des valeurs historiquement incarnées par les CLCC et leur modèle de prise en charge. La cancérologie a prouvé qu’elle est un formidable terrain d’innovations thérapeutiques, technologiques et organisationnelles Unicancer rappelle qu’il est essentiel qu’en déclinaison de la stratégie nationale de santé, un nouveau plan cancer soit élaboré par l’Etat à la fin du plan cancer 3 actuellement en cours.

Le régime des autorisations en cancérologie constitue également un enjeu fort pour cette année « nous sommes favorables à une augmentation très significative des seuils qui actuellement, au niveau où ils sont fixés, ne suffisent pas à garantir la meilleure qualité et sécurité de la prise en charge du patient », déclare Patrice Viens, Président d’Unicancer. Il précise « nous souhaitons mobiliser les pouvoirs publics autour de la question des autorisations et plus largement du financement des innovations, tel que le forfait radiothérapie dont le principe pourrait être expérimenté sur d’autres segments. De même dans le cadre de l’article 51 du PLFSS, nous contribuerons aux réflexions sur des alternatives à la T2A, grâce à un groupe de travail sur le sujet, dont les résultats seront connus au 2nd semestre ».

Transformer la relation patient-ville-hôpital et digitaliser le parcours de soins

Un enjeu majeur pour 2018 dans l’organisation des CLCC s’articulera autour du parcours de soins des patients. Cette année, les CLCC seront le seul réseau à proposer concrètement des actions de « digitalisation » et d’ici à 2 ans, tous les CLCC seront équipés d’objets connectés permettant de numériser le parcours de soin : il s’agira concrètement de donner accès au dossier du patient à distance, via des outils connectés mettant en lien les différents acteurs du parcours, avec le patient.

L’innovation technologique au service des patients sera également renforcée en 2018 : les trois premiers sites proposant un accès à la protonthérapie sont au sein des CLCC, cela sera aussi le cas pour les deux premiers accélérateurs IRM opérationnels en France. Ces derniers ont été acquis grâce au marché mutualisé Unicancer. L’activité achats sera transformée en centrale d’achats dans les prochains mois, permettant ainsi de l’ouvrir vers d’autres acteurs hospitaliers.

Mieux comprendre les cancers et offrir de nouveaux modèles de recherche

« 1er en France et 5e dans le monde pour le nombre de publications en oncologie*, Unicancer est le plus gros promoteur d'essais thérapeutiques académiques à l'échelle européenne », indique Patrice Viens. « Nous allons continuer à mener des essais thérapeutiques pour notamment tester de nouveaux médicaments, travailler sur le suivi des immunothérapies avec nos partenaires et bien sûr continuer d’utiliser les données que nous recueillons pour prévoir ou améliorer les traitements actuels et faire avancer la recherche. » Ainsi ESME ,1er programme européen visant à améliorer la prise en charge des patients à partir des données de vie réelle en cancérologie va s’engager dans de nouveaux partenariats industriels et académiques en 2018. Le moteur de recherche pour le big data en cancérologie Consore, actuellement installé dans 10 CLCC, va progressivement être généralisé en 2018 pour se déployer en parallèle dans d’autres établissements de santé.

« La prévention est au cœur de la SNS et constitue également une action phare d’Unicancer avec le projet européen My Pebs initié cette année », annonce Patrice Viens. « Cette étude, portée par Suzette Delaloge à Gustave Roussy (CLCC de Villejuif) est promue par Unicancer. Notre objectif est d’aller vers un dépistage sur mesure du cancer du sein. 85 000 femmes en Europe dont 20 000 en France seront concernées, nous démarrons les 1ères inclusions à l’automne 2018 ».

Proposer une marque-label Unicancer

L’année 2018 sera également marquée par l’évolution du positionnement de la marque Unicancer vers un principe de marque-label comme un repère permettant de mieux s’orienter dans le système de soin. Il portera ainsi les valeurs de la communauté des CLCC et contribuera à les faire connaître davantage auprès du grand public. Rendez-vous au printemps prochain !

 

Contacts Presse

Gwendoline Miguel – UNICANCER - 01 76 64 78 00 – g-miguel@unicancer.fr