Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle UNICANCER

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche UNICANCER

La recherche UNICANCER dans le Groupe et dans les Centres

Découvrez notre activité

07/02/2014

Une avancée scientifique majeure réalisée par une équipe de recherche française offre une alternative de thérapie sur-mesure contre certains cancers du sein : analyse élargie du génome, une première !

R&D UNICANCER - Gustave Roussy - Le très réputé journal anglo-saxon Lancet Oncology vient de publier les résultats de l’étude SAFIR 01 coordonnée par le Professeur Fabrice André à Gustave Roussy et promue par UNICANCER.Le très réputé journal anglo-saxon Lancet Oncology vient de publier les résultats de l’étude SAFIR 01 coordonnée par le Professeur Fabrice André à Gustave Roussy et promue par UNICANCER.

Cette étude a permis d’analyser des gènes portés par les cellules cancéreuses afin de mieux comprendre le mécanisme conduisant à l’apparition du cancer du sein et à sa diffusion à d’autres organes et accélérer le développement de molécules innovantes ciblant les anomalies identifiées.

Certaines patientes résistantes aux traitements classiques ont pu, grâce à la connaissance de leurs anomalies génétiques, être orientées vers une alternative de soin sur-mesure.

 

Analyser l'ensemble du génome pour mieux comprendre tous les cancers

L’analyse élargie du génome des tumeurs de plus de 400 patientes atteintes d’un cancer avancé du sein a permis d'identifier les femmes qui pourraient être candidates à des traitements ciblés actuellement en phase de développement clinique.

Les résultats de l'étude SAFIR 01 démontrent l’intérêt d’analyser l’ensemble du génome de la tumeur et de ne pas se limiter à rechercher les quelques gènes d’intérêt les plus fréquents.

Télécharger la publication sur le site de The Lancet

 

 

Jusqu’à présent, les profils génomiques n’analysaient qu’un nombre limité de gènes. De fait, on risquait de passer à côté d’une mutation donc d’une opportunité thérapeutique.

Pour la première fois, nous démontrons que des technologies d’analyse étendue du génome tumoral permet, en identifiant les mutations rares et fréquentes, d’orienter les patientes atteintes d’un cancer métastatique du sein vers des thérapies mieux ciblées.

Ainsi, nous validons véritablement la faisabilité du concept de médecine personnalisée en pratique clinique.

Le Pr Fabrice André, oncologue à Gustave Roussy et coordonnateur scientifique de l’étude SAFIR 01

 

 

Connaitre intimement la tumeur pour orienter les femmes vers les traitements de demain

L’analyse du génome tumoral a été faisable chez environ deux tiers des patientes.

Chez près de la moitié (46 %) des 423 patientes participant à l’étude, une mutation génétique de la tumeur correspondant à un traitement ciblé a été identifiée.

L’analyse génomique a également révélé des mutations rares pour lesquelles il n’existe actuellement aucun traitement chez 39% des patientes.

Ces résultats qui permettent de définir le traitement le plus adapté en fonction des anomalies identifiées aideront également à la conception de nouveaux protocoles d’essais cliniques et le développement de traitements personnalisés.

 

 

Au final, 55 femmes, soit 13% des patientes de l’étude et 28% de celles qui présentaient une anomalie génomique d'intérêt pour laquelle il existe un traitement ciblé, se sont vues proposer un traitement en développement clinique.

Ceci souligne la nécessité d’augmenter le nombre d’essais cliniques qui évaluent les thérapies ciblées, notre but étant de pouvoir proposer ce type de traitement à 30% des patientes et de les inclure dans les essais cliniques en cours.

Le Pr Fabrice André, oncologue à Gustave Roussy et coordonnateur scientifique de l’étude SAFIR 01

 

 

En conclusion, les résultats publiés aujourd'hui dans le Lancet Oncology démontrent que l'analyse étendue du génome tumoral, réalisée en routine clinique, permettrait de déterminer si une patiente atteinte d'un cancer métastatique du sein peut être éligible à un panel de thérapies ciblées plus large.

Il s’agit de la 1ère étude de médecine personnalisée réalisée de façon multicentrique et à large échelle.

D’autre part, cette recherche en génétique rejoint les ambitions du Plan cancer 3 qui encourage l’essor de la médecine personnalisée et l’augmentation du nombre d’essais cliniques.

Les résultats de SAFIR 01 ouvrent d'encourageantes perspectives et seront complétés par la poursuite du programme SAFIR avec l’ouverture prochaine de SAFIR Sein et SAFIR Poumon dans l'objectif d'élargir cette démarche à d'autres types de cancers.

 

 

Plus d'informations

Contacts presse :

Gustave Roussy :
Direction de la communication
Christine Lascombe
Tél : 01 42 11 41 75
E-mail : christine.lascombe@gustaveroussy.fr

Chargée des relations médias
Virginie Renversade
Tél : 01 42 11 50 59 – 06 17 66 00 26
E-mail : virginie.renversade@gustaveroussy.fr

 

UNICANCER :

Viviane Tronel
Tél : 01 76 64 78 00
E-mail : v-tronel@unicancer.fr

L'étude SAFIR 01 en vidéo !

Le site Internet de Gustave Roussy