Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle UNICANCER

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche UNICANCER

La recherche UNICANCER dans le Groupe et dans les Centres

Découvrez notre activité

24/11/2017

Supermarché virtuel pour parler prévention ou dessins animés en radiothérapie… 5 projets innovants en compétition.

UNICANCER, pour la 3ème année consécutive participe au festival de la Communication en santé (FCS), les 24 et 25 novembre, en présentant 5 projets des Centres de lutte contre le cancer (CLCC).

Ces projets déjà lauréats ou finalistes du Prix UNICANCER de l’innovation 2017 sont présentés devant un jury le 25 novembre. Le palmarès sera ensuite dévoilé le 25 janvier !

Les projets des CLCC candidats au Prix du festival:

Epidaure Market, un outil pédagogique et ludique, au service de la prévention
Institut du Cancer de Montpellier (ICM)

 

 

Un groupe de parole pour aidants de patients atteints de tumeurs cérébrales
Institut de Cancérologie de l’Ouest (ICO)

 

 

Education thérapeutique pour des patients plus autonomes face aux traitements pris à domicile
Institut universitaire du cancer Toulouse-Oncopole

 

 

Kid calm : Des dessins animés pour rassurer l’enfant en radiothérapie
Centre Paul Strauss

 

 

Une vidéo d’animation pour encourager la participation au prélèvement biologique
Institut du Cancer de Montpellier (ICM)

 

 

Epidaure Market, un outil pédagogique et ludique, innovant, au service de la prévention

Epidaure Market est un supermarché virtuel, destiné aux jeunes à partir de 10 ans, aux collégiens, lycéens et adultes. Il a été conçu par l’équipe d’Epidaure, en partenariat avec le laboratoire Epsylon de l’Université Paul Valéry-Montpellier 3 et Université de Montpellier et l’Académie de Montpellier.

Ses objectifs sont de développer l’esprit critique des jeunes sur les influences de la publicité, des techniques de vente, des pairs et de la famille afin qu’ils aient une meilleure autonomie dans leur choix d’achat.

Pédagogique, ludique et utilisant les nouvelles technologies, Epidaure Market intègre une mise en situation de la vie quotidienne à travers un scénario d’achat (fête, anniversaire, excursion…) où s’opèrent les influences associées aux techniques de vente (réduction, lots, stars, tête de gondole, messages auditifs).

Epidaure Market comporte deux phases : une phase de jeu (achat sur un écran tactile avec ticket de caisse) et une phase de débriefing avec échange interactif autour des techniques de ventes utilisées pour influencer l’achat et le lien entre choix de consommation et santé.

Une évaluation auprès de 261 jeunes a montré qu’Epidaure Market augmente significativement les connaissances sur les techniques de vente et favorise une prise de conscience quant aux choix de consommation, y compris ceux ayant un impact potentiel sur la santé.

Projet porté par Dr Kéla DJOUFELKIT - Médecin de santé publique, ICM

En savoir plus sur : l'Institut du Cancer de Montpellier : www.icm.unicancer.fr

 

Un groupe de parole pour aidants de patients atteints de tumeurs cérébrales

Un projet présenté au Festival com'santé par Rencontrer des proches de patients souffrant de tumeurs cérébrales qui sont très souvent dans des difficultés bien spécifiques avec un risque d’épuisement a amené l’équipe à souhaiter élargir ses groupes de parole pour y accueillir les aidants des patients.

Il s’agissait dans un premier temps de créer du lien, et offrir un espace de partage tout en assurant également le côté étayage et élaboration propre au suivi psychologique.

Proposer les groupes de paroles aux proches de patients a permis de répondre à des demandes finalement assez proches, mais en tenant compte de la fragilité de ce public encore plus concerné par la question de la complexité de la maladie, la dégradation et la perspective de la fin de vie.

Les bénéfices sont multiples pour les patientes et aidants : soutien psychologique, lien social, partage d’expériences et échanges sur les difficultés rencontrées. Ce lieu protégé permet la décharge émotionnelle en présence d’un professionnel, et en ce qui concerne les aidants, prévient l’épuisement.

Projet porté par Sophie Dominguez, psychologue clinicienne à l’Institut de Cancérologie de l’Ouest (ICO)

 En savoir plus sur : l’Institut de Cancérologie de l’Ouest: www.ico-cancer.fr

 

Cancer et traitement oral : Je gère !

Cancer et traitement oral : Je gère ! est un programme qui fait de la chronicité du cancer, une force. Les thérapies orales, prises à domicile, se développent en cancérologie.

Ce programme d’éducation thérapeutique s’est construit avec des patients pour répondre à leur besoin d’autonomie et leur faciliter l’acquisition de compétences utiles pour gérer leur maladie et leur traitement au quotidien sur le long terme.

Il offre un temps dédié pour les patients, avec d’autres patients. C’est un temps pour apprendre de la maladie et du traitement. C’est aussi un temps d’échanges constructifs pour réfléchir, construire, se projeter vers l’avenir.

Le programme repose sur une collaboration active entre professionnels hospitaliers et professionnels libéraux pour proposer des ateliers collectifs aux patients traités par des anticancéreux oraux. Ce sont des sessions collectives organisées proche du domicile des patients, mensuellement, tout au long de l’année, à l’échelle de l’ex-région Midi Pyrénées.

« Cancer et traitement oral : Je gère ! » utilise des outils pédagogiques originaux, dédiés à l’animation de groupe. Ces outils rendent possible l’adoption d’une posture éducative par des professionnels de santé formés à l’éducation thérapeutique.

Projet porté par Emmanuelle ARFE - Cadre de santé, chargée de projet en ETP - Institut Claudius Regaud - IUCT Oncopole - Toulouse

 En savoir plus sur : IUCT Oncopole: www.iuct-oncopole.fr/

 

Kid calm : Des dessins animés pour rassurer l’enfant en radiothérapie

La radiothérapie nécessite une immobilité parfaite du patient. Ce défi est plus difficile à relever chez l’enfant, qui peut être particulièrement angoissé face à ce milieu de haute technicité. Le projet KIDCALM vise ainsi à rassurer l’enfant, améliorer son confort, son adhésion au traitement et au matériel de contention.

Concrètement, le système permet de projeter une vidéo sur l’anneau de l’appareil de radiothérapie grâce à un micro-projecteur, à chaque séance d’irradiation. L’effet hypnotique des dessins animés chez l’enfant et de l’image de manière plus générale a été utilisé. Les contraintes techniques du projet ont été régulièrement discutées au sein de réunions où tous les intervenants de la chaîne de traitement ont été consultés.

L’amélioration de l’accueil des enfants au sein du département de radiothérapie s’inscrit dans une démarche ancienne (développement de dessins animés explicatifs, matériel de contention spécifique, équipement audiovisuel de la salle de réveil...).

Projet porté par le Dr Céline Vigneron - radiothérapeute - Centre Paul Strauss, Centre de lutte contre le cancer de Strasbourg 

En savoir plus sur : le centre Paul Strauss : www.centre-paul-strauss.fr/

 

Création d’une vidéo d’animation : “le prélèvement biologique, je participe”

Les ressources biologiques et la constitution de Bases Clinico-Biologiques (BCBs) permettent aux chercheurs d'étudier les caractéristiques moléculaires et génétiques des tumeurs. Il est de plus en plus fréquemment proposé aux patients atteints de cancer de participer à une BCB, mais ils manquent souvent d'informations ou de réponses à leurs questions.

L’ICM, en partenariat avec le SIRIC (Site de Recherche Intégrée sur le Cancer), a souhaité créer une vidéo d'animation à destination des patients et de leurs proches pour :

Les sensibiliser à l’existence des BCBs,

Lever leurs craintes concernant l’utilisation des prélèvements biologiques à des fins de recherche,

Leur expliquer de façon simple, ludique et dédramatisante l’intérêt scientifique de ces prélèvements.

Cette vidéo a été cofinancée par la Ligue contre le Cancer (comité de l'Hérault) et le SIRIC Montpellier cancer. Un comité multidisciplinaire a été créé pour établir le scénario, les dialogues et décider du graphisme ; des patients ont été associés tout au long de sa conception.

Projet porté par:

Karine Saget - chargée de coordination, SIRIC Montpellier cancer

Hélène de Forges - rédactrice scientifique, direction de la recherche clinique et de l'innovation, Institut du Cancer de Montpellier (ICM)

En savoir plus sur : l'Institut du Cancer de Montpellier : www.icm.unicancer.fr