Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle Unicancer

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche

La recherche à Unicancer

Découvrez notre activité

16/11/2017

De la stratégie nationale de santé au plan cancer 4 : UNICANCER propose de franchir le cap

A quelques jours de la fin de la consultation publique autour de la future Stratégie nationale de santé (SNS), et sollicitée par la ministre Agnès Buzyn en tant qu’institution représentative, UNICANCER répond présent et formule des propositions. Promotion de la santé, lutte contre les inégalités … les thèmes phares de la future SNS sont au cœur des valeurs historiquement incarnées par les Centres de lutte contre le cancer (CLCC) et leur modèle de prise en charge. La cancérologie a prouvé qu’elle est un formidable terrain d’innovations thérapeutiques, technologiques et organisationnelles : il est essentiel qu’en déclinaison de la SNS, un nouveau plan cancer, prenant le relais du Plan cancer 3 en cours, soit élaboré par l’Etat en 2018.

 

« Notre récente enquête* montre que le patient a changé : plus exigeant, plus connecté et aussi extrêmement concerné par le cancer. Pour permettre d’une part aux acteurs de la cancérologie tels que les CLCC de répondre à ses attentes et d’autre part à la France de continuer à être pionnier dans la prise en charge du cancer, nous avons exprimé des propositions autour des quatre axes de la future SNS. Nous espérons que le gouvernement les entendra » déclare le Pr Viens, Président d’UNICANCER.

SNS - Axe 1 : mettre en place une politique de promotion de la santé, incluant la prévention, dans tous les milieux et tout au long de la vie

Proposition : créer un modèle de financement de la cancérologie beaucoup plus solide, sécurisé et pérenne en particulier sur les axes « santé connectée » et recherche.

UNICANCER, qui réunit l’ensemble des CLCC, propose de mettre à profit le savoir-faire des Centres en matière de recherche clinique et la richesse et leur capacité d’exploitation de leurs bases de données pour faire avancer la recherche en prévention et dépistage. Les financements académiques de type SHS-santé publique en cancérologie doivent perdurer. Face à des patients de plus en plus « connectés », les CLCC continuent d’innover en e-santé avec des portails, objets et autres outils qui répondent en partie aux nouveaux enjeux de coordination des soins et de suivi « hors les murs » des patients. Ces actions pourraient être amplifiées et généralisées.

 

SNS- Axe 2 : Lutter contre les inégalités sociales et territoriales d’accès à la santé

Proposition : permettre à l’excellence et l’innovation validée de se diffuser le plus vite possible dans les territoires au bénéfice de tous. L’Etat doit investir dans le pilotage de parcours en cancérologie.

Réduire les inégalités sociales fait partie de l’ADN des CLCC comme le prouve l’absence complète de dépassements d’honoraires pour tous leurs patients. Cet engagement devrait être généralisé à tous les établissements de santé ayant une activité de cancérologie. En matière de lutte contre les inégalités territoriales, les CLCC sont prêts à démultiplier leurs coopérations dans le cadre des GHT et à s’investir dans leurs territoires, sous l’égide des ARS, dans le pilotage de parcours en cancérologie.

 

SNS- Axe 3 : garantir la qualité, la sécurité et la pertinence des prises en charge au bénéfice des patients

Proposition : Identifier, mesurer les résultats des bonnes pratiques et les généraliser.

Historiquement précurseurs dans le domaine de l’élaboration de standards et de recommandations de bonnes pratiques, les CLCC considèrent qu’il est nécessaire d’aller plus loin pour accroître la pertinence et la qualité des soins en développant et en publiant des indicateurs de résultats, ainsi qu’en favorisant l’émergence d’outils qui permettent d’associer les patients à la mesure de ces résultats (PROMs**, PREMs***). Les CLCC souhaitent se lancer dans cette démarche de manière plus systématique et proposent que l’Etat accompagne, voire généralise ce type d’approche.

 

SNS- Axe 4 : Innover pour transformer notre système de santé en réaffirmant la place du citoyen

Proposition : refondre les organisations pour raccourcir les durées d’hospitalisation, co-construire des méthodologies d’évaluation et transférer la recherche vers le patient.

La refonte des organisations est un enjeu majeur, que ce soit par l’ambulatoire, la réhabilitation accélérée ou la pré-habilitation. Tout doit être mis en action (e-santé, parcours de soins coordonnés avec la ville...) pour atteindre ces objectifs. Les pouvoirs publics doivent mobiliser des financements de manière rapide et agile. Par ailleurs, le transfert de la recherche vers le patient est un facteur majeur d’innovation. Par son engagement en radiothérapie, par la mise en place de structures permettant très rapidement une analyse de l’utilisation des médicaments post-AMM, UNICANCER compte rester un acteur légitime et identifié pour mettre en œuvre ces évaluations.

* Enquête Odoxa réalisée en sept.2017 pour UNICANCER en partenariat avec Sham sur les critères de choix d’un établissement de santé, la prise en charge et l’impact de la santé connectée.

** PROMs : Patient Reported Outcomes Measures

*** PREMs : Patient-Reported Experience Measures

 

Contacts Presse

Gwendoline Miguel – UNICANCER - 01 76 64 78 00 – g-miguel@unicancer.fr