Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle UNICANCER

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche UNICANCER

La recherche UNICANCER dans le Groupe et dans les Centres

Découvrez notre activité

31/03/2016

Reconnaissance internationale pour le programme AcSé favorisant l’accès aux thérapies ciblées : les avancées publiées dans la revue scientifique Nature Reviews Clinical Oncology

Reconnaissance internationale pour le programme AcSé favorisant l’accès aux thérapies ciblées : les avancées publiées dans la revue scientifique Nature Reviews Clinical OncologySelon le Pr Christine Chomienne, directrice de la Recherche et Innovation à l’Institut national du cancer : « AcSé est unique au monde et place la France en véritable pionnier de cette dimension de la médecine de précision ».

Ce programme, dont l’originalité, la faisabilité et l’intérêt sont reconnus au niveau international, fait l’objet  d’une publication dans Nature Reviews Clinical Oncology.

Pour accélérer et favoriser l'émergence de l'innovation au bénéfice des patients, un des objectifs du Plan Cancer, l’Institut national du cancer a initié en juin 2013 le programme AcSé, un programme novateur d’accès sécurisé à des thérapies ciblées innovantes.

L’ambition d’AcSé : proposer aux patients adultes et enfants atteints de cancer, en échec de thérapeutiques validées et pour lesquels il n’y a pas de possibilité de participer à un essai clinique, de bénéficier d’un traitement ciblant une anomalie moléculaire de leur tumeur dans le cadre sécurisé d’un essai thérapeutique de phase 2. Le traitement proposé est en cours de développement ou dispose d’une autorisation de Mise sur le Marché (AMM) pour un cancer diffèrent présentant la même anomalie moléculaire. AcSé permet d’évaluer l’intérêt de ces molécules ciblées en termes d’efficacité et de tolérance chez des patients atteints de cancers de différents types cytologiques ou histologiques, présentant l’anomalie moléculaire ciblée. Ce que ne permettent pas la prescription hors AMM et les ATU nominatives.

La mise en œuvre d’AcSé : le programme propose une égalité d’accès des patients aux traitements innovants sur tout le territoire français, que ces patients soient pris en charge dans le secteur public ou privé. Dans un premier temps, grâce aux vingt-huit plateformes de génétique moléculaire financées par l’Institut national du cancer, le programme permet à toute personne malade d’un cancer d’avoir accès, sur l’ensemble du territoire national, à un diagnostic moléculaire, puis dans un deuxième temps, si une cible concernée a été identifiée à un traitement par thérapie ciblée dans le cadre de l’essai AcSé correspondant.

 

A l’heure actuelle deux essais cliniques sont ouverts. Ces deux essais sont promus par UNICANCER en partenariat avec la Fondation ARC pour la recherche sur le cancer.

Le premier essai clinique du programme AcSé a été lancé en juin 2013, dont l’investigateur principal est le Professeur Gilles Vassal.

Toujours ouvert à l'inclusion, il porte sur le crizotinib. Cette molécule cible les tumeurs présentant des altérations des gènes ALK, MET, ou ROS 1, retrouvées dans plus de 20 types de cancers différents. Le deuxième essai clinique AcSé, dont l’investigateur principal est le Professeur Jean-Yves Blay, a été lancé en octobre 2014. Il porte sur le vemurafenib et est toujours en phase d’inclusion.

Cette molécule cible les tumeurs présentant la mutation V600 du gène BRAF, retrouvées dans plus de 10 types de cancers différents.

Depuis l’inclusion du premier patient en août 2013 dans l’essai AcSé crizotinib, 180 sites ont été ouverts en France, plus de 7 200 patients ont eu leur tumeur analysée, environ 6 % des tests ont été positifs et 168 patients ont été inclus dans l’essai dont 12 enfants.

 

Ce sont ces ambitions, la mise en œuvre et les perspectives du programme AcSé qui sont présentées dans l’article publié dans la revue scientifique Nature Reviews Clinical Oncology :

  • AcSé permet d’accélérer l’accès aux thérapies ciblées en proposant à des patients atteints de cancer un accès précoce et sécurisé à des médicaments innovants, en dehors de ses indications validées dans le cadre de l’AMM.
  • Le programme permet aussi d’évaluer l’intérêt d’élargir les indications de prescription de ces médicaments innovants à d’autres cancers, en se basant sur le profil génétique de la tumeur et non uniquement sur l’organe d’origine. Il évalue ainsi l’efficacité du médicament dans ces indications, qui ne font pas forcément l’objet d’une stratégie de développement de la part des laboratoires pharmaceutiques.
  • AcSé a donc fait la preuve de son intérêt et va se poursuivre en proposant d’autres essais cliniques. Ainsi les enfants et adolescents porteurs de cancers réfractaires ou en rechutes pourront recevoir dans le cadre d’un prochain essai du programme : AcSé e-SMART, un médicament parmi plus d’une dizaine proposés en fonction du profil moléculaire de leur tumeur. D’autres essais sont en cours d’élaboration pour encadrer l’accès à l’immunothérapie des cancers rares.

 

Plus d'informations

Contacts presse :

Institut national du cancer :
Julie Decoutère
Tél. : 01 41 10 14 44
E-mail : presseinca@institutcancer.fr

UNICANCER :
Viviane Tronel
Tél. : 01 76 64 78 00
E-mail : v-tronel@unicancer.fr

Fondation ARC pour la recherche sur le cancer :
Véronique Simon
Tél. : 01 45 59 59 85
E-mail : vsimon@fondation-arc.org

 

L’article paru dans Nature Reviews Clinical Oncology

Le programme AcSé