Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle UNICANCER

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche UNICANCER

La recherche UNICANCER dans le Groupe et dans les Centres

Découvrez notre activité

29/04/2011

Les laboratoires de recherche de trois Centres de lutte contre le cancer labellisés Carnot 2

Le 28 avril 2011, Valérie Pécresse, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a présenté publiquement les noms des 34 laboratoires de recherche retenus à l'issue de l'appel à candidatures Instituts Carnot 2. Parmi eux, deux sont dédiés au cancer : l’Institut Paoli-Calmettes (Marseille) et le Centre Henri Becquerel (Rouen) participent au projet CALYM dans le domaine du lymphome et l’Institut Curie a été sélectionné avec le projet « Curie-Cancer ».

 

La Labellisation Carnot

Lancé initialement en 2006 par le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le label Carnot constitue un label d’excellence pour les établissements de recherche choisis et a pour but de favoriser la recherche partenariale (laboratoires publics et entreprises).
En encourageant ainsi l’association des acteurs de la recherche publique à ceux du monde socio-économique, les  « Instituts Carnot » (nom donné aux laboratoires ou établissements labellisés) doivent permettre de fluidifier et d’accélérer le passage de la recherche à l’innovation et le transfert de technologies.

Après un bilan très positif de la première phase du dispositif Carnot, le ministère a lancé fin 2010 un appel à candidatures Instituts Carnot 2, suite auquel 34 laboratoires de recherche ont été retenus dont 10 nouveaux. Ces derniers, labellisés pour une durée de 5 ans (contre 4 ans précédemment), reçoivent des financements, à hauteur d’environ 60 millions d'euros par an répartis en fonction du volume des recettes contractuelles réalisé par les Instituts sélectionnés avec leurs partenaires.
Les domaines de recherches couverts par Carnot 2 se sont élargis en intégrant, entres autres, les sciences sociales ou la santé. Ainsi, pour l’édition 2011, trois Centres du Groupe UNICANCER, l’Institut Curie, l’Institut Paoli-Calmettes et le Centre Henri Becquerel, font partie des projets de recherche sur le cancer labellisés.

 

Présence de 3 CLCC dans les projets sur le cancer labellisés Carnot
 

  •  Projet  « Consortium pour l'accélération de l'innovation et de son transfert dans le domaine du lymphome » (CALYM)

Cet Institut Carnot, composé de 301 chercheurs, tend à hâter l’innovation et son transfert dans le domaine des lymphomes. Il est doté d’un budget recherche de 12 millions d’euros et des recettes contractuelles de 6 millions d’euros. Afin d’obtenir une couverture translationnelle optimale, 4 axes importants de Recherche & Développement ont été structurés autour du projet :
    -    Recherche et validation de nouvelles cibles biologiques
    -    Recherche clinique, avec élaboration in vivo et in vitro de nouveaux modèles précliniques
    -    Découverte de biomarqueurs décisifs dans l’élaboration de nouveaux outils de diagnostics cliniques
    -    Exploitation des outils, processus et plateformes pour une meilleure structuration de la recherche clinique
Parmi les 15 tutelles du CALYM présentes dans toute la France,  figurent l’Institut Paoli-Calmettes de Marseille et le Centre Henri Becquerel
de Rouen.

 

  •  Projet « Curie-Cancer »

Cet Institut Carnot  aspire à regrouper les différents maillons du développement thérapeutique contre le cancer : biologie cellulaire, génétique, bioinformatique, chimie médicinale, physique, mathématiques, bio-banque de tumeurs prélevées au bloc opératoire, modèles animaux, imagerie et études cliniques. Il regroupe 256 chercheurs répartis dans des équipes à la fois de recherche cognitive, de recherche translationnelle et de recherche clinique.  Ce projet  qui bénéficie d’une enveloppe de 22 millions d’euros pour la recherche et de 4 millions en recettes contractuelles, s’inscrit dans la lignée de la vision de Marie Curie, à savoir un modèle allant de la recherche aux soins innovants.
L’ Institut Curie fait partie des 6 tutelles de « Curie-Cancer », toutes implantées en Île-de-France.