Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle UNICANCER

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche UNICANCER

La recherche UNICANCER dans le Groupe et dans les Centres

Découvrez notre activité

04/03/2013

La Fédération UNICANCER regrette un budget 2013 en contradiction avec les objectifs du Gouvernement de défense du service public et de lutte contre le cancer

Fédération UNICANCER - Fédération française des Centres de lutte contre le cancer

La Fédération française des Centres de lutte contre le cancer (Fédération UNICANCER) tient à exprimer son désaccord face à la baisse de tarifs publiée dans le Journal officiel du 28 février 2013.

 

 

Si nous additionnons la baisse de tarifs officielle de -0,84% au - 0,35% de gel prudentiel, nous arrivons à une baisse totale des tarifs de -1,19%.

Cela représente un effort financier supplémentaire très difficile à faire supporter par les Centres de lutte contre le cance.

Le Pr Josy Reiffers, président de la Fédération UNICANCER

 

 

La Fédération s’insurge contre le fait que la baisse des tarifs des hôpitaux publics et privés d’intérêt collectif reste plus importante que celle appliquée aux cliniques (-1,19% vs - 0,56%).

Cet écart repose sur des prévisions d’activités différenciées entre secteur et donc compense les pertes de parts de marché des cliniques vers les hôpitaux publics et privés à but non lucratif.

 

 

Cette baisse pénalise les établissements les plus productifs, les plus attractifs pour les patients.

Le Pr Josy Reiffers, président de la Fédération UNICANCER

 

 

La Fédération UNICANCER approuve la proposition de la Direction générale de l’offre de soins (DGOS) de faire peser équitablement les mesures de réserve prudentielle entre les deux secteurs de l’hospitalisation. Elle restera cependant vigilante quant à l’équité des modalités de reversement de cette enveloppe.

Concernant les MIGAG, leur progression n’est pas dans les faits aussi élevée que les +2,31% annoncés par la DGOS, car si les calculs sont faits sur les mêmes bases des années précédentes, cette augmentation n’est que de +0,25%.

De plus, la faible progression des MIGAC est à mettre en regard du montant du Fonds d’intervention régional (FIR). Pour la Fédération, le FIR n’est pas fléché sur une enveloppe hôpital et son système d’attribution par les agences régionales de santé demeure très opaque.

La Fédération UNICANCER demande un financement des établissements de santé en cohérence avec les priorités de défense des missions de service public affichées par le gouvernement et les engagements en matière de santé publique inscrits dans le Plan cancer.

Elle rappelle ainsi que certaines prises en charge, définies comme prioritaires par le Plan cancer 2009-2013, telles que les soins de support, les soins innovants et les activités de recours, ne bénéficient toujours pas d’un dispositif de financement.

 

Plus d'informations

Contacts presse :

Viviane Tronel
Chef de projet communication
Tél. : 01 76 64 78 00 / 06 22 19 92 58
E-mail : v-tronel@unicancer.fr

Agathe Lasne
Chargée de communication
Tél. : 01 71 93 67 06 / 06 18 38 96 23
E-mail : a-lasne@unicancer.fr