Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle UNICANCER

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche UNICANCER

La recherche UNICANCER dans le Groupe et dans les Centres

Découvrez notre activité

03/06/2013

GETUG 13 – Une étude internationale démontre une réduction de 34% du risque de progression tumorale chez les jeunes patients

GETUG 13 – Une étude internationale démontre une réduction de 34% du risque de progression tumorale chez les jeunes patientsLe Pr Karim Fizazi, oncologue médical, spécialiste des tumeurs génito-urinaires et chef du département de Médecine Oncologique de Gustave Roussy (Villejuif), a présenté samedi 1er juin, lors du 49ème congrès de l’ASCO, à Chicago, les résultats finaux de l’essai GETUG 13 : étude internationale de phase III menée chez des patients atteints de tumeurs germinales disséminées de mauvais pronostic.

Les résultats montrent une amélioration significative du taux de survie sans progression.

Cette étude a également été retenue pour le Best of ASCO, une sélection des études phares parmi toutes les présentations faites lors de ce congrès.

L’essai clinique GETUG 13 proposait un traitement personnalisé des patients en fonction de la vitesse de diminution des biomarqueurs sanguins hCG et AFP (hormone chorionique gonadotrope et alpha-foeto-protéine) après une seule cure de chimiothérapie standard.

Les patients présentant une décroissance lente des marqueurs tumoraux (groupe défavorable) ont été randomisés en deux bras : le premier a continué de recevoir la chimiothérapie standard par le protocole BEP (bléomycine, étoposide, cisplatine), le deuxième, un protocole de chimiothérapie « dose-dense » utilisant six médicaments de chimiothérapie au lieu de trois (taxol-BEP-oxaliplatine/ puis cisplatine-ifosfamide-bléomycine).

Les résultats finaux de cette étude montrent une réduction de 34% du risque de progression tumorale ou de décès chez les patients ayant reçu la chimiothérapie « dose-dense ».

Le taux de guérison atteint ainsi environ 75%. Ce bénéfice est acquis sans majoration d’effets secondaires graves, malgré des neurotoxicités plus fréquentes mais globalement réversibles, ni de seconds cancers chimio-induits.

Promue par UNICANCER, l’étude GETUG 13 a reçu un financement du programme hospitalier de recherche clinique en cancérologie (PHRC), dans le cadre d’un appel à projets de l’Institut national du cancer (INCa) et de la Ligue nationale contre le cancer.

Cette étude internationale a recruté 263 patients au total, en France, aux Etats-Unis et en Slovaquie.

Le cancer du testicule est la tumeur la plus fréquente chez l’homme jeune. En France, ce cancer touche entre 1 500 et 2 000 nouveaux cas par an. Si les patients atteints d’une tumeur de bon pronostic obtiennent le plus souvent la guérison, les patients du groupe de mauvais pronostic n’obtenaient jusqu’alors la guérison que dans environ 50% des cas.

 

 

Cela faisait 25 ans que nous n’avions pas connu de progrès réel pour les patients atteints d’un cancer du testicule de mauvais pronostic.

L’étude GETUG 13 montre qu’il est possible de réduire le risque de progression tumorale ou de décès de ces jeunes patients de manière significative grâce à une chimiothérapie dose-dense.

De plus, l’utilisation de l’outil décroissance des marqueurs sanguins nous permet de ne donner le traitement le plus lourd qu’aux patients réellement atteints des cancers les plus graves.

Le Pr Karim Fizazi, oncologue médical, spécialiste des tumeurs génito-urinaires et chef du département de Médecine Oncologique de Gustave Roussy

 

 

L’étude GETUG 13 devrait aboutir à généraliser la chimiothérapie « dose-dense » comme nouveau standard de traitement chez les patients atteints des tumeurs germinales disséminées de mauvais pronostic chez lesquels la décroissance des marqueurs sanguins est lente.

 

Plus d'informations

Contacts presse :

Gustave Roussy, Direction de la communication :
Christine Lascombe
Tél : 01 42 11 41 75
E-mail : christine.lascombe@gustaveroussy.fr

UNICANCER :
Viviane Tronel
Tél : 01 76 64 78 00
E-mail : v-tronel@unicancer.fr

Agence Medial
Tél : 01 53 83 81 52
E-mail : claireparisel@medial-rp.com

Le site Internet de l'Institut Gustave Roussy

Les études promues par R&D UNICANCER à l'ASCO