Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle UNICANCER

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche UNICANCER

La recherche UNICANCER dans le Groupe et dans les Centres

Découvrez notre activité

26/01/2012

Fédération UNICANCER : pour la défense des missions de service public en santé

UNICANCER, Fédération Française des Centres de Lutte contre le CancerLa Fédération française des Centres de lutte contre le cancer (Fédération UNICANCER) tient à exprimer son indignation face aux prises de position répétées de la Fédération de l’hospitalisation privée – Médecine, Chirurgie, Obstétrique (FHP-MCO) concernant les établissements exerçant des missions de service public.

En effet, depuis ces derniers mois, la FHP-MCO a multiplié les prises de parole pour mettre en cause le mode de financement des missions de service public, notamment les crédits alloués dans le cadre des missions d’intérêt général et l’aide à la contractualisation (MIGAC).

Ainsi ce jeudi 26 janvier, la FHP-MCO a organisé une conférence de presse intitulée « Déficits, endettement, gaspillages, gabegie…Hôpital : état d’urgence ? ». La FHP-MCO y attaque directement les valeurs de service public dans le domaine de la santé en France, à savoir : garantir une offre de soins accessible à tous, de qualité, juste et solidaire.

Les Centres de lutte contre le cancer, réunis depuis 2010 au sein du Groupe UNICANCER, sont des établissements de santé privés d’intérêt collectif (ESPIC) - à but non lucratif - participant depuis toujours au service public hospitalier. Ils sont financés par l'assurance maladie selon le principe de la T2A et reçoivent les MIGAC dans les mêmes conditions que les hôpitaux publics.

 

Dans la charte du groupe UNICANCER, les Centres de lutte contre le cancer ont inscrit leurs engagements au service du patient, notamment :

  • « un égal accès à des soins de qualité pour tous »
  • « des modes d’exercice assurant équité et pratiques éthiques, avec une prise en charge en conformité avec les tarifs conventionnels et l’absence de pratiques libérales »
  • « l’intégration permanente de l’innovation ».

Des financements tels que les MIGAC permettent aux établissements à but non lucratif (publics ou privés) d’assurer des missions d’enseignement, de recherche, de médecine préventive, d’éducation pour la santé, la lutte contre l’exclusion sociale… Ils rendent également possible la mise en oeuvre des politiques d’innovation médicale ou le rôle de recours dévolu à certains établissements, comme les Centres de lutte contre le cancer concernant certains cancers rares et situations cliniques complexes.

Ces financements sont donc indispensables pour que les Centres continuent d’offrir à tous les patients une prise en charge innovante, rapide et de qualité, sans dépassement des tarifs de la sécurité sociale.

La Fédération UNICANCER s’insurge contre une vision de la santé purement économique et centrée sur le profit. Elle réaffirme son engagement à côté des Pouvoirs publics pour un système de santé fondé sur l’intérêt général et les besoins réels des Français.