Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle UNICANCER

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche UNICANCER

La recherche UNICANCER dans le Groupe et dans les Centres

Découvrez notre activité

05/02/2013

Appel à projets INCa essais cliniques de phase précoce visant à évaluer la molécule inhibitrice de P70/AKT : 2 CLCC sélectionnés

Institut National du Cancer (INCa)Lilly France et l'Institut national du cancer (INCa) ont signé lundi 4 février un nouveau partenariat qui porte sur des essais cliniques de phase précoce à promotion académique pour évaluer une molécule inhibitrice de P70/AKT sur des domaines non encore explorés.

Les projets de deux Centres de lutte contre le cancer ont été sélectionnés.

 

L'INCa a lancé en juillet 2012 un appel à projets d'essais cliniques de phase précoce (phases I et II) visant à évaluer la molécule inhibitrice de P70/AKT, LY2780301, mise à disposition par les laboratoires Lilly, propriétaires de la molécule.

Le comité d'évaluation de l'appel à projets s'est réuni le 12 octobre 2012 et a pré-sélectionné 10 projets parmi les 20 projets soumis.

Suite à cette pré-sélection, l'INCa a décidé de financer :

Afin de favoriser l'accès des patients aux molécules innovantes, l'Inca cherche à inciter les laboratoires pharmaceutiques à mettre directement à disposition du réseau Clip2 leurs molécules innovantes, ce qui permet de proposer des projets d'essais cliniques académiques dans des indications ou pathologies non développées par ces laboratoires.

En 2010, Lilly a accordé un financement d'1 million d'euros sur trois ans pour soutenir le fonctionnement des 16 Clip2.

En France, Lilly mène près de 20 essais cliniques en oncologie par an.

Sur une trentaine de molécules dans le portefeuille de produits en développement, trois sont en phase III dans sept indications différentes en particulier les tumeurs solides et en hématologie, allant des cancers les plus fréquents aux plus rares tels que le cancer gastrique, l'hépatocarcinome, le cancer du poumon et le lymphome à grandes cellules B.

 

Deux autres CLCC sélectionnés suite à des appels à projets sur des molécules

L'INCa a aussi retenu trois projets sur 20 soumis suite aux deux appels à projets "Essais cliniques précoces sur la molécule PF-04691502 inhibitrice de PI3 kinases et de mTor" et "Essais cliniques précoces sur la molécule PD-0332991 inhibitrice des kinases dépendantes des Cyclines, 4 et 6 (CDK4/6)" proposés selon un accord avec Pfizer.

Parmi les trois projets retenus figurent deux projets portés par des CLCC :

  • Le projet du Dr Jacques Vargaftig du Clip2 de l'Institut Curie à Paris dans les leucémies myéloïdes et les syndromes myélodysplasiques
  • Le projet du Pr Céleste Lebbé du Clip2 de l'hôpital Saint-Louis (Paris, AP-HP) dans les mélanomes métastatiques

 

Plus d'informations