Contacts presse

 

Nous écrire : presse@unicancer.fr

 

Gwendoline Miguel
Chef de projet communication et relations presse
Tél. : 01 76 64 78 00

 

RECEVOIR NOS COMMUNIQUES

 

Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle UNICANCER

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche UNICANCER

La recherche UNICANCER dans le Groupe et dans les Centres

Découvrez notre activité

Trois éditeurs sélectionnés pour MUSIC : Mutualisation dans les systèmes d’information clinique des Centres de lutte contre le cancer

Le Groupe des Centres de lutte contre le cancer vient de sélectionner trois éditeurs pour le premier appel d’offre mutualisé concernant le système d’information clinique de 10 * d’entre eux. Il s’agit des sociétés : AGFA, MEDASYS, SOFTWAY. La société PRISMEDICA a, quant à elle, été retenue sur le périmètre spécifique du Dossier de soins.

 

Emmanuel Reyrat, directeur des systèmes d’information de la Fédération nationale des Centres de lutte contre le cancer (FNCLCC) qui a piloté le projet, explique pourquoi le référencement unique a été écarté très rapidement :

 

Le système d’information clinique d’un établissement est un élément essentiel de la prise en charge du patient. Son caractère stratégique exige qu’il soit adapté aux spécificités de l’établissement : projet médical, taille, ressources et moyens, environnement loco-régional (nécessité de communiquer avec d’autres structures de soins …). Pour toutes ces raisons, il était important, après un travail commun d’analyse des offres, de retenir un nombre limité d’éditeurs et de laisser le choix final à chaque Centre
 

Emmanuel Reyrat  

 

 

Une mutualisation dans le cadre du plan « Hôpital 2012 »

A l’origine du projet Mutualisation dans les systèmes d’information clinique (MUSIC), la Direction générale de l’offre de soins (DGOS, anciennement DHOS) avait souhaité que les Centres se concertent dans leur recherche de solution industrielle de gestion de soins, dans le cadre du Plan «Hôpital 2012».

Après une phase d’étude de faisabilité et d’intérêt de la mutualisation, de définition du périmètre fonctionnel de la démarche, la FNCLCC, via son département des Systèmes d’information associé étroitement au GIE CAC (Consortium achats des Centres de lutte contre le cancer), et accompagné par le Cabinet Colombus Consulting, a été mobilisée au long de l’année 2009 pour :

  • définir et mettre en œuvre un plan d’action,
  • élaborer un programme fonctionnel et un cahier des charges commun,
  • s’assurer du bon déroulement de toutes les étapes de consultation du marché
  • étudier les dossiers de réponse des différents éditeurs
  • proposer une méthodologie de sélection des dossiers des éditeurs

Les 10 CLCC impliqués dans la démarche ont été fortement associés à chacune des étapes de ce processus de référencement.

 

Un budget de 15 millions d’euros

Le périmètre fonctionnel retenu pour cet appel au marché concerne la production de soins dans son ensemble avec, pour certains CLCC, une limitation au seul « Dossier de soins » intégré au Système d’Information déjà existant dans l’établissement. Ce qui représente un budget de 15 millions d’euros.

Pour Stéphane Stepanian, coordonateur du GIE CAC, cette action mutualisée a apporté un vrai bénéfice aux Centres car « elle a permis de mettre en œuvre une démarche collaborative débouchant sur une définition exhaustive des besoins, une confrontation des perceptions des offres et des éditeurs, et une dynamique d’échanges entre les Centres. En outre, nous avons obtenu, par l’effet de la mutualisation, des conditions tarifaires performantes auprès des éditeurs. »

 

*Centres ayant participé à l’appel d’offre : Centre Paul Papin (Angers), Institut Bergonié (Bordeaux), Centre François Baclesse (Caen), Centre Jean Perrin (Clermont Ferrand), Centre Oscar Lambret (Lille), Institut Paoli Calmettes (Marseille), Centre Alexis Vautrin (Nancy), Centre René Gauducheau (Nantes), Institut Curie (Paris – St Cloud) et Institut Gustave Roussy (Villejuif)