Contacts presse

 

Nous écrire : presse@unicancer.fr

 

Gwendoline Miguel
Chef de projet communication et relations presse
Tél. : 01 76 64 78 00

 

RECEVOIR NOS COMMUNIQUES

 

Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle UNICANCER

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche UNICANCER

La recherche UNICANCER dans le Groupe et dans les Centres

Découvrez notre activité

Résultat 2010 du Groupe des Centres de lutte contre le cancer

Un déficit de 4,5 millions d’euros dû à la baisse des recettes MIGAC et des molécules onéreuses

Le Groupe des Centres de lutte contre le cancer (CLCC), UNICANCER, affiche un résultat 2010 déficitaire de - 4,5 millions d’euros sur l’activité 2010.

Le résultat  2010 recule par rapport à celui de 2009, qui était en équilibre. Le déficit 2010 est essentiellement dû à la baisse des recettes MIGAC (Missions d’intérêt général et aide à la contractualisation) et des molécules onéreuses. Ainsi, le Groupe a souffert d’une réduction de 15 % des aides à la contractualisation, ce qui a représenté une perte de 13 millions d’euros de recettes.

Le Groupe a également subi les conséquences de la campagne tarifaire 2010, notamment la radiation de 5 molécules onéreuses de la liste en sus. De plus, la valeur faciale des séjours de chimiothérapie a baissé entre 2009 et 2010, alors qu’elle aurait dû être positivement impactée par la réintroduction financière de ces mêmes molécules. De ce fait, les recettes liées aux molécules onéreuses ont diminué de 4 % (- 10 millions d’euros de recettes pour le Groupe).

Un impact sur la capacité à innover des Centres

Les recettes d’activité 2010 du Groupe progressent de 5,4% du fait de la hausse du nombre de cancers en France et de l’attractivité des Centres.

Le montant total de recettes du Groupe pour l’année 2010 s’élève ainsi à 1,8 milliard d’euros, soit + 4,5 % par rapport à 2009 (1,7 milliard d’euros).

 

 

 Les Centres ont réussi à maintenir une gestion équilibrée en 2010, avec une augmentation modérée des charges liées aux personnels et aux autres dépenses de fonctionnement (+ 4,9%). Ces différentes baisses tarifaires engendrent un déficit fort dommageable car il réduit la capacité de nos Centres à investir dans des nouveaux équipements et dans l’innovation au service du patient.

 Pr Josy Reiffers, Président d’UNICANCER et de la Fédération des Centres