Contacts presse

 

Nous écrire : presse@unicancer.fr

 

Gwendoline Miguel
Chef de projet communication et relations presse
Tél. : 01 76 64 78 00

 

RECEVOIR NOS COMMUNIQUES

 

Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle UNICANCER

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche UNICANCER

La recherche UNICANCER dans le Groupe et dans les Centres

Découvrez notre activité

La FEHAP et UNICANCER accusent les autres composantes d’UNIFED de mettre en péril la branche

La FEHAP et UNICANCER regrettent profondément le veto de la Fegapei, du Syneas et de la Croix Rouge française à la candidature d’UNIFED...

La FEHAP[1]  et UNICANCER[2] regrettent profondément le veto de la Fegapei[3], du Syneas[4] et de la Croix Rouge française à la candidature d’UNIFED[5], en tant qu’organisation professionnelle, pour assurer sa représentativité employeur, sur le champ du secteur « Sanitaire, social et médico-social privé à but non lucratif», lors du comité directeur qui a eu lieu le 14 octobre.

La FEHAP et UNICANCER manifestent leur profond désaccord avec l'initiative, annoncée le 13 octobre, par l'association Fegapei-Syneas, de présenter à elle seule, avec le soutien de la Croix Rouge française, une candidature visant à représenter l'intégralité de la branche associative sanitaire, sociale et médico-sociale (BASS). Cet acte unilatéral met à mal tous les efforts pour structurer la branche et constitue une entrave à la mission de représentation des intérêts communs confiée par ses membres à UNIFED. Il met en péril la capacité d'UNIFED de signer des accords de branche étendus et ruine ainsi 20 ans passés à construire un dialogue social dans le but de structurer ce champ d'activité.

La FEHAP et UNICANCER ont œuvré durant de longs mois au sein du Comité directeur d'UNIFED en faveur d'une demande de représentativité formulée par UNIFED es qualité.

Cette position est confortée par l'analyse du Haut Conseil du Dialogue social qui fixe précisément les champs dans lesquels les organisations patronales peuvent candidater.

L'UNIFED remplit toutes les conditions pour candidater en son nom afin de voir reconnaître sa représentativité d'organisation patronale :

  • Elle a déjà été reconnue en 2013 lors de la publication des arrêtés de représentativité syndicale,
  • Elle est en droit de formuler une candidature unique sur le périmètre qu'elle recouvre, comme le souligne le portail gouvernemental relatif à la représentativité,
  • Cette candidature n'a pas pour objet de fusionner les différentes conventions collectives qui la composent.

Lors du dernier comité directeur, deux visions se sont opposées, l'une privilégiant une démarche unitaire, l'autre privilégiant la défense d'intérêts particuliers, bien éloignés des valeurs dont se targuent certains.

Car ne nous y trompons pas, candidater en ordre dispersé c'est tenter de confisquer au profit d'une seule composante la demande légitime de représentativité qu'UNIFED aurait pu déposer.

La FEHAP et UNICANCER ne peuvent que condamner les positions partisanes qui fractionnent le champ sanitaire, social et médico-social, qui brouillent auprès des pouvoirs publics et des instances l'image de tout un pan d'un secteur d'activité et qui desservent l'intérêt des salariés.

Les 20 000 établissements employant plus de 700 000 salariés que représente UNIFED méritaient mieux que cela.

 

Pr Patrice Viens                                                                               Antoine Dubout

Président d’UNICANCER                                                                Président de la FEHAP

 

[1] Fédération des Etablissements Hospitaliers et d’Aide à la Personne Privés Non Lucratifs

[2] Fédération des Centres de lutte contre le cancer

[3] Fédération nationale des associations gestionnaires au service des personnes handicapées et des personnes fragiles

[4] Syndicat des employeurs associatifs de l'action sociale et médico-sociale

[5] Union des Fédérations et Syndicats nationaux d’employeurs du secteur sanitaire, social, médico-social privé à but non lucratif