Contacts presse

 

Nous écrire : presse@unicancer.fr

 

Emilie Ozenne
Chargée de communication
Tél. : 01 73 79 73 05

 

Agathe Lasne
Chef de projet de communication
Tél. : 01 71 93 67 06
 

RECEVOIR NOS COMMUNIQUES

Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle UNICANCER

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche UNICANCER

La recherche UNICANCER dans le Groupe et dans les Centres

Découvrez notre activité

Un résultat 2009 à l’équilibre pour le Groupe des Centres de lutte contre le cancer

Le Groupe des Centres de lutte contre le cancer affiche un résultat 2009* à l’équilibre, avec un léger excédent budgétaire de 72 mille euros, selon une analyse de l’activité 2009 des 20 Centres rendue publique par le département Stratégie et gestion hospitalière de la Fédération nationale des Centres de lutte contre le cancer (FNCLCC). Celle-ci confirme l’amélioration progressive de la performance économique des Centres engagée depuis 2007.

 

Le montant total de recettes des Centres pour l’année 2009 s’élève ainsi à 1, 7 milliard d’euros, soit + 5% en relation à 2008 (1, 6 milliard d’euros). Cette augmentation est due notamment à une forte progression de l’activité : + 3,8 % des recettes T2A de l’Assurance maladie, hors molécules onéreuses et dispositifs médicaux implantables (DMI) sur liste en sus.

Les résultats montrent également une maîtrise des dépenses, car les évolutions des charges restent légèrement inférieures aux recettes d’activité, s’établissant à 1, 7 milliard d’euros pour l’ensemble des Centres en 2009. On peut noter à ce titre la progression modérée des dépenses des CLCC concernant les molécules onéreuses (+3,4%). « Les bons résultats économiques du Groupe des Centres s’expliquent à la fois par l’augmentation de l’activité et par la maîtrise des dépenses, en premier lieu celles liées au personnel. Cet équilibre financier nous garantit la capacité d’autofinancement nécessaire pour investir dans de nouveaux équipements, dans la recherche et dans l’innovation au service du patient.», analyse Dominique Maigne, délégué général de la FNCLCC.

 

Retour à un bilan positif pour l’Institut Gustave Roussy

L’année 2009 marque le retour à l’équilibre pour l’Institut Gustave Roussy (Villejuif), qui avec un résultat de 405 mille euros (versus – 3, 3 millions d’euros en 2008) affiche un excédent de 0, 2 % de ses recettes.

Seuls trois Centres affichent encore plus d’1 million d’euros de déficit : le Centre François Baclesse (Caen), le Centre Henri Becquerel (Rouen) et l’Institut Claudius Regaud (Toulouse). Avec un déficit de  3,9 % de ses recettes, le Centre François Baclesse fait désormais partie des 50 projets performance de l’ANAP (Agence nationale d’appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux) visant entre autres à améliorer la performance médico-économique des établissements retenus.

A l’opposé, quatre CLCC dégagent plus d’ 1 million d’euros d’excédents : le Centre Paul Papin (Angers), le Centre Jean Perrin (Clermont-Ferrand), l’Institut Paoli Calmettes (Marseille) et le Centre Paul Strauss (Strasbourg).

 

* Chiffres non définitifs pour 2 CLCC : Centre Val d’Aurelle Paul Lamarque (Montpellier) et Centre Antoine Lacassagne (Nice)