Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle Unicancer

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche

La recherche à Unicancer

Découvrez notre activité

24/05/2012

Essais précoces en cancérologie : quelles définitions, quelle justice ?

Essais précoces en cancérologies : quelles définitions, quelle justice ?Le symposium aura lieu le 24 mai 2012 au Collège de France, à Paris.

Ce symposium a pour objet de contribuer à la réflexion sur la définition des essais précoces en cancérologie, et sur les questions nouvelles de justice et d'éthique qu’ils posent.

Deux axes de questions, spécifiques mais fortement connectés, seront investigués et mis en discussion.

1. Le premier axe vise la caractérisation des essais précoces.

Il s’agira de comprendre ce que sont ces essais, en quoi ils interrogent la frontière entre soins et recherche, comment ils induisent des pratiques médicales nouvelles et de nouveaux modes de coordination entre acteurs (investigateurs, malades, industriels, administration…) que suggère la terminologie émergente du domaine (l’expression « médecine personnalisée », notamment).

2. Le second axe vise les questions d’éthique qui émergent de ces nouvelles pratiques, – questions de justice distributive, essentiellement.

La répartition actuelle des essais précoces en cancérologie est-elle juste ? L’accès des malades à ces essais est-il équitable ou discriminatoire ?

Les critères du juste et de l’équitable en la matière sont-ils homogènes ou varient-ils selon les acteurs (médecins, patients, acteurs politiques et associatifs etc.) ?

Les théories de la justice et les problématisations en termes de répartition des ressources rares, peuvent-elles faire avancer la réflexion et de débat sur ces questions ?

En marge d’un programme de recherche pluridisciplinaire en cours, le symposium du 24 mai 2012 réunit des chercheurs issus des disciplines biomédicales, philosophique, sociologique et juridique, ainsi que des acteurs du monde associatif.

Comité scientifique :

  • Philippe Amiel (Institut Gustave Roussy)
  • François Doz (Institut Curie)
  • Anne Fagot-Largeault (Collège de France)
  • Edwige Rude-Antoine (Cerses CNRS/Paris Descartes)

Le nombre de places étant limité, l'inscription est obligatoire.

Plus d'informations

Collège de France
11, place Marcelin Berthelot
75005 Paris

Accès :

Métro Ligne 4 : Odéon
Ligne 10 : Cluny-la-Sorbonne
RER B Saint-Michel

Consulter le programme

S'inscrire au symposium