Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle Unicancer

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche

La recherche à Unicancer

Découvrez notre activité

11/02/2020

Unicancer se réjouit de la nomination du Pr. Fabrice André au poste de Directeur de la Recherche de Gustave Roussy

Paris, le 11 Février 2020 – Unicancer, unique réseau hospitalier français dédié à 100% à la lutte contre le cancer, se réjouit de la nomination du Professeur Fabrice André au poste de Directeur de la Recherche de Gustave Roussy. Expert internationalement reconnu pour ses travaux sur les biomarqueurs et la médecine personnalisée, notamment dans le domaine du cancer du sein, Fabrice André est aussi un acteur majeur de la recherche au sein d’Unicancer, résolument orientée vers les patients.

 

Une implication active dans la R&D d’Unicancer

« Cette nomination est annonciatrice d’une collaboration encore plus étroite avec le Pr. Fabrice André. En effet, sa vision stratégique de la recherche en oncologie et de l’accompagnement de l’innovation dans l’objectif d’en faire bénéficier les patients le plus rapidement possible sont en parfaite adéquation avec la feuille de route d’Unicancer et nos ambitions sur la recherche. » déclare Jean-Yves Blay, Président d’Unicancer.

Ainsi, Fabrice André pilote depuis bientôt 10 ans le programme de recherche en Médecine Personnalisée d’Unicancer et est l’initiateur des études SAFIR, pionnières dans la caractérisation systématique des anomalies biologiques tumorales et de leur prise en compte pour guider la décision thérapeutique.

Il est également le coordinateur scientifique de la cohorte CANTO, incluant déjà à ce jour plus de 12 000 femmes traitées pour un cancer du sein localisé. Cette cohorte unique a pour objectif de quantifier et prévenir les toxicités chroniques liées aux traitements afin d’améliorer la qualité de vie des patientes.

Classé parmi les 25 personnalités les plus influentes dans le domaine de la médecine de précision par le think tank BIS Research, il est notamment l’auteur de l’étude publiée dans la prestigieuse revue Nature en mai 2019, démontrant que la génomique d’un cancer localisé n’est pas représentative des cancers du sein les plus avancés.