Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle UNICANCER

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche UNICANCER

La recherche UNICANCER dans le Groupe et dans les Centres

Découvrez notre activité

03/12/2013

Signature du protocole d'accord "Programme Hôpital Avenir" à Gustave Roussy, Centre de lutte contre le cancer de Villejuif

Gustave Roussy accueille les ministres de l’Economie et des finances, des Affaires sociales et de la Santé, et le ministre délégué aux Affaires européennes pour la signature d’un protocole d’accord « Programme Hôpital Avenir », afin de soutenir les investissements innovants en santé.

Gustave Roussy accueille les ministres de l’économie et des finances, de la Santé, et le ministre délégué aux affaires européennes pour la signature d’un protocole d’accord « programme hôpital avenir » afin de soutenir les investissements innovants en sante.

 

Le mardi 3 décembre, Gustave Roussy a accueilli M. Pierre Moscovici, Mme Marisol Touraine et M. Thierry Repentin pour la signature d’un protocole d’accord avec M. Philippe de Fontaine Vive, Vice-président de la Banque Européenne d’Investissement.

Ce protocole a pour objectif de soutenir financièrement le développement de projets en matière de santé, notamment pour le matériel de haute technicité.
 

 

 

La réorientation de l’Europe est en marche. Le pacte européen pour la croissance et l’emploi, a créé les conditions de financement pour des investissements nouveaux.

Pour 2013, nous avons signé plus de 5,7 milliards d’euros de prêts et la Banque Européenne d’Investissement a pris des engagements totaux de plus de 8.5 milliards d’euros.

C’est la démonstration qu’avec l’Europe, main dans la main, nous pouvons oeuvrer ensemble au service de la croissance, de l’innovation et de nos concitoyens .

M. Pierre Moscovici, ministre de l’Économie et des Finances

 

 

Une visite placée sous le signe des filières d’avenir

Lieu de dynamisme et d’excellence, Gustave Roussy représente l’alliance entre la recherche et le développement économique et social que souhaite soutenir le gouvernement grâce à ce protocole d’accord.

Accueillis par le Pr Alexander Eggermont – Directeur Général de Gustave Roussy – et M. Charles Guépratte – Directeur général adjoint – les ministres ont visité la nouvelle unité de tomothérapie, sous la conduite du Pr Eric Deutsch – Chef du Département de radiothérapie.

Ils ont ensuite assisté à une présentation du Pr Eric Solary – Directeur de la Recherche – sur la structuration d’un ambitieux projet de plateforme de recherche préclinique.

 

 

L’investissement de la Banque Européenne d’Investissement (BEI) de 1.5 milliards d’euros sur trois ans est le signe de confiance d’une grande institution bancaire à l’égard des hôpitaux français.

C’est la reconnaissance que la santé est un facteur de progrès, d’innovation et de croissance pour notre pays.

Mme Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé

 

 

 

C’est par ce type d’accord, en atteignant les hôpitaux dans leur diversité, que l’Europe peut prendre une dimension tout à fait concrète.

M. Thierry Repentin, ministre délégué chargé des Affaires européennes

 

 

 

Il s’agit d’une mobilisation sans précédent de la BEI pour la modernisation et l’amélioration des établissements de santé.

Elle marque notre volonté d’agir ensemble dans le cadre du grand plan d’investissement français.

M. Philippe de Fontaine Vive, vice-président de la Banque Européenne d’Investissement

 

 

 

Investissement d’Avenir pour la santé : le Programme Hôpital Avenir

La signature de ce protocole d’accord illustre la mobilisation, par l’Union Européenne, de moyens concrets dédiés à la réalisation de projets dans les territoires.

Après l’adoption en juin 2012 du « Pacte Européen pour la Croissance » qui a fait de la BEI le principal acteur de cette ambition, une attention particulière a été portée aux hôpitaux avec un engagement de grande envergure (1.5 milliards d’euros) en soutien au programme national « Hôpital Avenir ».

Ce programme soutient plus de 450 opérations portées par des établissements de santé publics et privés.

 

 

Nous sommes à un point de convergences entre des besoins importants, des projets nombreux, et de nouveaux moyens permettant, nous l’espérons, d’envisager la mise en oeuvre de programmes structurants pour mieux soigner encore, a souhaité souligner.

Nous sommes très heureux d’entendre que Gustave Roussy est l’un des établissements porteurs d’avenir dont la France est fière.

Le Pr Alexander Eggermont, Directeur Général de Gustave Roussy

 

 

 

Détails de la visite ministérielle

Deux nouveaux appareils de tomothérapie à Gustave Roussy

Gustave Roussy a décidé de s’équiper de deux appareils de tomothérapie pour compléter son parc d’appareils. Ils proposent aux patients une technique novatrice de précision visant à traiter les tumeurs difficiles d’accès. Les premiers patients seront pris en charge dès janvier 2014.

Combinant un système d’imagerie par scanner à un appareil de radiothérapie, cette technique permet de concentrer le traitement de radiothérapie sur les zones malades, épargnant ainsi au maximum, les tissus sains.

 

 

L’utilisation de la tomothérapie permettra aussi de mener des essais thérapeutiques combinant chirurgie de précision, traitements médicamenteux personnalisés et radiothérapie de précision, pour offrir aux patients les stratégies les plus innovantes.

Le Pr Eric Deutsch, Chef du Département de radiothérapie de Gustave Roussy

 

 

Un projet de plateforme de recherche préclinique en oncologie

La France est actuellement en tête des pays explorant le concept de médecine moléculaire en cancérologie. Pour conserver cette place et participer au développement des nouveaux médicaments Gustave Roussy, avec l’Institut Curie, a conçu un projet de « Plateforme de recherche préclinique en oncologie ». Cette Plateforme de 5 000 m et pouvant accueillir 25 000 modèles de cellules vivantes aurait trois fonctions :

  •  la génération et expérimentation de modèles ;
  •  la formation (avec l’Université Paris-Sud) ;
  •  les développements technologiques (principalement en imagerie).

La mise en route de cette structure est prévue en 2018. L’investissement est estimé à 25 millions d’euros. Le plan d’affaire à 10 ans prévoit la création de 70 emplois.

 

 

Développer une infrastructure de recherche de grande ampleur est essentiel pour comprendre les cancers et anticiper la production des nouveaux médicaments pour nos patients.

Il faut engendrer de nouveaux modèles afin de développer des alternatives aux traitements actuels.

Le Pr Eric Solary

 

 

Plus d'informations

Contacts presse - Gustave Roussy :

Direction de la communication – Christine Lascombe
Tél : 01 42 11 41 75
E-mail : christine.lascombe@gustaveroussy.fr

Chargée des relations médias – Virginie Renversade
Tél : 01 42 11 50 59
E-mail : virginie.renversade@gustaveroussy.fr

Le site Internet de Gustave Roussy