Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle Unicancer

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche

La recherche à Unicancer

Découvrez notre activité

07/06/2021

Présentation du rapport de la chambre régionale des comptes sur les activités de l’Institut Bergonié entre 2016 et 2019

L’Institut Bergonié a fait l’objet d’un contrôle de la Chambre régionale des comptes sur les activités entre 2016 et 2019. La Chambre régionale des comptes, dont l’objectif est de s'assurer du bon emploi des ressources et d'en informer les citoyens, a rendu son rapport d’observations définitives le 23 avril 2021. Ce rapport n’a pas fait l’objet de remarque par l’Institut Bergonié à l’issue du premier rapport d’orientation définitif.

 

À ce jour, l’Institut Bergonié est le premier Centre de Lutte Contre le Cancer (CLCC) à avoir été auditionné par une Chambre régionale des comptes. L’audition a porté sur plusieurs points :
l’organisation et la gouvernance, la place de l’Institut dans l’offre de soins et les coopérations mises en place, l’activité et son évolution, la prise en charge du patient, les ressources humaines, la construction du Pôle Josy Reiffers, la situation financière de l’établissement, ainsi que la crise sanitaire liée à la Covid-19 et son impact sur ces activités.

Le rapport met en avant les spécificités et les nombreux atouts de l’Institut Bergonié, tout en soulignant fortement l’efficacité avec laquelle il répond à l’ensemble de ces missions.

Bien positionné parmi les établissements hospitaliers de la région, il ressort comme le spécialiste sur les parcours Sein (25 % ) et Gynécologie (14,9 %). De plus, l’Institut se place premier sur la prise en charge en chirurgie ambulatoire (13,5%) et en terme de réalisation des séances de chimiothérapie (12,6%). La mise en oeuvre d’un nouveau bâtiment dédié aux activités chirurgicales et interventionnelles en juin 2019 a notamment permis de faire progresser, de façon significative, le recours à la chirurgie ambulatoire.

Un constat positif à l’égard de la réduction des délais de prise en charge des patients a également été relevé dans le parcours de sénologie. Une baisse des délais de trois jours, de manière générale, est observée entre 2016 et 2019. Dans cette même dynamique, la mise en place du numéro unique sein a contribué à la réduction de temps d’attente de moitié sur cette même période (20 jours en 2016 contre 11 en 2019).

La Chambre régionale des comptes a souhaité mettre en valeur les équipes de Bergonié qui travaillent à l’élaboration de projets innovants afin d’améliorer le parcours de soins du patient. Nous pouvons citer par exemple le développement de la télémédecine avec Télé@Pit assurant le suivi à distance des patients équipés d’une pompe intrathécale ou encore l’étude EdomSanté.

L’Institut est conscient de l’opportunité de recevoir un tel rapport et compte s’appuyer sur les cinq recommandations qui sont pour l’essentiel des encouragements à poursuivre la mise en place d’actions qui sont déjà engagées pour l’établissement.

Au titre des innovations, l’Institut recherche ainsi des solutions afin de pérenniser le dispositif de la Plateforme d’ Interface Ville Etablissement (recommandation n°4) qui est, comme le précise le rapport, un service « apprécié des patients et des soignants » malgré la question du financement qui relevait jusqu’alors de l’ARS de la Nouvelle-Aquitaine dans le cadre d’une expérimentation.

Selon Monsieur Portolan, Directeur Général Adjoint de l’Institut Bergonié « Le rapport souligne également les efforts notables réalisés par l’ensemble des acteurs de l’Institut pour parvenir à retrouver l’équilibre financier. Cette nette amélioration de la situation financière par un pilotage accru des dépenses s’accompagne néanmoins de la poursuite d’actions pour améliorer la qualité du codage (recommandation n°1) afin que l’implication de tout le personnel, saluée par la Chambre régionale des comptes, soit d’autant mieux valorisée. »
La Chambre régionale des comptes a également formulé une recommandation relative au taux élevé d’absentéisme en 2018 au sein de l’Institut (recommandation n°5). Pour répondre à cette problématique, une analyse des causes a été réalisée avec les représentants du personnel et a permis de trouver des solutions adaptées.

L’Institut Bergonié consacre une attention particulière aux coopérations en général et au partage d’expérience au sein d’Unicancer. En ce sens, le rapport incite l’Institut à signer des conventions associant les CLCC, les universités et les CHU de Bordeaux, Limoges et Poitiers (recommandation n°2) tout en développant sa coopération avec les établissements de soins des anciennes régions Limousin et Poitou-Charentes (recommandation n°3).
Monsieur le Professeur François-Xavier Mahon, Directeur Général de l’Institut Bergonié tient à rappeler que « L’Institut a entrepris, au-delà des nombreuses conventions déjà en vigueur avec une dizaine d’établissements de santé publics et privés en Nouvelle-Aquitaine, de conclure de nouveaux accords de coopération avec les CHU de Limoges et Poitiers. La création récente du GCS NOVA montre une perspective de court terme pour atteindre cet objectif »

Enfin, la Chambre régionale des comptes a particulièrement souligné l’implication de l’Institut dans ses autres missions fondatrices que sont l’enseignement et la recherche.
Dans le cadre de l’enseignement, le rapport souligne que près d’un étudiant hospitalier de l’Université de Bordeaux sur deux fera, dans son cursus, un stage dans le CLCC de Nouvelle-Aquitaine. Dans le domaine de la recherche, l’Institut se positionne en 4ème position à l’échelle nationale dans la prise en charge des patients dans des essais cliniques. Le nombre d’études ne cesse de croître depuis 2016, passant de 224 à 295 en 2019. Ainsi, près de 20 % de la file active de patients sont inclus dans un protocole leur permettant de bénéficier de traitements toujours plus innovants.
De plus, l’Institut a conclu un partenariat avec Gustave Roussy (CLCC de Villejuif) afin de développer les essais précoces tout en augmentant sa visibilité à l’international.

 

Communiqué de presse

Contact presse : Gérald Carmona : g.carmona@bordeaux.unicancer.fr – Tél. : 06 14 96 57 94 www.bergonie.fr