Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle UNICANCER

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche UNICANCER

La recherche UNICANCER dans le Groupe et dans les Centres

Découvrez notre activité

29/03/2011

Premier centre en Europe à s'équiper du Cyberknife VSI Système : bilan à six mois

Six mois après l’installation du Cyberknife®, le Centre Léon Bérard (centre de lutte contre le cancer de Lyon et de Rhône-Alpes) fait le bilan.

L’hôpital spécialisé en cancérologie a traité son premier patient avec le Cyberknife® le 2 septembre 2010. Depuis, une centaine de personnes âgées de 7 ans à 92 ans ont pu bénéficier de cette avancée technologique.

 

Commercialisé par Accuray, cet accélérateur robotisé apporte de nouvelles possibilités de traitement par radiothérapie incluant soit des indications non retenues jusqu’alors soit une diminution importante de la dose reçue par les tissus sains.
Classiquement, les accélérateurs sont des équipements de radiothérapie qui émettent des rayonnements pénétrant à travers la peau jusque dans la tumeur pour l’irradier.
En six mois, le Centre Léon Bérard (CLB) a traité avec le Cyberknife®, une centaine de patients âgés de 7 ans à 92 ans et dont les tumeurs sont d’ordinaire difficiles d’accès avec un accélérateur classique. Ainsi, la majorité des malades est venue pour soigner des tumeurs cérébrales (55%). D’autres présentaient des tumeurs du poumon (11%), de la colonne vertébrale (16%), du foie et des reins (5%), de la prostate ou encore des os tels que les côtes, le tibia ou le bassin.

Grâce à son bras articulé, le Cyberknife® tourne autour du patient en lui administrant des rayons X avec une précision inférieure à un millimètre. Elle limite également les contraintes puisque le patient peut respirer normalement. Le logiciel de guidage par imagerie permet le recentrage continu qui repositionne perpétuellement le faisceau en fonction du déplacement de la tumeur ou des mouvements dus à la respiration du patient. Celui-ci ne subit donc plus d’asservissement respiratoire (blocage temporaire de la respiration) lors de son traitement par rayons.
Avec cette précision et ce suivi continu en temps réel pendant l’irradiation, les doses par séances peuvent, par conséquent, être beaucoup plus élevées avec deux bénéfices : un meilleur contrôle de la maladie et une durée totale de traitement très courte. La plupart des patients ont eu leur traitement sur 3 jours ou moins, contre 5 à 7 semaines pour les traitements classiques.
Pour 85% des personnes traitées sur les 6 premiers mois, la durée de la séance du Cyberknife® a été d’environ 1 heure : presque 20 minutes de préparation et 40 minutes de traitement. Ce temps varie en fonction de l’âge du patient, de la pathologie et de la localisation de la tumeur.

Le CLB a été le premier et est le seul établissement médical en Rhône-Alpes à posséder un Cyberknife®.
Etablissement de Soins Privé d’Intérêt Collectif (ESPIC), le Centre Léon Bérard a trois missions : l’enseignement, le soin et la Recherche. La corrélation de ces objectifs permet à l’hôpital d’être àla pointe de l’innovation dans la lutte contre le cancer.