Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle Unicancer

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche

La recherche à Unicancer

Découvrez notre activité

13/10/2021

Le Pr Marc-André Mahé, directeur général du Centre François Baclesse, est élu président de l’association ARCHADE

Le 29 septembre 2021, le Pr Marc‐André Mahé est élu président de l’association ARCHADE. Il succède dans cette fonction au Pr Khaled Meflah, qui occupait ce poste depuis 2011. Médecin oncologue spécialisé en radiothérapie et professeur des universités à la faculté de médecine de Nantes, le Pr Mahé est directeur général du centre de lutte contre le cancer François Baclesse de Caen depuis juillet 2018. Ancien responsable du département de radiothérapie à l’Institut de Cancérologie de l’Ouest à Nantes, il a été également Président de la Société Française de Radiothérapie Oncologique – SFRO de 2014 à 2015.

 

Qu’est‐ce que l’association ARCHADE ?

L'association ARCHADE est une association de loi 1901 dont les membres sont les partenaires institutionnels du volet scientifique du programme ARCHADE axé sur la recherche et le traitement du cancer par hadronthérapie. Ce programme démarré en 2013, prévoit la conception et la construction à Caen d’ici 2025 d’un système de recherche et traitement en hadronthérapie basé sur un équipement de nouvelle génération, unique au monde : le cyclotron « C 400 ions ».

Les membres d’ARCHADE sont ceux du campus d’excellence dans les domaines de la physique nucléaire fondamentale, de l’imagerie, de la biologie et du traitement du cancer, situé sur le plateau EPOPEA et qui regroupe :

  • l’Université de Caen Normandie,
  • l’Ecole nationale supérieure d’ingénieurs de Caen (ENSICAEN),
  • le Grand Accélérateur National d’Ions Lourds (GANIL),
  • Normandie Energies,
  • le Centre national de la recherche scientifique (CNRS),
  • le Commissariat à l’énergie atomique (CEA)
  • le CHU de Caen
  • le Centre de lutte contre le cancer François Baclesse.

Qu’est‐ce que l’hadronthérapie ?

L’hadronthérapie est un traitement de radiothérapie qui utilise des faisceaux de protons et d’ions accélérés (des ions d’hélium et de carbone) pour traiter des tumeurs résistantes aux rayons ou actuellement inopérables. L’hadronthérapie est particulièrement adaptée pour traiter certains cancers de l’enfant.

Les objectifs du Pr Mahé, en tant que nouveau président de l’association ARCHADE

Le Pr Mahé souhaite consolider et pérenniser l’association avec ces principaux objectifs :

  • Renforcer au niveau national les collaborations dans le soin et la recherche avec les acteurs de l’innovation en radiothérapie :
    • les deux autres centres de lutte contre le cancer qui, comme le Centre François Baclesse, font du traitement et de la recherche en protonthérapie (L’Institut Curie à Paris et le Centre Antoine Lacassagne à Nice),
    • le réseau national de recherche pré‐clinique Radiotransnet porté par les sociétés savantes d’oncologie radiothérap que (SFRO), de physique médicale (SFPM) et les équipes de recherche du projet France Hadron.
  • Développer l’ouverture à l’international du programme ARCHADE en partenariat avec des sociétés savantes en oncologie radiothérapie (l’European Society for Therapeutic Radiology and Oncology ‐ESTRO) ou spécialisées en hadronthérapie  (The European Network for Light Ion Hadron Therapy – Enlight, par exemple) et les centres européens d’hadronthérapie, notamment italiens et allemands,
  • Assurer la continuité de fonctionnement des laboratoires de recherche et la coordination de l’accueil des chercheurs extérieurs,
  • Mettre en place un Conseil scientifique intégrant les chercheurs permanents du programme,
  • Promouvoir des actions de formation au niveau national pour assurer l’expertise des acteurs actuels et futurs en hadronthérapie

« Je suis honoré de cette élection et j’œuvrerai, avec les acteurs du programme ARCHADE pour faire de Caen et la Normandie une référence nationale et internationale dans la recherche en hadronthérapie » déclare le Pr Marc‐André Mahé.

 

Communiqué de presse