Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle UNICANCER

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche UNICANCER

La recherche UNICANCER dans le Groupe et dans les Centres

Découvrez notre activité

21/10/2015

Médecin-chercheur à l’ICM, le Pr David Azria est récompensé pour ses travaux sur la radiobiologie

Institut régional du Cancer de Montpellier

Le Professeur David Azria, coordonnateur du pôle de radiothérapie oncologique de l’Institut du Cancer de Montpellier (ICM) et président du Groupe radiothérapie oncologique UNICANCER (UNITRAD) s’est vu remettre, le 21 octobre 2015, le « Translational Science Abstract Award », prix qui récompense dans le domaine de la biologie les médecins-chercheurs les plus influents et reconnus internationalement.

Le prix, décerné par l’ASTRO (Association Américaine de Radiothérapie Oncologique) au cours de son meeting annuel, distingue chaque année un médecin-chercheur pour ses travaux dans le domaine de la biologie appliquée aux rayonnements ionisants.

Le Pr David Azria voit ainsi récompenser ses travaux sur la mise au point d’un test de « radiosensibilité » : par une simple prise de sang, ce test permet de prédire quels sont les patients atteints de cancer qui souffriront des complications et effets secondaires à long terme de la radiothérapie.

 

 

Ce prix représente une reconnaissance pour le travail de recherche clinique débuté, il y a maintenant 20 ans, avec le Pr Mahmut Ozsahin et le Pr Nigel Crompton de l’Université de Lausanne.

Nous avons réussi à identifier les patients qui seront indemnes de séquelles avec plus de 90% d’exactitude. Nous avons, d’ores et déjà, le niveau de preuve scientifique pour un passage rapide de ce test en routine clinique.

Le Pr Azria, coordonnateur du pôle de radiothérapie oncologique de l’Institut du Cancer de Montpellier (ICM) et président du Groupe radiothérapie oncologique UNICANCER (UNITRAD)

 

 

L’étude sur le test a été présentée par le Pr Azria, le 21 octobre, à la session scientifique orale du meeting de San Antonio (18 - 21 octobre 2015) ; elle le sera, également, le 13-14 novembre, lors du Best of ASTRO meeting à San Diego.

Proposé au départ, à titre expérimental, uniquement à Montpellier (ICM), le test a été élargi, grâce à un financement européen de 7,5 M euros.

L’étude multicentrique REQUITE est menée dans 9 centres de recrutement, dont l’ICM en France, en Belgique, Italie, Allemagne, Angleterre, Espagne, jusqu’à New York, auprès de 5 300 patients soignés pour des cancers du sein, de la prostate et du poumon.

 

 

Ce test représente une avancée majeure dans le domaine de la personnalisation des traitements.

Chaque année, près de 200 000 personnes sont traitées par radiothérapie pour soigner un cancer, et 5% d’entre elles en gardent des séquelles.

Ce test permettra de rassurer un grand nombre de patients quant à l’innocuité de la radiothérapie en cas de test négatif.

Dans le cas contraire, les patients identifiés à risque de toxicités auront une discussion personnalisée avec leur oncologue radiothérapeute sur l’attitude thérapeutique à adopter.

Le Pr Azria

 

 

Le Professeur David Azria : une carrière brillante

Le Pr David Azria a obtenu son diplôme de médecine de l’Université de Montpellier, spécialisé en oncologie radiothérapie en 2001 et son doctorat d’université en 2004.

Il a également obtenu son Habilitation à diriger des recherches en 2006, puis son agrégation en 2009. Il est co-auteur de plus de 220 publications et actuellement investigateur principal de 12 études cliniques et co-investigateur de nombreux essais cliniques.

David Azria est l’un des plus jeunes chefs de service de France, nommé à 37 ans. Ce cancérologue et chercheur (aujourd’hui âgé de 44 ans) travaille à l’Institut du Cancer de Montpellier (ICM) en qualité de Coordonnateur du pôle de radiothérapie oncologique et Président de la Commission Médicale d’Etablissement.

David Azria est également chef de projet au sein de l’équipe IRCM Inserm U1194, coordonnée par le Dr André Pèlegrin.

L’équipe, qui développe une recherche translationnelle originale et compétitive dans le domaine de la radiobiologie, a pour objectif d’améliorer la connaissance des paramètres radiobiologiques prédictifs d’efficacité et de tolérance aux radiations ionisantes, au profit des nouvelles stratégies de radiothérapie personnalisée. Ce programme a été lauréat de l’appel d’offres INCa des Sites Intégrés de Recherche en Cancérologie (SIRIC) dirigé par le Pr Marc Ychou.

David Azria préside, également, le groupe de Recherche et Développement en Radiothérapie Oncologique UNICANCER (UNITRAD), qui a pour mission le développement de projets structurants sur 2 thématiques : l’hypofractionnement et la protonthérapie.

Il est, en outre, un membre actif de nombreuses sociétés savantes européennes, mais également américaines. Il est enfin membre élu de la Société Française de Radiothérapie Oncologique (SFRO).

 

Radiation Induced CD8 T-Lymphocyte Apoptosis As a Predictor of Late Toxicity After Radiation Therapy: Results of the Prospective Multicenter French Trial

Auteurs : David Azria, Olivier Riou, Florence Castan, Mickael Coelho, Tan Dat Nguyen, Karine Peignaux, Claire Lemanski, Jean-Leon Lagrange, Youlia Kirova, Eric Lartigau, Yazid Belkacemi, Celine Bourgier, Georges Noel, Sébastien Clippe, Francoise Mornex, Christophe Hennequin, Andrew Kramar, André Pèlegrin, Esat Mahmut Ozsahin

Session scientifique : Biology V-Imaging and Circulating Biomarkers

Presentation #: 235 - October 21th, 2015

 

 

Plus d'informations

Contacts presse :

Florence Courtès
Tél. : 04 67 61 45 15
E-mail : Florence. Courtes@icm.unicancer.fr

Frédérique Planet
Tél. : 04 67 61 25 94
E-mail : Frederique.Planet@icm.unicancer.fr

Le site Internet de l'ICM