Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle UNICANCER

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche UNICANCER

La recherche UNICANCER dans le Groupe et dans les Centres

Découvrez notre activité

04/04/2012

L'Institut Claudius Regaud, à Toulouse : centre TEP, certifié au niveau international

Research 4Life Institut Claudius Regaud ToulouseL'Institut Claudius Regaud vient d'obtenir la certification européenne «Research 4life», pour son unité TEP.

Ce label, le premier en Europe, vise à établir un niveau commun de « qualité / sécurité » pour les services d'imagerie qui s'investissent dans la recherche clinique.

Établie par une source indépendante, la certification « Research 4life » renforce la crédibilité de la plateforme TEP de l'ICR pour la recherche clinique.

La TEP est un outil d'imagerie de haute technicité utilisé pour le diagnostic et la surveillance des pathologies cancéreuses. Les caméras TEP modernes se composent d'une tomographie par émission de positons, TEP, et d'un scanner X.

Le principe de l'examen est d'injecter un marqueur, tel que le 18 FDG Fluorodéoxyglucose, dans l'organisme. Les cellules cancéreuses, grandes consommatrices de glucoses, concentrent alors le marqueur qui émet des signaux (positon) que la TEP (tomographie par émission de positons) détecte. On peut ainsi observer en même temps l'anatomie et le fonctionnement des tissus ou des tumeurs.

 

Scruter la cellule cancéreuse

A l'aide de nouveaux traceurs, les médecins recherchent tout nouvel indice qui renseignerait sur le fonctionnement de la cellule tumorale : "Quelle est son activité métabolique ? Consomme t-elle beaucoup d'énergie ? Manque t-elle d'oxygène ? Quel est le degré de vascularisation de son microenvironnement ?"

Autant de questions auxquelles la TEP peut apporter des réponses de manière non invasive (sans biopsie). Obtenir ces informations s'avère précieux en particulier dans la mise au point de nouveaux traitements en cancérologie.

La TEP permet de savoir très tôt si de nouveaux traitements modifient le métabolisme des cellules tumorales et donc s'ils ont un effet sur la maladie. Pour mesurer aussi précisément l'activité biologique des cellules, il est nécessaire de disposer d'une technologie très sophistiquée comme la TEP.

Toutefois, les imageurs sont parfois confrontés à un problème de stabilité d'images d'une séance à l'autre ou d'un appareil à l'autre...

 

 

Hors, pour échanger nos données notamment lors des essais cliniques, il est important que nous arrivions à gommer ces écarts. Disposer aujourd'hui d'un référentiel partagé de normes de contrôles comme celui de «Research 4life » représente un vrai progrès.

Pour aller encore plus loin sur l'homogénéisation de nos résultats d'images, plusieurs unités TEPScan du cancéropole Grand Sud Ouest, travaillent ensemble sur un projet de recherche qui vise à contrôler et améliorer la reproductibilité entre les différentes machines TEP du cancéropole.

Le Pr Frédéric Courbon, responsable du département d'imagerie