Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle UNICANCER

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche UNICANCER

La recherche UNICANCER dans le Groupe et dans les Centres

Découvrez notre activité

28/05/2014

Les équipes du Centre Léon Bérard présentes à l’ASCO 2014

ASCO 2014Une dizaine de médecins chercheurs du Centre Léon Bérard présenteront cette fin de semaine les résultats de leurs recherches cliniques et translationnelles à l’occasion du 50e congrès de l’ASCO (American Society of Clinical Oncology).

Ce rendez-vous annuel incontournable de la communauté internationale des cancérologues aura lieu du 30 mai au 3 juin à Chicago (Etats-Unis).

Trois études seront présentées en session orale par des médecins cancérologues du Centre Léon Bérard.

Des posters ont également été sélectionnés par l’ASCO dans différentes sessions du congrès : sarcomes, cancers du sein et gynécologiques, cancers de la peau et cancers du poumon. Ce qui montre le dynamisme du CLB dans le domaine de la recherche clinique.

En 2013, la recherche clinique de l’établissement a d’ailleurs été certifiée ISO 9001. Cette même année, plus de 2000 patients de l’établissement étaient inclus dans les essais. 253 essais étaient ouverts aux inclusions, dont 30 promus, c’est-à-dire organisés et gérés par le CLB.

 

Première pour une étude de médecine personnalisée menée au CLB

Dans le cadre de la session des « Thérapeutiques en cours de développement : pharmacologie clinique et thérapeutique expérimentale », le Dr Philippe Cassier, médecin oncologue au Centre Léon Bérard, en charge des essais de phases précoces, présentera dans le cadre d’un poster les premiers résultats de l’étude Profiler (Abstract n°2621).

Lancée en février 2013, cette ambitieuse étude de médecine personnalisée doit permettre d’établir le profil génétique des tumeurs de plus de 2000 patients, en analysant des échantillons tumoraux et sanguins collectés.

Les premiers résultats portent sur les 400 premiers patients qui ont déjà consenti à participer à ce programme porté par le LYric, site intégré de recherche en cancérologie de Lyon. Aujourd’hui, près de 800 patients sont inclus dans cet essai.

Dans cette même session consacrée à la médecine personnalisée, un poster dont le Dr Philippe Cassier est co-auteur, fera état des résultats d’une étude de phase 1 qui a permis de tester auprès de patients atteints de tumeurs solides et de lymphomes en phase avancée une thérapie ciblée innovante qui inhibe des enzymes du cycle cellulaire (CDK4 / 6). (Abstract n°2528).

 

Cancers du sein

En session orale, le Dr Olivier Trédan présentera les résultats de l’étude AROBASE, étude portée par le groupe GINECO (Groupe d’Investigateurs Nationaux pour l’Étude des Cancers Ovariens et du sein).

Il s’agit d’un essai de stratégie dans le traitement par chimiothérapie du cancer du sein métastatique.

L’étude coordonnée par le Dr Thomas Bachelot, oncologue médical au CLB, avait pour objectif d’évaluer si un traitement d’entretien avec une hormonothérapie, suite à la chimiothérapie, pouvait être utilisé comme alternative au traitement classique afin de limiter la progression tumorale.

L’avantage de ce traitement hormonal serait en effet d’éviter les effets secondaires d’une chimiothérapie standard qui est classiquement prescrite dans ce cadre. (Abstract n°501).

En poster « Highlights Session », le Pr Jean-Yves Blay, avec l’ensemble des oncologues spécialisés dans le cancer du sein et la plateforme d’immunomonitoring du CLB P3I, présentera les résultats d’ELYPSE 7, un essai promu par le Centre Léon Bérard.

Il s’agit d’un essai randomisé, en double aveugle, qui évalue l’impact d’une immuno-reconstitution par une interleukine-7 (IL-7) sur la lymphopénie, le risque de toxicité hématologique sévère et la progression tumorale chez des patientes ayant un cancer du sein métastatique.

La lymphopénie (chute des globules blancs) est étudiée depuis plus de 20 ans au CLB et est facteur de mauvais pronostic pour les patientes.

 

Cancer du poumon

En session orale, le Dr Maurice Pérol présentera les résultats de l’étude de phase III, REVEL. Il s’agit d’une étude randomisée, en double aveugle, comparant l’association de deux molécules le docétaxel, une chimiothérapie standard, associé au ramucirumab, une thérapie ciblée, versus le docétaxel et un placebo.

Cette association est utilisée dans le traitement de deuxième ligne des cancers du poumon non à petites cellules de stade IV (cancer métastatique) après une thérapie à base de platine.

Ses résultats sont sous embargo jusqu’au 31 mai mais la mise en évidence d’un bénéfice significatif de survie grâce à l’adjonction du ramucirumab au docétaxel a déjà été révélée par un communiqué de presse il y a deux mois ; les résultats détaillés de l’essai sont donc très attendus. (Abstract n° LBA8006).

Le cancer du poumon non à petites cellules représente 80 à 85 % de tous les cas de cancers du poumon.

 

Traitements des sarcomes

Le Dr Philippe Cassier présentera en session orale les résultats de l’étude de phase 1 RG7155 (Abstract n°10504 – présentation orale).

Cette étude a permis de tester l’efficacité d’un nouvel anticorps (anti-CSF1R) dans le traitement des patients atteints de synovite villonodulaire pigmentée (pvNS) localement avancée, une tumeur rare. Les résultats de cette étude sont très intéressants et montrent une régression presque totale des tumeurs.

Les pvNS sont des tumeurs des tissus mous et conjonctifs, articulations par exemple, qui peuvent être localement agressives et représentent environ 100 nouveaux cas par an dans un pays comme la France.

Dans la session dédiée aux sarcomes, dans le cadre d’un poster, le Dr Isabelle Ray Coquard rendra publique une revue d’études sur deux grandes publications concernant l’utilisation du pazopanib un médicament qui bloque la croissance des tumeurs et inhibe l'angiogenèse.

Les deux études sont le fruit de 2 essais cliniques (GSK 62043 et 62072) menées dans le cadre de l’Organisation européenne pour la recherche et le traitement du cancer (EORTC) pour le traitement des sarcomes des tissus mous (STM) (Abstract n°10579).

En analysant les resultats pour les sarcomes de l’utérus, on confirme les résultats observés pour les sarcomes.

 

Tumeurs gynécologiques

Olivier Trédan est également co- auteur d’un poster présentant une autre étude portée par le groupe GINECO.

Les données de cette étude confirment les résultats promoteurs d’une nouvelle thérapie ciblée (un antiangiogénique qui inhibe la vascularisation de la tumeur) dans le traitement des cancers de l’ovaire avancés.

 

Cancer de la peau

Enfin, le Dr Patrick Combemale, dermatologue au CLB, est co-auteur d’un poster qui présentera les résultats d’une étude randomisée, en double aveugle. La molécule testée, le sonidegib, dans le traitement des patients atteints en phase localement avancée et métastatique de carcinome basocellulaire, un cancer de la peau.

 

Plus d'informations

Contact Presse Centre Léon Bérard :

Nathalie Blanc
Tél. : 04 78 78 51 43
E-mail : nathalie.blanc@lyon.unicancer.fr

Maryline Céa
Tél. : 04 78 78 51 86
E-mail : maryline.cea@lyon.unicancer

Le site Internet du Centre Léon Bérard