Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle UNICANCER

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche UNICANCER

La recherche UNICANCER dans le Groupe et dans les Centres

Découvrez notre activité

18/07/2013

Le CHICAS de Gap se lance dans la radiothérapie par modulation d’intensité avec le soutien de l’Institut Paoli-Calmettes

Le CHICAS de Gap se lance dans la radiothérapie par modulation d’intensité avec le soutien de l’Institut Paoli-CalmettesLa radiothérapie par modulation d’intensité (ou IMRT pour Intensity Modulated Radiation Therapy) est aujourd’hui disponible au Centre Hospitalier Intercommunal des Alpes du Sud unis (CHICAS) de Gap où deux patients ont déjà été traités sur l’accélérateur linéaire Synergy ELEKTA, acquis par le centre.

Cette nouvelle modalité thérapeutique pour les patients du territoire des Alpes du Sud a pu se mettre en place aujourd’hui grâce à la collaboration entre le CHICAS de Gap et l’Institut Paoli-Calmettes de Marseille.

Progrès sensible en radiothérapie, disponible dans les centres de référence depuis quelques années, la radiothérapie conformationnelle avec modulation d’intensité consiste à faire varier la densité du faisceau de rayonnement pendant les séances de radiothérapie de manière à s’adapter plus précisément au volume à traiter en délivrant des doses homogènes. Cette variation est rendue possible grâce à l’utilisation dynamique du collimateur multilame de l’accélérateur linéaire.

Avec la modulation d’intensité, la dose de rayons est mieux concentrée sur le volume tumoral, les tissus et organes sains voisins du cancer sont mieux épargnés, et les tumeurs de forme complexe sont mieux traitées.

C’est donc un traitement de meilleure qualité auquel les patients du territoire ont désormais accès, un traitement disponible à l’Institut Paoli-Calmettes (IPC) déjà, qui a renouvelé l’ensemble de son parc de radiothérapie depuis 2010 pour acquérir des appareils à la pointe de la technologie, comme le VERSA HD pour les traitements en conditions stéréotaxiques ou l’Intrabeam pour la radiothérapie per-opératoire.

Le CHICAS de Gap et l’IPC sont engagés dans un partenariat depuis quelques années qui a donné lieu à la signature d’un accord-cadre en mars 2012, visant à garantir une offre de soins de cancérologie de proximité de qualité.

La coopération entre le CHICAS et le centre de référence basé à Marseille franchit une nouvelle étape avec un rapprochement des services de radiothérapie qui sera officiellement effectif à la rentrée, pour permettre au CHICAS de maintenir son activité de radiothérapie selon les critères de l’INCa (soit au minimum deux appareils de radiothérapie et 600 patients traités par an).

Pour ce faire, la décision a été prise d’adosser le service de radiothérapie du CHICAS au département de radiothérapie de l’IPC dans le cadre d’un transfert d’autorisation.

En septembre, le service de Gap deviendra une antenne délocalisée du département de radiothérapie de l’IPC, qui traite 1 500 patients par an, soit environ 30 000 séances annuelles.

 

Plus d'informations

Contacts presse :

Pour le CHICAS de Gap
Richard Dalmasso / Julia Rondon 04 92 40 61 02 - dg@chicas-gap.fr

Pour l’INSTITUT PAOLI-CALMETTES
Elisabeth Belarbi - 06 46 14 30 75 - communication@ipc.unicancer.fr

Le site Internet de l'Institut Paoli-Calmettes