Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle UNICANCER

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche UNICANCER

La recherche UNICANCER dans le Groupe et dans les Centres

Découvrez notre activité

10/06/2014

Le Centre Antoine-Lacassagne de Nice s'équipe du premier SynchroCyclotron SupraConducteur en Europe pour la Protonthérapie de Haute Energie

Le Centre Antoine-Lacassagne, Centre de Lutte Contre le Cancer de Nice, a présenté le vendredi 6 juin 2014, le Proteus® One construit par la société belge IBA en étroite collaboration avec la société niçoise, AIMA DEVELOPPEMENT, 1ère solution compacte de protonthérapie installée en Europe.

Cette installation a eu lieu en présence de M. Adolphe Colrat, Préfet des Alpes-Maritimes, de M. Eric Ciotti, Député et Président du Conseil général des Alpes-Maritimes et de M. Christian Estrosi, Député-Maire de Nice et Président de la Métropole Nice Côte d'Azur.

Avec le Cyclotron MEDICYC, construit par sa propre équipe technique dirigée par l'ingénieur Pierre Mandrillon, en opération depuis le 17 Juin 1991, le Centre Antoine-Lacassagne (CAL) a réalisé en France la première irradiation par protons : la protonthérapie.

Proteus One, 1er SynchroCyclotron SupraConducteur en Europe pour la Protonthérapie de Haute Energie
Le Proteus One, 1ère solution compacte de protonthérapie installée en Europe.

 

À ce jour, le Centre Antoine Lacassagne a réalisé plus de 4500 traitements avec le faisceau de protons d’énergie 65 MeV délivré par MEDICYC pour des patients porteurs de tumeurs oculaires (faible épaisseur).

Ce projet de nouvel accélérateur de protons haute énergie qui a vu le jour grâce au soutien et au financement du Conseil général des Alpes-Maritimes, de la Ville de Nice et de la Métropole Nice Côte d'Azur et de l'État, permettra dès la fin 2015 de traiter certaines tumeurs se situant plus en profondeur dans l’organisme.

La particularité du Proteus® One est d’assurer une meilleure protection des tissus sains se trouvant autour de la zone à traiter (diminuer le risque de complications) et d’augmenter la dose sur le site tumoral (augmenter l’efficacité).

Cet équipement va permettre de renforcer le plateau technique déjà innovant du Centre Antoine Lacassagne (accélérateurs linéaires avec modulation d’intensité et arcthérapie dynamique, radiothérapie stéréotaxique par CyberKnife, curiethérapie, contacthérapie) toujours engagé dans une prise en charge personnalisée des patients.

Ce nouvel accélérateur proton permettra de prendre en charge des pathologies complexes, classiquement difficiles à traiter par radiothérapie conventionnelle en photons X, mais également des tumeurs en rechute locale dans une zone qui a déjà été irradiée.

La prise en charge des tumeurs de l’enfant représente également une cible de première importance pour ce nouvel accélérateur proton dans la mesure où il diminue de façon importante la dose aux tissus sains et donc le risque de cancers secondaires induits par l’irradiation.

En plein accord avec le Plan Cancer III, le Centre Antoine Lacassagne met à disposition des autres établissements de santé français mais également européens cette nouvelle installation de proton thérapie dans le cadre de partenariats organisés comme c’est le cas avec le Centre de lutte contre le cancer Léon Bérard de Lyon permettant aux enfants de tout le grand Sud-Est de pouvoir bénéficier de cette avancée technologique majeure.

 

Un programme de recherche ambitieux et réaliste

Dans le cadre du programme de recherche national en radiothérapie par des particules lourdes, dénommé ‘France Hadron’, une Voie de faisceau consacrée à la Recherche est mise en place.

Cette ligne de faisceau, dite ‘Voie R&D’, accueillera des équipes de chercheurs sur le thème de la protonthérapie, tant sur le plan physique (contamination neutronique, imagerie protonique) que biologique.

 

Un programme d’enseignement et de formation engagé

Le Centre Antoine Lacassagne avec ses médecins, ses physiciens, ses enseignants chercheurs, développe également autour du Proteus® One un programme d’enseignement et de formation permettant aux structures de soins et de recherche de s’initier à la protonthérapie tant sur le plan technologique que clinique avec des programmes dédiés pour l’ensemble des acteurs qu’ils soient médecins, physiciens, dosimétristes ou manipulateur en électroradiologie.

Ces formations se tourneront délibérément vers l’Europe afin de faciliter le développement de ces techniques de traitements de haute précision.

 

Plus d'informations

Contacts Presse :

Elisa Fontaine
Chargée de Communication du CAL
Tél. : 04 92 03 12 87
E-mail : elisa.fontaine@nice.unicancer.fr