Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle UNICANCER

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche UNICANCER

La recherche UNICANCER dans le Groupe et dans les Centres

Découvrez notre activité

14/02/2013

Lancement du SIRIC à Marseille, un nouveau levier pour la recherche et le soin en cancérologie en région PACA en 2013

Lancement du SIRIC à Marseille, un nouveau levier pour la recherche et le soin en cancérologie en région PACA en 2013Suite à la labellisation par l’Institut National du Cancer (INCa) du SIRIC (SIte de Recherche Intégrée en Cancérologie) de Marseille fin 2012, l’Institut Paoli-Calmettes et l’Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM) lancent leur projet commun de recherche pour optimiser la prise en charge des patients ainsi que la recherche en cancérologie dans la région.

 

L’Institut Paoli-Calmettes (IPC) et l’Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM) ont été labellisés ensemble, dans le cadre de leur GCS (Groupement de Coopération Sanitaire), parmi les candidats aux SItes de Recherche Intégrée en Cancérologie (SIRIC) lancé par l'Institut National du Cancer (INCa).

Le SIRIC de Marseille fait partie des 8 sites de référence labellisés. Le SIRIC associe aux côtés de l’IPC et de l’AP-HM l’INSERM, le CNRS et Aix-Marseille université (AMU).

Cette labellisation confirme le rôle majeur des deux grands acteurs de la prise en charge et de la recherche intégrée en cancérologie que sont l’IPC et l’AP-HM qui représentent ensemble près du quart de la file active totale de cancérologie (le nombre des patients suivis) de la région PACA Ouest.

Le SIRIC de Marseille se concentre sur les gliomes (tumeurs cérébrales), le cancer du pancréas, les leucémies myéloïdes aiguës et certains sous-types de cancer du sein, des pathologies très graves et qui représentent un problème de santé publique important, et pour lesquels l’IPC et l’AP-HM ont une masse critique de patients, de médecins et de chercheurs spécialistes.

 

 

Il est vital pour les malades atteints d’améliorer le diagnostic et le traitement. Pour cela, la recherche est indispensable, en particulier dans l’identification de nouveaux marqueurs pour un diagnostic plus précis et plus précoce.

L’enjeu du SIRIC est aussi de mettre en oeuvre des procédures thérapeutiques personnalisées pour chaque patient et chaque type de tumeur.

Le Professeur Patrice Viens, Directeur général de l’IPC et Directeur du SIRIC

 

 

 

 

L’objectif du SIRIC est de renforcer les ‘pôles d’excellence’ respectifs de chaque institution : la recherche sur le cancer du sein à l’IPC et sur les tumeurs cérébrales à l’AP-HM, afin d’initier de nouvelles collaborations nationales et internationales.

Par ailleurs, poursuit-il, il s’agit de renforcer, sur le modèle qui a fait ses preuves pour le cancer du sein et les tumeurs cérébrales, de solides collaborations dans les champs d’investigation pour lesquels les expertises sont partagées et complémentaires, dans le domaine du cancer du pancréas et des leucémies aiguës ; en particulier optimiser l’intégration de recherche fondamentale, clinique, socio-médicale aux pratiques cliniques.

Le Professeur Dominique Rossi, Président du Centre de Coordination en Cancérologie de l’AP-HM et Directeur Adjoint du SIRIC

 

 

 

 

En s’appuyant sur les structures de soin et de recherche de l’AP-HM et de l’IPC, le SIRIC va nous permettre d’améliorer l’organisation et la coordination de la prise en charge des patients et les faire profiter des dernières innovations médicales, en accélérant le transfert des résultats de la recherche vers des applications médicales, et en développant l’accès à la médecine personnalisée, basée sur l’analyse génomique de la tumeur de chaque patient.

Le financement SIRIC nous permet maintenant de séquencer le génome des tumeurs des patients.

De plus, la participation des équipes de recherche socio-économique est importante pour se pencher sur les questions de qualité de vie des patients pendant et après le traitement, du suivi à long terme des patients, et de l’évaluation socio-économique du cancer et des traitements.

En particulier, la médecine personnalisée qui connaît ses premiers développements doit faire l’objet d’analyses au niveau macroéconomique ainsi qu’au niveau psychologique pour chaque patient.

Le Professeur Patrice Viens, Directeur général de l’IPC et Directeur du SIRIC

 

 

Le SIRIC vise aussi à faire bénéficier au maximum l’ensemble de la population de thérapeutiques innovantes en augmentant le taux d’inclusion de patients dans des essais cliniques, et, par diffusion des innovations acquises au sein du SIRIC, à garantir une qualité accrue de prise en charge standard dans un réseau régional d’établissements de santé.

 

 

L’IPC et l’AP-HM ont compris que leur action commune au sein du pôle de référence en cancérologie PACA Ouest permettrait une meilleure prise en charge des malades par une mise en commun des moyens techniques et des compétences humaines.

Les deux établissements collaborent déjà sur de nombreux projets, et partagent des plateformes technologiques, en particulier les deux centres de ressources biologiques, les Biothèques réunies dans un catalogue virtuel, et le Centre de Traitement des Données, deux structures, essentielles à la recherche translationnelle et à la recherche clinique.

Le Professeur Dominique Rossi, Président du Centre de Coordination en Cancérologie de l’AP-HM et Directeur Adjoint du SIRIC

 

 

 

 

La labellisation SIRIC nous permet d’ores et déjà de consolider ces plateformes en renforçant les moyens humains, et de mettre en oeuvre des projets de recherche translationnelle qui visent à optimiser les résultats de la recherche et leur application clinique », explique le Pr Viens. « Nous allons mutualiser les plateformes de soin et de formation, et renforcer la capacité de formation des médecins, pharmaciens et scientifiques à la recherche translationnelle.

Le Professeur Patrice Viens, Directeur général de l’IPC et Directeur du SIRIC

 

 

Le SIRIC bénéficiera également du Centre d’Essais Précoces et de la plateforme d’Essais Précliniques de l’IPC, ainsi que d’un large réseau de collaborations avec des compagnies pharmaceutiques et de biotechnologie.

 

Plus d'informations

Contacts presse :

Elisabeth Belarbi
Assistante Communication IPC
Tél. : 06 46 14 30 75
E-mail : communication@ipc.unicancer.fr

Valérie Ferrier
Coordinatrice Scientifique IPC
Tél. : 04 91 22 33 52
E-mail : depraeterev@ipc.unicancer.fr

Alexandre Lanzalavi
Attaché de Communication - AP-HM
Tél. : 04 91 38 29 72
E-mail : Alexandre.Lanzalavi@ap-hm.fr

Le site Internet de l'Institut Paoli-Calmettes