Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle UNICANCER

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche UNICANCER

La recherche UNICANCER dans le Groupe et dans les Centres

Découvrez notre activité

24/01/2017

La chirurgie des cancers évolue : l’ambulatoire au coeur des innovations au Centre Léon Bérard

Le Centre Léon Bérard (CLB) inaugure son nouveau plateau dédié à la chirurgie ambulatoire et à l’interventionnel.

Ce nouveau plateau s’inscrit dans le cadre du Projet médico-scientifique 2016-2021 du Centre Léon Bérard pour répondre aux évolutions organisationnelles en chirurgie, aux besoins du patient et aux évolutions de la prise en charge du patient en lien avec la médecine de ville.

Ce nouveau plateau s’inscrit parfaitement dans « le virage ambulatoire », politique prônée par le ministère de la Santé, afin notamment de réduire le poids de l'hospitalisation dans les dépenses de santé, de créer une offre de soins coordonnée et de favoriser une approche médicalisée pluriprofessionnelle hôpital/ville.

L’ambulatoire au coeur de l’innovation au Centre Léon Bérard

Depuis 12 ans, le CLB a toujours innové dans le domaine de l’ambulatoire : - En 2005, la création de 5 places de chirurgie ambulatoire - En 2013, ouverture d’un bâtiment dédié à l’ambulatoire : hôpital de jour, consultation, bloc

Aujourd’hui au Centre Léon Bérard, 30% des gestes opératoires et 50 % des chirurgies pour cancer du sein, sont proposés en ambulatoire, c’est-à-dire que le patient arrive et repart le jour-même de son intervention.

En 10 ans, grâce à ce nouvel aménagement et un travail d’équipe collectif, le CLB a donc doublé sa capacité d’accueil en chirurgie ambulatoire et en interventionnel.

 

Le plateau ambulatoire et interventionnel en chiffres

 L’unité d’accueil des patients en chirurgie ambulatoire :

  • un secteur d’accueil dédié réalisé par des infirmières
  • un espace avec 10 méridiennes
  • un espace avec 5 méridiennes pour la réhabilitation rapide des patients après chirurgie
  • 20 vestiaires
  •  une bagagerie,
  • une salle d’attente avant la chirurgie équipée du concept Snoezelen
  • pour le retour du bloc, une salle d’attente pour la sortie en ambulatoire

L’unité d’hospitalisation 1 A Nord

  • 10 chambres seules
  • une salle de soins

Ces deux unités sont reliés aux 2 blocs opératoires du Centre Léon Bérard.

 

 

Un plateau dédié à la chirurgie ambulatoire et interventionnelle

Ce nouveau plateau permet l’accueil des patients le jour-même de leur intervention qu’ils arrivent pour un acte ambulatoire (départ le soir même de leur intervention) ou pour une prise en charge dans un service de chirurgie conventionnelle du Centre Léon Bérard. Chaque jour, ce sont en moyenne 30 patients accueillis sur ce plateau ambulatoire.

Ce plateau facilite également la prise en charge de l’ensemble des patients du CLB (ayant une chirurgie) le jour-même de leur intervention appelé J0 (Jour Zéro) y compris pour les chirurgies les plus lourdes et complexes. Ce nouveau mode de prise en charge est sécurisé dans un parcours patient dédié qui débute par la consultation avec le chirurgien et qui s’évalue 48h avant l’intervention par l’appel téléphonique d’une régulatrice experte.

Cette innovation (le J0), mise en place en septembre 2016, est une avancée majeure dans la prise en charge chirurgicale au CLB notamment dans la gestion du stress du patient qui reste plus de temps à son domicile avant son intervention chirurgicale.

Enfin, ce plateau s’associe à une unité d’hospitalisation de semaine dédiée le 1 A Nord, destinée aux prises en charge dites interventionnelles (radiologie interventionnelle, endoscopie) et aux chirurgies légères nécessitant une hospitalisation de courte durée.

Au total, 780 mètres carrés d’espaces ont été aménagés pour réaliser ce plateau ambulatoire et interventionnel. Les travaux ont duré environ 6 mois, de décembre 2015 à juin 2016.

Le patient au coeur des innovations ambulatoires

Comme les autres chirurgies, la chirurgie des cancers a fortement évolué ces dix dernières années. Chirurgie ambulatoire, réhabilitation rapide après la chirurgie, arrivée du patient debout au bloc opératoire depuis 2009 et retour assis du bloc opératoire depuis 2016, l’arrivée du patient le jour même de son intervention (J0) depuis mi-2016 et salle d’attente équipée du concept Snoezelen.

Le Centre Léon Bérard propose des solutions innovantes pour offrir une prise en charge ambulatoire optimisée et personnalisée à chaque patient. Les nouveaux aménagements facilitent l’organisation pluridisciplinaire dédiée à la prise en charge des patients en ambulatoire que ce soit pour une chirurgie ou un acte interventionnel.

L’arrivée le jour même de l’intervention, le J0, se développe depuis septembre 2016 au Centre Léon Bérard (Voir paragraphe ci-dessus). Aujourd’hui, environ 150 patients par mois arrivent le jour même pour une intervention (en chirurgie, radiologie interventionnelle, endoscopie, curiethérapie, pose d’abords veineux).

Ils sont reçus dès 7 heures du matin dans un lieu d’accueil unique et cosy par un personnel formé (3 infirmiers) spécifiquement pour cette prise en charge. La gestion du stress et de l’anxiété est la préoccupation centrale de cette équipe. D’ailleurs, une fois l’accueil réalisé, les patients sont dirigés dans une salle d’attente qui répond au concept Snoezelen : colonnes à bulles, musique douce, aromathérapies, ciel étoilé. La réalité virtuelle, à travers un masque Gear et des applications spécifiques, leur est également proposée.

 

Quelques chiffres 2015

  • Nombre de patients suivis chaque année au CLB : 30 000
  • Plus de 78 400 consultations
  • 11 654 séjours d’hospitalisation conventionnelle
  • 4619 actes de chirurgie
  • 2140 actes de radiologie interventionnelle
  • 1718 endoscopies (coloscopies et fibroscopies bronchiques)
  • 2692 poses de voies veineuses
  • 2198 séjours en chirurgie ambulatoire
  • La DMS durée moyenne de séjour globale du CLB toutes prises en charge confondues (médecine, chirurgie, curiethérapie) est de 5,91
 

 

Le patient acteur de sa prise en charge chirurgicale

 Ce nouveau mode de prise en charge permet au patient d’être acteur de son parcours de soins. Pour cela, il va être informé et accompagné à chaque étape-clé en amont comme en aval de son hospitalisation par l’ensemble de l’équipe médicale et soignante de l’établissement (chirurgiens, anesthésistes, assistantes médicales, d’infirmiers consultation, d’annonce et de régulation et aides-soignants) et les professionnels de santé libéraux (de ville). Le patient recevra un appel téléphonique la veille de l’intervention et quelques jours après son retour à domicile. Il peut aussi gérer l’ensemble de ses informations grâce au portail patient du CLB, myCLB.  

Les médecins traitants et les infirmiers libéraux sont aussi associés à ce parcours, par une communication fluide et accessible grâce au Dossier Patient Partagé et Réparti (DPPR).

Le retour du bloc assis des patients en ambulatoire

En décembre 2010, le Centre Léon Bérard avait déjà été l’un des premiers blocs français à accueillir le patient debout au bloc opératoire. Depuis, plus de 25 000 patients ont apprécié ce dispositif et d’autres établissements hospitaliers l’ont mis en place.

En 2016, le Centre Léon Bérard a fait un pas de plus : il propose aux patients opérés en ambulatoire de rentrer en fauteuil, assis, dans le service.

Dès la salle de soins post-interventionnels (salle de réveil), le patient est levé par l’équipe et installé dans un fauteuil, déperfusé et reconduit dans le service où il sera installé confortablement dans un fauteuil spécifique et adapté. Lui sera alors proposée une réalimentation rapide. Cela fait aussi partie de la réhabilitation rapide après chirurgie.

L’ensemble de ce nouveau dispositif proposé au CLB fait partie de la réhabilitation rapide après chirurgie, une approche de prise en charge globale du patient en péri-opératoire qui diminue l’anxiété comme la durée de séjour et permet d’anticiper le retour à domicile.

 

Plus d'information sur le Centre Léon-Bérard

Le site du Centre Léon-Bérard