Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle UNICANCER

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche UNICANCER

La recherche UNICANCER dans le Groupe et dans les Centres

Découvrez notre activité

27/10/2014 - Angers/ Nantes, Institut de cancérologie de l'Ouest

La chirurgie ambulatoire dans le cas d'un cancer du sein, à l'Institut de Cancérologie de l'Ouest

Découvrez la chirurgie ambulatoire dans le cas du cancer du sein, à l'Institut de Cancérologie de l'Ouest - René Gauducheau, Centre de lutte contre le cancer situé à Nantes.

Nouveau paradigme de la chirurgie, la chirurgie ambulatoire en cancérologie offre des bénéfices reconnus pour les patients en termes de confort et de sécurité des soins, ainsi qu’un gain d’efficacité pour les établissements de santé.

Dans le domaine de la cancérologie, la chirurgie ambulatoire est déjà développée pour certains organes et notamment pour la chirurgie conservatrice du sein.

Le développement de la chirurgie ambulatoire fait partie des axes stratégiques inscrits dans le projet médico-scientifique du groupe UNICANCER. Son développement représente un enjeu médico-économique majeur pour les établissements de santé.

Cette modalité de chirurgie permet la sortie du patient le jour même de son admission. Elle est pratiquée seulement avec l’accord du patient et sous certaines conditions, tenant compte à la fois du type d’intervention chirurgicale réalisée, des conditions de vie du patient (éloignement du domicile du patient, présence d’un accompagnant) et de l’organisation des services de chirurgie (occupation des blocs opératoires, personnel para médical pour les appels téléphoniques pré- et post opératoires).

De nombreuses études montrent les bénéfices de la chirurgie ambulatoire, dont un taux de satisfaction élevé (souvent supérieur à 90 %) du patient et de sa famille, ainsi que des professionnels de santé (97,3 % l’auraient conseillé à quelqu’un, ou se feraient opérer eux-mêmes en ambulatoire).

De plus, la chirurgie ambulatoire réduit le risque d’infections associées aux soins, car celui-ci augmente avec la durée d’hospitalisation.

 

Dominique s'est faite opérée de son cancer du sein à l'Institut de cancérologie de l'Ouest.
Découvrez en vidéo son parcours en chirurgie ambulatoire :

 

 

Octobre rose : découvrez chaque jour une initiative d'un Centre de lutte contre le cancer

01/10 : Lancement de Radio Curie, la webradio dédiée au cancer du sein
02/10 : Diagnostiquer en un jour le cancer du sein

03/10 : Aider les patients à parler de leur maladie avec leurs enfants : les "Mercredire"

04/10 : Améliorer la qualité de vie des femmes porteuses d’un cancer du sein - CANTO

05/10 : Odysséa, la course rose pour la recherche contre le cancer du sein

06/10 : La chirurgie ambulatoire : une tendance lourde du développement de la cancérologie dans les prochaines années

07/10 : Évaluer l’efficacité d’un traitement antidouleur chronique après une chirurgie du sein

08/10 : Conseiller les patientes atteintes d’un cancer du sein dans leur nutrition

09/10 : Éviter les interventions multiples pour un cancer du sein : la technique OSNA
10/10 : Intégrer l’immunothérapie à l’arsenal thérapeutique

11/10 : Accompagner les patients au retour à l’emploi après un cancer

12/10 : Adapter l’intensité du traitement de rayons en fonction de la tumeur : la Pink Tomo

13/10 : Identifier les relations entre notre environnement et le cancer du sein

14/10 : Accompagner la patiente avant, pendant et après une mastectomie

15/10 : Mieux informer les patients sur les essais cliniques grâce à une consultation dédiée

16/10 : Se réconcilier avec son image : les soins esthétiques

17/10 : Remplacer la chirurgie par la radiologie interventionnelle

20/10 : Conserver le mamelon après une chirurgie du cancer du sein

21/10 : Faire du sport pour lutter contre le cancer du sein

22/10 : L’étude CANTO : améliorer la qualité de vie des femmes porteuses d’un cancer du sein

23/10 : Irradier en une seule séance au lieu de 25 grâce à la radiothérapie per-opératoire

24/10 : Identifier les personnes porteuses d’une prédisposition génétique à certains cancers grâce aux consultations d’oncogénétique

25/10 : Sensibiliser les femmes de plus de 75 ans aux bénéfices d’un dépistage régulier du cancer du sein

Retrouvez l'ensemble des actions des Centres pour Octobre rose