Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle UNICANCER

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche UNICANCER

La recherche UNICANCER dans le Groupe et dans les Centres

Découvrez notre activité

15/06/2016

L’Institut Paoli-Calmettes, à Marseille, pose la première pierre d'un bâtiment dédié à l'hématologie du 21ème siècle : IPC4

Le Professeur Patrice Viens, Directeur général de l’Institut Paoli-Calmettes (IPC), centre de cancérologie de la région PACA, a posé mardi 7 juin 2016 la première pierre d’un bâtiment qui sera dédié à l’hématologie.

Cette cérémonie s'est faite en présence de Julien Langlet, Secrétaire général adjoint aux affaires régionales, à la Préfecture Provence-Alpes-Côte d'Azur, Martine Vassal, Présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, Marie-Christine Savaill, Déléguée des Bouches-du-Rhône de l’Agence régionale de santé (ARS) PACA, Jean-Pierre Soureillat, Directeur général et Jean Chappellet, administrateur provisoire de la Caisse d'allocations familiales (CAF) des Bouches-du-Rhône, et enfin des deux premiers mécènes qui soutiennent la construction du bâtiment, le Fonds de dotation MG Lauvige et Mediaco.

 

 

IPC4 sera un bâtiment pour l’hématologie du 21ème siècle.

Il regroupera les prises en charge des cancers hématologiques, avec des unités pour les séjours longs et techniques, incluant les greffes et les leucémies aiguës.

Le Pr Patrice Viens, directeur général de l'IPC

 

 

Les « cancers hématologiques » ou « hémopathies », plus rares, représentent environ 5 % de l'ensemble des cancers. Ils se développent aux dépens des cellules de la moelle osseuse, du sang, et de ce que l’on appelle les « organes lymphoïdes », ganglions essentiellement.

Très variés, ils se subdivisent en 5 grands types plus ou moins agressifs ou indolents, eux-mêmes subdivisés en sous-types.

Leucémies aiguës et lymphomes figurent parmi les plus graves. Autrefois maladies à très sombre pronostic, les cancers hématologiques enregistrent aujourd’hui des taux de guérison de 60 % à 75 %.

Avec 1 319 patients pris en charge en 2015, 127 greffes allogéniques et 182 greffes autologues, l’IPC est un centre expert dans la prise en charge des hémopathies malignes, et un pôle de réputation internationale pour son programme de greffe. 80 % des patients de la région PACA atteints d’hémopathies sont pris en charge à l’IPC.

Sur 4 étages et 12 512 m2, IPC4 offrira aux patients des conditions optimales de confort et de sécurité des soins au sein des 4 unités qu’abritera le bâtiment.

Dès l’ouverture, prévue au 1er trimestre 2018, 60 chambres individuelles seront mises en service : toutes bénéficieront d’une qualité de traitement d’air similaire à celle d’un bloc opératoire ainsi que d’un niveau de confort pensé pour répondre aux besoins de patients hospitalisés pour de longs séjours.

La vocation d’IPC4 est d’optimiser la prise en charge des patients d’hématologie dans des locaux adaptés aux standards de soins les plus pointus et les plus sûrs (des unités de soins à atmosphère contrôlée pour les patients immunodéprimés) avec un confort hôtelier amélioré (chambres plus spacieuses), en intégrant l’activité de transplantation cellulaire dans le même bâtiment.

 

 

Le département d’hématologie se dote ainsi des moyens pour faire face à la hausse de son activité globale tout en accueillant ses patients dans les meilleures conditions.

Le Pr Didier Blaise, Chef du département d’hématologie de l’IPC.

 

 

L’objectif est également de favoriser une recherche intégrée sur les cancers hématologiques :

  • En rapprochant les équipes de recherche et les équipes de soins sur le site de l’IPC
  • En s’appuyant sur l’unité d’essais cliniques de phase précoce, ETOH, de l’IPC
  • En profitant de la proximité de la plateforme de réanimation et de ses équipes formées à ces prises en charge lourdes et urgentes.

 

 

Le bâtiment complète la restructuration globale du site IPC selon trois axes : les prises en charge en ambulatoire, « hors les murs » de l’hôpital avec le bâtiment de consultations IPC2 et IPC3 dédié à l’ambulatoire, les hospitalisations et les soins lourds ou nécessitant un environnement particulier dont IPC4 sera l’illustration, et enfin la restructuration des plateaux techniques avec les blocs opératoires d’IPC3, l’imagerie de la femme et la plateforme d’imagerie interventionnelle (BRIO) dans IPC1.

Le Pr Patrice Viens, directeur général de l'IPC

 

 

 

Le projet d’IPC4 a donné lieu à un concours de conception-réalisation lancé à l’automne 2013.

Le groupement lauréat, autour des sociétés CARTA Associés et FAYAT Bâtiment, s’est engagé sur un délai contractuel de 18 mois, pour une livraison du nouveau bâtiment IPC4 prévue à l’automne 2017.

D’un coût de 39 millions d’euros, le bâtiment bénéficie d’un financement de 15 millions du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, d’une subvention d’investissement de 2 millions d’euros de l’Agence régionale de santé et de l’aide de deux entreprises mécènes - le Fonds de dotation MG Lauvige (440 000 euros) et la société Mediaco (60 000 euros).

L’IPC emprunte 15 millions d’euros et lance un appel à la générosité publique auprès des particuliers et des entreprises afin « d’apporter leur pierre à l’édifice » en soutenant la construction de ce bâtiment.

IPC4 hébergera également la crèche d’entreprise, qui bénéficie d’une subvention de 416 150 euros de la Caisse d’allocations familiales (CAF) des Bouches-du-Rhône. 

 

Plus d'informations

Contact presse :

Elisabeth BELARBI
Tél. : 06 46 14 30 75
E-mail : communication@ipc.unicancer.fr