Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle UNICANCER

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche UNICANCER

La recherche UNICANCER dans le Groupe et dans les Centres

Découvrez notre activité

21/03/2016

L’Institut de Cancérologie de Lorraine primé pour ses travaux en hypnose

L’équipe de soins de support en oncologie de l’ICL a reçu le premier prix de la bourse de recherche clinique infirmière de l’Association Française des Infirmiers en Cancérologie. Un prix qui conforte les projets menés par l’équipe de soins de support en oncologie du centre de lutte contre le cancer.

L’Institut de Cancérologie de Lorraine primé pour ses travaux en hypnose

Mise en place en 2011 à l’ICL, l’hypnose est aujourd’hui utilisée en routine dans plusieurs actes à l’ICL: pose de cathéters,  traitement de la douleur,  gestion des angoisses… Cette technique, encadrée par Rémi Etienne hypnothérapeute à l’ICL, fait actuellement l’objet de plusieurs projets de recherche.

L’hypnose conversationnelle est une forme de communication, qui use des techniques d’hypnose au cours d’une conversation formelle avec pour objectif d’influencer une personne.

Ainsi, les manipulateurs, formés par l’hypnothérapeute à l’ICL, utilisent un des termes choisis pour réduire l’appréhension de l’examen et le stress.

Le prix Association Française des Infirmiers en Cancérologie, remis à Rémi Etienne et Myriam Laurent de l’ICL, récompense un projet (baptisé ENHYZA), qui propose d'évaluer l'impact "d'un message hypnotique standardisé lors de l'application de patch anti-douleurs chez des patients présentant des douleurs neuropathiques périphériques."

Ce prix de 10 000 euros, au profit de l'ICL, va permettre d'optimiser le recrutement des patients, donnant ainsi une plus grande dimension à ce projet.

D’autres projets sont actuellement menés à l’ICL en hypnose. En radiothérapie, une étude coordonnée par le Dr Julien Charriet a été menée auprès de patients traités pour des tumeurs des voies aéro-digestives supérieures. Les contraintes techniques et la durée de ces traitements pouvant  être sources de stress ou de refus de traitements, les patients réticents peuvent consulter l’hypnothérapeute pour une séance dite « d’ancrage ».

En radiologie, les manipulateurs s’intéressent à l’impact des mots sur l’anxiété  des patients lors d’examens. Ainsi, le projet Hycorema, porté par Lydie Lemoine, prix recherche manipulateur SFR-AFPPE 2015, vise à comparer l’apport de l’hypnose conversationnelle versus une prise en charge standard sur l’anxiété des patientes lors d’un repérage mammaire préopératoire.

 

Plus d'informations

Contact presse :

Cédric Bouquet
Responsable Communication et collecte de fonds

Institut de Cancérologie de Lorraine
6 avenue de Bourgogne - CS 30519
54519 Vandoeuvre-les-Nancy Cedex

Tél : 03 83 59 86 05
E-mail : c.bouquet@nancy.unicancer.fr