Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle Unicancer

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche

La recherche à Unicancer

Découvrez notre activité

23/01/2012

L’arrivée de Truebeam au CLCC Val d’Aurelle : une radiothérapie de nouvelle génération pour optimiser le traitement des patients

arrivée de Truebeam au CLCC Val d'Aurelle de MontpellierLa radiothérapie des cancers est confrontée à un double défi : limiter le volume des irradiations en définissant le plus précisément la zone tumorale et choisir la dose d’irradiation la plus adaptée.

Pour répondre à ce challenge et tendre vers une personnalisation des traitements ainsi qu’un plus grand confort des patients, la radiothérapie bénéficie des tout derniers progrès de l’imagerie médicale, de l’informatique et des équipements.

« Doté d’une plateforme technologique à la pointe du progrès, et d’une équipe de spécialistes performants (radiothérapeutes, radiophysiciens, chercheurs, techniciens) travaillant en complémentarité avec des chercheurs, le service de Radiothérapie du CRLC Val d’Aurelle a un niveau d’excellence qui le hisse au 1er rang au niveau régional et national, et le situe parmi les 7 premiers centres mondiaux.

Il est également une plateforme d’innovation et de formation internationalement reconnue » indique le Pr Jacques Domergue, Directeur Général du CLCC.

 

Après RapidArc, l’arrivée de Truebeam

A la pointe dans la technologie des traitements des cancers en radiothérapie, le CLCC Val d’Aurelle s’est distingué, en octobre dernier, en traitant les premiers patients français avec un accélérateur linéaire complètement numérisé de dernière génération : l’accélérateur Truebeam, le premier Truebeam acquis par un établissement de santé dans l’Hexagone.

Comme l’indique le Pr Jean-Bernard Dubois qui a dirigé le service de Radiothérapie pendant plus de 25 ans et le CLCC pendant 14 ans, « Val d’Aurelle, après avoir été pionnier ces dernières années pour la simulation virtuelle, la modulation d’intensité, la technique RapidArc et maintenant Truebeam avec sa robotique, poursuit sa politique d’innovation et de développement grâce au dynamisme de ses acteurs et à une collaboration étroite entre médecins radiothérapeutes et radiophysiciens.

Ainsi l’installation de la technologie RapidArc en 2008 avait optimisé la radiothérapie par modulation d’intensité, et ce grâce à une rotation unique de la machine autour des patients, en permettant une réduction du temps de traitement (trois fois moins que lors d’une RCMI conventionnelle), une meilleure définition de la zone tumorale à traiter et une plus grande précision dans le choix de la dose ».

 

« Avec Truebeam, les traitements gagnent encore en rapidité, en précision et en efficacité, explique le Pr David Azria, coordonnateur du pôle Radiothérapie et président de la CME (Conférence Médicale Elue) du CLCC.

Ce nouvel accélérateur permet de suivre le déplacement de la tumeur au cours de l’irradiation et d’adapter en temps réel la délivrance du traitement, amenant de la sorte à une certitude sur le dépôt de dose dans le volume cible à irradier et à une préservation accrue des organes à protéger. Une des nouveautés de ce nouvel accélérateur de particules réside aussi dans la possibilité de délivrer jusqu’à six fois plus de dose qu’un accélérateur conventionnel dans un temps équivalent. »

Le Centre Val d’Aurelle, qui a été associé au développement de cette technologie, a acheté deux autres machines Truebeam.

Le deuxième appareil, arrivé sur le site à l’automne 2011, est un TrueBeam* Novalis STX (type Robot) développé par Varian et Novalis. Il permet d’utiliser des techniques d’asservissement respiratoire (gating) et de repositionnement automatique à la recherche de la tumeur (tracking). Le troisième appareil est arrivé sur le site le 16 janvier dernier.