Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle Unicancer

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche

La recherche à Unicancer

Découvrez notre activité

11/09/2019

Inauguration du VERSA HD au Centre Léon Bérard, un accélérateur de radiothérapie nouvelle génération

Lyon - Septembre 2019 - Le Centre Léon Bérard (CLB), centre de lutte contre le cancer de Lyon et Rhône-Alpes, a inauguré le mardi 10 septembre 2019 un nouvel équipement de radiothérapie : le Versa HD, de la société Elekta. Il s’agit du deuxième accélérateur de ce type acquis par le CLB, le 1er a été installé en 2016. Cette nouvelle machine permet au département de radiothérapie d’augmenter l’offre de traitements en modulation d’intensité et en stéréotaxie proposée aux patients du Centre Léon Bérard.

Élargir les indications de la radiothérapie à des tumeurs autrefois non irradiées

Le Versa HD ouvre de nouvelles possibilités de prise en charge, notamment dans le cadre de traitements hypofractionnés en conditions stéréotaxiques à haut débit de dose pour des petites tumeurs (petit nombre de séances, petit volume traité, mais fortes doses).
La nouvelle précision acquise permet en effet de repousser des limites qui, jusqu’alors, freinaient certaines approches. La possibilité de délivrer de fortes doses dans un temps identique est un gain indéniable pour les patients. Enfin, plus on traite vite, meilleures sont les conditions de traitement pour le patient, et meilleur est le résultat.

La stéréotaxie, une alternative thérapeutique pour des tumeurs primitives ou métastatiques

La stéréotaxie est une technique de repérage en trois dimensions, qui permet de localiser et de traiter des tumeurs primitives ou des métastases, possible sur le Versa HD. Historiquement intracrânienne, puis extra-crânienne, la technique a progressivement été étendue aux tumeurs du poumon, de la prostate et du pancréas. L’intérêt de la stéréotaxie est de traiter des cancers avec peu de métastases et d’atteindre des tumeurs à des stades très précoces ou enfouies, inaccessibles avec les équipements standards.

Grâce à des caractéristiques mécaniques plus fines (nombre plus important de lames), un collimateur multi-lames plus rapide et des systèmes de contention stéréotaxiques, le Versa HD acquis par le Centre Léon Bérard est un accélérateur plus rapide et plus précis.
 

Quel avantage pour le Centre Léon Bérard ?

Grâce à l’arrivée de ce nouvel accélérateur, le département de radiothérapie du CLB continue d’uniformiser vers le haut son parc de machines disponibles. En effet, le département dispose désormais de deux appareils Versa HD ce qui permet ainsi d’augmenter la flexibilité pour les traitements des patients en cas de panne ou de maintenance de l’une ou l’autre machine.
Ainsi, entre 2018 et 2019, l’activité du département aura augmenté de 6%.

[ Le département de radiothérapie du Centre Léon Bérard ]

Coordonné par le Professeur Vincent Grégoire, le service de radiothérapie du Centre Léon Bérard est l’un des plus importants centre de radiothérapie externe, de radiothérapie pédiatrique et de curiethérapie en France. Il dispose de 8 accélérateurs dont un Cyberknife®, un accélérateur dédié aux traitements par stéréotaxie, de la tomothérapie®, de l’Intrabeam®, de deux blocs chirurgicaux, 10 lits d’hospitalisation de radiothérapie et 5 chambres de curiethérapie dont 2 avec une source PDR (Pulse Dose Rate - débit de dose pulsée). Son équipe médicale et soignante accueille chaque jour environ 225 patients.

Autour des équipements de pointe du service gravitent des équipes médicales et soignantes expertes, compétentes et à l’écoute de chaque patient. Elles assurent un lien continu dans son parcours, chacun avec sa spécialité. Le service de radiothérapie est composé de 12 médecins, 4 chefs de clinique/assistants, 5 internes, 13 physiciens et aides-physiciens, 47 manipulateurs, 7 dosimétristes, 12 assistantes médicales à Lyon, un qualiticien et une équipe de recherche.

Développer les traitements de demain au sein d’un réseau

Le service de radiothérapie du Centre Léon Bérard participe à de nombreux protocoles d’essais cliniques comme l’hypofractionnement dans les tumeurs mammaires. Environ 50 patients sont inclus par an. D’autres protocoles sont ouverts pour les tumeurs du rectum, les tumeurs cérébrales, les sarcomes. Au total ce sont plus de 120 patients par an qui sont inclus dans un essai de radiothérapie toutes pathologies confondues. Ce nombre est en augmentation constante.
Concernant les tumeurs pédiatriques, des essais sont également ouverts. En 2018, 10 enfants ont intégré un protocole dans le département de radiothérapie.

L’inclusion de patients dans les essais cliniques vise d’une part à améliorer le traitement de radiothérapie du patient et d’autre part d’améliorer la combinaison thérapeutique entre les séquences de radiothérapie et les autres traitements du cancer comme les traitements médicamenteux.
L’innovation de nos essais cliniques « réside dans ces combinaisons », précise Pr Vincent Grégoire. La réussite de ces combinaisons thérapeutiques repose sur les collaborations quotidiennes des radiothérapeutes du département avec d’autres médecins ou équipes médicales du Centre Léon Bérard.
 

Plus d'informations