Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle Unicancer

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche

La recherche à Unicancer

Découvrez notre activité

20/03/2012

Inauguration du système de radiothérapie stéréotaxique CyberKnife® au centre François Baclesse de Caen

Avec 4 accélérateurs, 1 CyberKnife® et 1 TomoTherapie®, le CLCC de Caen propose une des offres de soins de radiothérapie la plus complète de France.

L'inauguration du CyberKnife®, nouveau système de radiothérapie, s'est déroulée le mercredi 21 mars 2012 :

Inauguration du cyberknife au centre François Baclesse à Caen

De gauche à droite sur la photo :

  • Pascale FLAMANT, déléguée générale d'UNICANCER et de la Fédération Française des Centres de Lutte Contre le Cancer,
  • Nicole AMELINE, ancien ministre et députée du Calvados,
  • Pr Khaled MEFLAH, directeur général du Centre François Baclesse,
  • Dr Julien GEFFRELOT, oncologue radiothérapeute du Centre François Baclesse, référent du système ‘CyberKnife®’
  • Josette TRAVERT, présidente de l’Université de Basse-Normandie,
  • Xavier DROUET, délégué régional, Délégation Régionale à la Recherche et à la Technologie
  • Corinne FERET, 3e vice-présidente de la Région Basse-Normandie,
  • Pierre-Jean LANCRY, directeur de l’Agence Régionale de la Santé.

 

Le Centre de lutte contre le cancer François Baclesse renforce ainsi son arsenal thérapeutique de radiothérapie. En France, 7 systèmes CyberKnife® sont actuellement en service à Caen, Lille, Nancy, Lyon, Nice, Tours et Bordeaux. Cette acquisition permet au service de radiothérapie de s’inscrire dans de nombreux protocoles de recherche nationaux et internationaux.

Le CLCC et Accuray poursuivent ensemble leur engagement auprès des patients en facilitant l’accès aux dernières avancées technologiques, CyberKnife® et TomoTherapie®.

 

Cyberknife Centre François Baclesse CaenUne nouvelle ère en radiothérapie

A l’heure actuelle, 60 % des patients atteints de cancer sont traités par radiothérapie.

Compte tenu de l’augmentation de l’espérance de vie de la population et par conséquent de l’incidence croissante des cancers du fait du vieillissement, le nombre de patients concernés par la radiothérapie devrait augmenter.

La radiothérapie occupe une place incontournable dans le traitement du cancer.

Cette discipline a connu depuis deux décennies d’importantes innovations, intégrant les progrès de l'imagerie (meilleure définition de la cible), de l'informatique (progrès de la dosimétrie) et de l'innovation technologique (nouvelles machines de traitement).

La radiothérapie moderne se révèle plus précise, plus efficace et moins toxique pour les organes sains environnants grâce aux différentes techniques IMRT (intensity modulated irradiation therapy), IGRT (image guided radiation therapy), Radiothérapie 3D, TomoTherapie®, CyberKnife®, Protonthérapie.

Ces avancées révolutionnent les pratiques et élargissent les indications d'un mode de traitement du cancer en constante et rapide évolution.

 

CyberKnife® et tomoThérapie® : deux systèmes innovants, différents et complémentaires

TomoTherapie® et CyberKnife® sont reconnus à la fois pour leur haute précision d’irradiation des cibles tumorales de l’ordre du millimètre et pour les bénéfices rendus améliorant considérablement la qualité de vie du patient.

Le système de radiothérapie stéréotaxique robotisée CyberKnife®, disponible en France depuis 2006, est le premier capable de délivrer de hautes doses de radiations sur la tumeur, avec une précision infra-millimétrique.

CyberKnife® présente de nombreux atouts par rapport à la radiothérapie classique. Il autorise une radiothérapie stéréotaxique sans système de contention invasif. Les cibles « fixes » peuvent bénéficier de cette technique, notamment en intracrânien ou près de la moelle épinière. Il apporte également de nouvelles perspectives dans le traitement des tumeurs mobiles et difficiles d’accès comme les tumeurs pulmonaires, hépatiques et pelviennes.

Autre caractéristique importante, le CyberKnife®, grâce à sa grande précision balistique, permet d’effectuer un traitement sous forme hypofractionnée, c'est-à-dire avec un nombre réduit de séances et une dose plus importante par séance (3 à 6 séances en moyenne) et permettant de préserver au maximum les organes avoisinants.

 

Qualité et sécurité des soins

Le CLCC François Baclesse s’inscrit dans une démarche permanente visant à améliorer la qualité et la sécurité des soins. Il réalise ses traitements dans le respect des protocoles nationaux et internationaux et met l’accent sur l’investissement dans des matériels permettant l’utilisation de techniques innovantes. Ainsi, il s’inscrit dans une démarche d’amélioration de la qualité des soins.

La sécurité est également une préoccupation permanente du centre, qui effectue plus de 22 500 contrôles qualité par an et a en outre intégré une démarche systématique d’analyse des risques a priori et a posteriori.

Depuis 2008, il s’est impliqué dans un programme d’Evaluation des Pratiques Professionnelles organisées par le groupe UNICANCER visant à l’amélioration de la sécurité, de la qualité et de l’efficience en radiothérapie.

 

Plus d'informations

Contact presse :
Sophie TAILLARD
Centre François Baclesse

Téléphone : 02 31 45 51 74
E-mail : s.taillard@baclesse.fr

Le site Internet du centre François Baclesse