Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle UNICANCER

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche UNICANCER

La recherche UNICANCER dans le Groupe et dans les Centres

Découvrez notre activité

08/04/2014

Inauguration du nouvel accélérateur de radiothérapie : CLINAC iX Rapid’Arc ® au Centre François Baclesse, à Caen

Poursuivant le déploiement et la modernisation de son parc d’appareils de radiothérapie, le Centre François Baclesse inaugurera, jeudi 10 avril 2014, son nouvel accélérateur de radiothérapie : le CLINAC iX, dénommé « Rapid’Arc ® » par la compagnie américaine VARIAN.

Le Rapid’Arc ® est un appareil de technologie évoluée associant radiothérapie et radiologie. Il remplace le plus ancien accélérateur linéaire du Centre, le Saturne 41.

La particularité du Rapid’Arc ® est l’étendue de ses capacités, permettant des traitements standards jusqu’à hautement sophistiqués.

Ses rayonnements produisent des électrons et des photons (Rayons X), d’une énergie et d’un débit variables, délivrés en continu selon des tirs multiples en faisceaux très excentrés ou même en mode rotation en arcs, selon la technique de l’arc-thérapie dynamique (d’où le nom de l’appareil).

Cette diversité technique de traitement lui permet d’irradier des cibles tumorales très différentes en profondeur, en taille ou en situation anatomique, avec une grande précision balistique.

Le Rapid’Arc ® peut également traiter des cibles mobiles (poumon, foie…).

Inauguration du nouvel accélérateur de radiothérapie : CLINAC iX Rapid’Arc ® au Centre François Baclesse, à Caen
Traitement par arc-thérapie dynamique : le Rapid’Arc® tourne autour du patient
en ajustant la forme et l’intensité du faisceau pendant la rotation.

 

Actuellement le Rapid’Arc ® est utilisé au Centre pour traiter des cancers de la prostate localisés, des tumeurs ORL, ainsi que des tumeurs cérébrales. D’autres localisations sont à l’étude, comme le sein.

Les traitements sur le Rapid’Arc ® ont commencé le 3 février 2014. Aujourd’hui l’appareil traite 35 patients par jour.

A son rythme de croisière, d’ici quelques semaines, ce sont 45 à 50 patients qui pourront être traités par jour.

[Le service de radiothérapie traite 230 patients par jour, répartis sur 6 appareils, sans compter son extension de l’Unité associée de radiothérapie à l’Hôpital de Cherbourg].

 

Les points forts du Rapid’Arc ® :

  • Modulation d’intensité du faisceau, rotation continue du bras autour du patient (Arc-thérapie),
  • Grande rapidité d’irradiation,
  • Grande performance du repositionnement de la cible avant chaque séance (de l’ordre de quelques millimètres) grâce aux imageurs embarqués rotationnels (On Board Imaging), fonctionnant en 3D à basse énergie et donnant une véritable image scanner au contraste très fin,
  • Contrôle minutieux possible à chaque étape du traitement du positionnement du patient et enregistrement de la dose précise administrée,
  • Pilotage à distance par le manipulateur, depuis son pupitre de commande, des différentes fonctions de l’appareil.

La salle qui accueille le Rapid’Arc ® est un nouveau bunker construit sur l’ancienne pelouse devant le bâtiment principal du Centre.

L’énergie et les débits élevés de l’appareil ont nécessité une étude de radioprotection complexe.

 

L’épaisseur des murs et les matériaux utilisés ne sont pas ordinaires :

  • au plus épais des murs de 2m d’épaisseur en béton lourd (baryté) de densité 3,40 (contre 2.35 pour du béton normal)
  • dalle supérieure de 1,65 m de béton baryté,
  • porte blindée de 6 cm de plomb et de 25 cm de polyéthylène.

 

L’Autorité de Sûreté Nucléaire a délivré au Centre l’autorisation d’utilisation du Rapid’Arc ® le 30 janvier 2014.

Coût de l’extension : 2,2 M € / Coût de l’appareil mis en place : 2 M €

 

Plus d'informations

Contact presse :

Sophie TAILLARD
Chargée de communication
Tél. : 02 31 45 51 74
E-mail : s.taillard@baclesse.unicancer.fr

Le site Internet du Centre François Baclesse