Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle UNICANCER

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche UNICANCER

La recherche UNICANCER dans le Groupe et dans les Centres

Découvrez notre activité

20/02/2014

Inauguration du CyberKnife® M6 au Centre de lutte contre le cancer Eugène Marquis de Rennes

Inauguration du CyberKnife® M6 au Centre de lutte contre le cancer Eugène Marquis de RennesLe Centre Eugène Marquis de Rennes se dote d’un CyberKnife® M6, appareil de radiothérapie stéréotaxique de nouvelle génération, le premier de la région Bretagne.

Ce projet de portée régionale est le fruit de la coopération des équipes médicales de l’Institut Rennais de Cancérologie (Centre Eugène Marquis, CHU de Rennes, Clinique Mutualiste La Sagesse). Il répond à un besoin important de prise en charge dans la région.

Le CyberKnife® M6 va permettre d’améliorer le parcours de soin des patients. En effet lorsque l’indication était posée, les délais de prise en charge hors région pouvaient atteindre 6 mois, avec de plus des problèmes de transport et d’hébergement.

 

CyberKnife® M6 : précision du traitement

Personnaliser les traitements, diminuer la toxicité, améliorer la qualité de vie des patients sont autant d’axes d’amélioration de la prise en charge des cancers.

Destiné à traiter les tumeurs intra et extracrâniennes, il sera le premier en France à être équipé d’un collimateur multi-lames.

Conçu par Accuray, société américaine qui développe des solutions innovantes de traitement de radio-oncologie, cet appareil, qui équipe déjà 7 établissements de santé en France, offre de nouvelles possibilités de traitement.

Le Système CyberKnife® se distingue par une très grande précision de ciblage des tumeurs, notamment mobiles, et la réduction des effets secondaires.

Sa précision inférieure au millimètre permet de traiter toutes les lésions, même les plus difficiles d’accès, tout en épargnant les organes sains environnants. Le Système CyberKnife® permet de délivrer moins de séances (de 1 à 5) qu’un équipement de radiothérapie classique.

Délivrer de plus fortes doses de rayons en un nombre de sessions plus réduit s’appelle l’hypofractionnement.

Selon une récente étude réalisée par UNICANCER, la radiothérapie va évoluer vers un hypofractionnement pour certaines pathologies.

Grâce à son bras robotisé et son système d’imagerie, il détecte les mouvements du patient et de la tumeur, les suit en temps réel et les corrige tout au long de la séance de traitement pour garantir sa précision et ainsi offrir au patient un meilleur confort. L’utilisation du CyberKnife® ne nécessite aucun système de contention invasif.

 

Une prise en charge pluridisciplinaire

Les principales indications du CyberKnife® sont pour les lésions intracrâniennes :

  • Les métastases cérébrales,
  • Les neurinomes, les malformations artério-veineuses,
  • Les tumeurs de l’hypophyse, les méningiomes…

 

Pour les tumeurs extracrâniennes, il s’agit principalement des tumeurs primitives et secondaires du foie et du poumon, des tumeurs rachidiennes, ainsi que des tumeurs du pancréas et de la prostate.

La prise en charge des patients atteints de cancer ou de lésions artério-veineuses repose sur une concertation pluridisciplinaire : cancérologues, radiothérapeutes, neurochirurgiens, radiologues, médecins spécialistes d’organes, radiophysiciens.

Les équipes médicales de l’Institut Rennais de Cancérologie (Centre Eugène Marquis, CHU de Rennes, Clinique Mutualiste La Sagesse) s’impliquent fortement dans la recherche en association, comme cela est déjà le cas avec les chercheurs du laboratoire du transfert du signal et de l’image (INSERM, Université de Rennes 1).

 

Un projet pensé pour le territoire breton

Le département de radiothérapie du Centre Eugène Marquis possède déjà 4 appareils de radiothérapie, dont 3 sont équipés d’un système d’imagerie embarquée.

Le service, par l’intermédiaire de ses professionnels (radiothérapeutes, physiciens et manipulateurs radio), a toujours oeuvré pour proposer aux patients les dernières évolutions technologiques : radiothérapie par modulation d’intensité depuis 10 ans, radiothérapie guidée par l’image depuis 5 ans.

L’acquisition du CyberKnife® est un projet de portée régionale discuté pour la première fois en 2008 par des professionnels médicaux, en particulier cancérologues radiothérapeutes et neurochirurgiens au sein de l’Institut Rennais de Cancérologie.

D’un coût total de 12 millions d’euros, cet équipement ainsi que le bâtiment ont été financés grâce à un soutien de l’ARS Bretagne. Le CHU de Rennes a fourni le site d’implantation. Les travaux ont duré un an et demi et ont permis d’agrandir en un deuxième sous-sol le département de radiothérapie.

 

 

Le Centre Eugène Marquis en quelques chiffres

  • 114 lits et places, dont 29 en hôpital de jour
  • 20 000 patients vus chaque année, dont plus de
  • 10 000 patients vus en consultation externe, près de
  • 4 000 patients pris en charge en hospitalisation ou radiothérapie
  • Plus de 35 000 séances et préparations en radiothérapie et plus de 10 000 séances de chimiothérapie
  • Plus de 430 salariés dont 55 praticiens
 

 

Plus d'informations

Contacts presse :

Centre Eugène Marquis : Hélène Bricaud
Tél. : 06 09 06 00 92
E-mail : communication@rennes.unicancer.fr

Accuray : Sophie Baumont – Edelman France
Tél. : 01 56 69 75 94
E-mail : sophie.baumont@edelman.com

Télécharger le dossier de presse

Le site Internet du Centre Eugène Marquis