Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle UNICANCER

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche UNICANCER

La recherche UNICANCER dans le Groupe et dans les Centres

Découvrez notre activité

16/06/2014

Implantation du projet SMMIL-E au Centre Oscar Lambret : Une première dans les relations franco-japonaises en matière de recherche scientifique

Projet SMMIL-E au Centre Oscar Lambret à Lille

Le CNRS, l’Université Lille1, l’Université de Tokyo et le Centre Oscar Lambret ont signé le 16 juin une convention fixant les bases de leur partenariat pour la création du projet SMMIL-E.

Cette initiative est la première implantation de recherche de l’IIS/ Université de Tokyo hors du Japon.

 

 

SMMIL-E : Les bioMEMS* au service du cancer

La convergence des bioMEMS* et d’une recherche structurée contre le cancer ouvre un champ d’investigation scientifique extrêmement riche. C’est ce champ que se propose d’investiguer le projet SMMiL-E par la mise en place d’un programme de recherche mettant en synergies des technologies du LIMMS (Laboratoire pour les systèmes Micromécatroniques intégrés) et les enjeux biomédicaux du Siric Onco-Lille.

Pour atteindre ses objectifs, SMMiL-E s’appuie sur le transfert et le développement en région Nord-Pas de Calais de micro-technologies de type Bio-MEMS, issues de l’Institut des Sciences Industrielles de l’Université de Tokyo.

Au Japon, l’usage et le développement des microsystèmes dans le domaine de la Biologie et de la santé connait un essor considérable. Leur niveau de maturité technologique leur permet maintenant d’être intégrés à des protocoles de recherche clinique.

Les objectifs sont nombreux et donc directement liés au patient atteint d’un cancer : détection en amont de cellules tumorales circulantes, isolation et analyses ; recherche in vitro sur les mécanismes métastatiques ; Etudes des mécanismes biophysiques de dégradation d’ADN sous radiothérapie ; culture et localisation de cellules pour l’analyse de leur dormance tumorale, et croissance de néo tissus cellulaires pour la cicatrisation post chirurgicale.

Ce programme vise, par cette recherche en amont, de nouvelles connaissances fondamentales pour une détection plus efficace de la maladie, une efficacité renforcée des thérapies et du suivi post-traitement pour une meilleure prise en charge du patient.

 

Un laboratoire au plus près des équipes médicales

Pour que les recherches aient un réel impact sur la Lutte contre le Cancer, ces technologies seront installées au sein d’une nouvelle plateforme de l’Université de Tokyo, localisée au Centre Oscar Lambret afin d’être au plus près des équipes médicales.

Dans un premier temps, le Centre Oscar Lambret accueillera les équipes de chercheurs japonais au sein de sa structure. A l’horizon 2018, un nouveau bâtiment de 1000m2 sera construit dans son enceinte.

Cette structure sera composée :

  • Une salle, de réalisation de microsystèmes pour la biologie et la santé, à empoussièrement contrôlée et thermo-régulée
  • Des plateaux d’expérimentation des bio-MEMS pour les tests biologiques et médicaux
  • Un espace technique de stockage et de montage
  • Un espace d’échange scientifique pluridisciplinaire

 

* Les bioMEMS sont des dispositifs extrêmement miniaturisés permettant la caractérisation de biomolécules -ADN protéines-, l’isolation de cellules uniques et la croissance de tissus cellulaires in vitro.

 

Plus d'informations

Contacts presse :

Agence RP carrées - Sophie Lhoest : 03 28 52 35 23 - sophie.lhoest@rp-carrees.com
CNRS - Stéphanie Barbez : 03 20 12 28 18 - stephanie.barbez@cnrs.fr
Université Lille1 - Béatrice Bernard : 03 20 43 66 88 - beatrice.bernard@univ-lille1.fr