Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle UNICANCER

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche UNICANCER

La recherche UNICANCER dans le Groupe et dans les Centres

Découvrez notre activité

03/11/2014

Gustave Roussy 1er établissement de sante en France à se doter du robot Da Vinci Xi : un robot chirurgical de dernière génération au service des patients

Gustave Roussy Robot Da Vinci Xi

Permettre aux patients atteints de cancers de bénéficier des dernières innovations dans le domaine du soin, tel est le rôle de Gustave Roussy, 1er centre de lutte contre le cancer en Europe.

Avec l’arrivée, au sein de son bloc opératoire, du robot chirurgical de dernière génération Da Vinci Xi, l’Institut veut apporter une meilleure qualité de vie à ses patients et un maximum de confort dans leur prise en charge.

Cet investissement stratégique, d’un montant de 2,785 millions d’euros sur deux ans, a été possible grâce au mécénat de la Fondation Philanthropia.

 

 

 

Un robot qui change la donne pour les patients

La chirurgie est aujourd’hui la 1ère des voies de traitement du cancer. Dans ce domaine, la chirurgie robotique apporte de réels avantages pour le patient.

D’abord parce qu’il s’agit d’une chirurgie beaucoup moins invasive et moins traumatisante que la chirurgie ouverte ; mais aussi sa technique est bien plus précise que la coeliochirurgie.

 

 

Les progrès dans la prise en charge des cancers par la chirurgie ont permis d’augmenter l’espérance de vie des patients, mais ces derniers peuvent souffrir des conséquences chirurgicales.

Par rapport à la chirurgie conventionnelle (à « ciel ouvert »), le robot diminue les complications pendant et après l’opération. Les séquelles fonctionnelles et/ou esthétiques liées à l’intervention sont réduites.

Le Pr Philippe Morice, chirurgien oncologue gynécologue, Chef du service de chirurgie gynécologique à Gustave Roussy, et responsable du projet de chirurgie robotique à l’Institut.

 

 

Concrètement, les avantages pour le patient se manifestent par:

  • une durée d’hospitalisation réduite ;
  • des douleurs post-opératoires diminuées ;
  • moins de risques d’infection ;
  • moins de probabilités de transfusion sanguine ;
  • un temps de rétablissement beaucoup plus court avec un retour plus rapide à la maison et à une activité normale.

Cette chirurgie robotique n’est pas « universelle » et à proposer dans toutes les situations mais elle est surtout indiquée dans les stades initiaux de la maladie.

 

Un robot qui révolutionne les modes opératoires

La chirurgie robotique offre au chirurgien tous les avantages de la chirurgie ouverte, en utilisant des incisions minimes de la coeliochirurgie.

Dans le cadre de certaines interventions chirurgicales complexes et délicates, la toute dernière version (Xi) du robot Da Vinci dont Gustave Roussy vient de s’équiper offre une dextérité, une visibilité, une précision et une liberté de mouvement augmentées avec :

  • une absence presque totale de cicatrice, les patients n’auront qu’une seule petite incision (1er robot mono-trocart en France) ;
  • 4 bras plus étroits et plus courts qui n’entrent pas en conflit ;
  • une caméra HD et 3D.

 

La reconstruction mammaire, l’ORL, la gynécologie et le digestif : des champs d’application prioritaires pour la chirurgie de Gustave Roussy

La chirurgie de reconstruction par lambeaux libres – la plastie mammaire d’abord, puis la chirurgie des sarcomes – profiteront des apports significatifs, en termes de bénéfices patient.

 

 

Ce robot est une véritable révolution technologique, puisque il est le seul et unique robot en France capable de ne plus laisser de cicatrice et prévenir les séquelles lymphatiques de type « gros bras ».

Ce qui va modifier et améliorer considérablement la qualité et le confort de vie des patientes, et changer véritablement leur regard sur cette intervention.

Le Docteur Françoise Rimareix, chirurgien en plastie mammaire
et Chef du service de chirurgie sénologique

 

 

Leader dans les classements de référence pour le traitement des cancers ORL, la chirurgie des cancers ORL bénéficiera des apports du robot car il va permettre d’accéder à la tumeur en passant par la bouche.

Pas d’ouverture des tissus en profondeur, baisse de la morbidité, réduction de la durée opératoire, réduction des saignements et des douleurs post-opératoires (équivalentes à celle d’une opération des amygdales), et diminution de façon drastique de la durée de la nutrition artificielle.

 

 

Il arrive même que certains patients reprennent une alimentation par la bouche le lendemain.

Le Dr Philippe Gorphe, chirurgien ORL de l’Institut

 

 

 

Les bénéfices pour nos patients en ORL vont être immenses, avec, pour beaucoup d’entre eux, la fin du traumatisme d’être gravement mutilés.

Le Pr François Janot, Chef du département ORL

 

 

La chirurgie intra-abdominale – tant pour les cancers gynécologiques que les cancers digestifs pour lesquels la coeliochirurgie est actuellement proposée – est le 3ème axe chirurgical pour lequel Gustave Roussy a programmé l’utilisation du robot et entend évaluer très rapidement ses avantages pour le patient.

 

 

Pour les patients atteints de forte obésité et présentant un cancer de l’endomètre en particulier, le robot évite l’ouverture (laparotomie, coelioscopie) et peut réduire les risques de morbidité opératoire ainsi que les effets post-opératoires de façon considérable.

Le Dr Sébastien Gouy, chirurgien oncologue gynécologue à Gustave Roussy

 

Au total, ce sont environ 450 interventions annuelles qui sont éligibles à la chirurgie robotique à Gustave Roussy.

C’est à la fin du mois de novembre 2014 que le 1er patient de l’Institut pourra bénéficier du robot chirurgical de dernière génération Da Vinci Xi.

 

Le mécénat : une solution unique pour soutenir des investissements lourds

Gustave Roussy a pu se doter d’une telle technologie de pointe grâce au soutien financier privé apporté par la Fondation Philanthropia, dans le cadre d’un partenariat initié en 2013. Le mécénat est une solution complémentaire pour ce type d’investissements d’innovation, rarement financés par les fonds publics.

 

 

Poursuivant un engagement aux côtés de Gustave Roussy qui a permis, entre autres, de soutenir des projets autour de la personnalisation de la médecine pour le bénéfice des malades et de fournir des bourses à de jeunes oncologues, la Fondation Philanthropia est aujourd’hui en mesure de prolonger ce partenariat, en garantissant l’accès à une technologie innovante aux patients du 1er Centre de lutte contre le cancer en Europe.

Thierry Lombard, Président du Conseil de la Fondation Philanthropia

 

 

 

Intégralement financé par la Fondation Philanthropia, le robot Da Vinci Xi représente la technologie la plus récente des robots opératoires.

Il montre à la fois l’intérêt que la Fondation Philanthropia porte à la qualité des soins en matière de lutte contre le cancer, mais aussi son implication dans la recherche clinique de pointe et son soutien fort, sur le long terme, à notre Institut.

Le Pr Alexander Eggermont, Directeur Général de Gustave Roussy

 

 

 

Plus d'informations

Gustave Roussy :
Direction de la communication
Christine Lascombe
Tél. : 01 42 11 47 05
E-mail : christine.lascombe@gustaveroussy.fr

Médial :
Claire Parisel
Tél. : 01 53 83 81 52
E-mail : claireparisel@medial-rp.com

Fondation Philanthropia :
Délégué de la Fondation
Luc Giraud-Guigues
Tél. : +41 (0) 22 709 19 08
E-mail : l.giraud-guigues@fondationphilanthropia.org

Relations Médias
François Mutter
Tél : +41 (0)22 709 93 64
E-mail : f.mutter@lombardodier.com

Le site Internet de Gustave Roussy